EKO! LTWR

Autre

Projets positifs pour les humains et la nature !

Nos actions en cours

À la une
  • Qui sommes-nous ?

    L’association EKO! porte des projets positifs et innovants dans les domaines du développement durable et de la solidarité internationale. Elle favorise les épanouissements et les résiliences individuels et collectifs respectueux de la nature et des cultures.


    L'association porte actuellement deux projets : 

    Le  projet “Low-tech with Refugees”

    EKO! porte notamment le projet Low-tech & Réfugiés qui agit pour l'autonomie et la résilience des exilé.e.s et de notre société grâce aux savoir-faire écologiques (résilience des exilé.e.s et des territoires par la réponse autonome aux besoins de base, et par l’insertion socio-professionnelle via des métiers d’avenir), sur trois territoires que sont Lesbos (camps de réfugiés, porte d'entrée de l’Union Européenne), Marseille (ville majeur d'accueil) et Briançon (frontière franco-italienne). 


    Qu'est ce qu'une  "low-tech" ? 

    Une low-tech est un système simple et accessible en termes de coût et de savoir-faire qui permet de répondre à un besoin de base, comme l’alimentation, l’hygiène, l’accès à l’eau ou à l’énergie. Une low-tech rassemble trois critères : utilité sociale (répond à un besoin de base); accessibilité et facilité d’appropriation (ne nécessite pas de compétences techniques pointues); respect de l’environnement.

    Le terme low-tech désigne à la fois des objets et systèmes techniques, mais aussi une démarche, un mode de vie, une approche applicable à de nombreux domaines de production, aux modes de vie, etc.


    Enjeux & Objectifs 

    Afin d’exploiter davantage le potentiel des low-tech dans des contextes de solidarité internationale, un projet à débuté en 2018  en Grèce, dans un double contexte de crise migratoire et économique. Le projet a lieu au départ sur l’île de Lesbos, à la frontière turque, où se trouvent environ 10 000 migrant.e.s venu.e.s d’Asie centrale et d’Afrique, dans des conditions de grande précarité et d’insécurité. Low-tech with Refugees, innovant notamment par son approche holistique, est mené concrètement sur le terrain en partenariat avec des acteurs opérationnels locaux. Bien que adapté au contexte et besoins locaux, ce projet intègre une composante de capitalisation importante pour l’utilisation des low-tech dans d’autres contextes de solidarité internationale.


    Pour mener à bien ses missions, Low-tech & Réfugiés souhaite mettre à disposition à Marseille et Briançon des ‘Low-tech Makerspaces’, sur le modèle de Lesbos : des lieux-ressources de rencontre, d’accueil, d’inspiration, de fabrication, de réparation, etc. Ils mettent à disposition un appui humain et technique, des outils, des matériaux, de la documentation, des preuves de concept, de l’information, etc.


    Les objectifs du projet sont :

    • Donner aux réfugié.e.s les moyens de répondre par elleux-mêmes à leurs besoins actuels et futurs, de manière autonome, conviviale et durable
    • Le renforcement de la résilience collective en diffusant la démarche low-tech, pour les demandeur.se.s d’asile, les habitant.e.s et les organisations
    • L’appui au partage de savoir-faire manuels pour faciliter l’insertion socio-professionnelle via des métiers contribuant à la transition écologique
    • La valorisation de l'intelligence collective et de la mixité socio-culturelle
    • La sensibilisation des organisations d’aide aux migrant.e.s et de solidarité internationale au potentiel de la démarche et des solutions low-tech pour une action plus durable et plus digne

    Le public visé est très large (exilé.e.s, habitant.e.s du quartier, curieux.euse.s de passage, etc.), afin que les générations, cultures, milieux sociaux et leurs savoir-faire se mélangent au-delà des barrières linguistiques et culturelles, et enrichissent notre résilience collective. L’implication et l’appropriation du lieu par les utilisat.eur.rice.s est indissociable de l’élaboration des activités et rejoint un autre enjeu transversal : l’ancrage des ‘Low-tech Makerspaces’ dans le territoire. 




    Pour nous suivre ou connaitre nos actualités rendez vous sur notre page Low-tech with Refugees !
    Et actuellement, nous sommes finalistes du concours de La Fabrique Aviva ! Nous avons besoin de vos votes ici !

    Merci d'avance !!


    Le projet “ekolok” 

    Ce projet lancé en décembre 2015,   met en lien et soutien les personnes souhaitant adopter et partager un mode de vie écologique. 

    Qu'est ce qu'un ekolok ?

    C'est une colocation conviviale, écologique et solidaire et bien plus encore : 

    • Un espace où l'humain et la nature sont au centre
    • Un habitat où l'on partage bien plus qu'un toit, où l'on se retrouve autour d'un vivre ensemble et projet commun
    • Une dynamique qui donne du sens et qui incarne des alternatives
    • Un laboratoire où l'on expérimente de nouveaux modèles et où l'on développe des solutions concrètes
    • Une démarche de transition et de résilience accessible à tous
    • Un catalyseur de changement individuel, collectif et sociétal
    • Une multitude de recettes à base de partage, de sobriété, d'entraide, d'autonomie, de créativité, d'ouverture…


     Les ekoloks sont des lieux de partage, d’apprentissage et d’engagement vers des modes de vies respectueux des personnes et de la planète. Ces initiatives ont besoin d'être encouragées, reliées et soutenues.


    Le projet ekolok vise à développer et soutenir les ekoloks, via :

    ·      La création du lien entre les colocations pour partager des expériences, s'entraider, mutualiser ;

    ·      La mise en relation les individus intéressés pour rejoindre ou constituer une ekolok ;

    ·      L’inspiration et proposition d’outils pour une démarche d’engagement  ;


    Pour nous suivre ou connaitre nos actualités rendez vous sur notre page Ekolok ! 


    nous trouver

    Coordonnées

    18 avnue Baldenberger
    05100 Briançon

    Contacter l'organisme