Les survivants de Daesh ont besoin de vous !- Come to the aid of ISIS survivors!

par EliseCare

Aidez nous à construire un centre des Survivants psychosocial et médical pour les survivants de Daesh !

English version below

Nous avons besoin de VOUS pour venir en aide aux survivants de Daesh.

Depuis 2014, en Irak, les femmes sont victimes de torture et de violences sexuelles. Enlevées, elles sont vendues sur des marchés aux esclaves, avant d'être mariées de force à des combattants de Daech. Enceintes ou jeunes mères, ces femmes ne disposent d'aucun suivi lorsqu'elles arrivent à s'échapper. 

Les enfants, également appelés "les lionceaux du Califat", rejoignent l'école de la Charia puis l'entraînement militaire pour devenir de futurs djihadistes. Ces enfants arrachés à leurs familles, parfois affamés ou torturés, subissent un lavage de cerveau dans des conditions inhumaines.

undefinedUn long travail vers la reconstruction psychique.

« Des mères qui ont fui l'avancée de Daech, seules dans la montagne avec leurs bambins, ont parfois dû abandonner ceux qui ne marchaient pas vite, pour pouvoir sauver les autres.» rapporte Elise Boghossian. Les séquelles physiques, mentales et sociales sont considérables, il est indispensable de mettre en place une prise en charge globale pour chacune de ces personnes.

Pour faire face à cette situation, EliseCare souhaite construire un centre psychosocial pour les femmes et les enfants - majoritairement yézidis - dans le camp de Darkar et mettre en place une clinique mobile pour prendre en charge les familles dispersées dans la province et n’ayant pas accès au centre. 

undefined

Depuis janvier 2015, EliseCare a mis en place 3 dispensaires médicaux mobiles en Irak afin de porter assistance aux populations déplacées et réfugiées éloignées des villes et des centres médicaux. En complément et dans une stratégie de long terme, EliseCare a également ouvert 2 cliniques fixes dans les camps d’Ainkawa et de Darkar. Elles offrent un accès permanent aux soins pour les populations n’ayant pas la possibilité de regagner leur région d’origine.
 
 
undefined

« Je vais mieux lorsque je viens ici. On écoute ma souffrance, et ma situation s’est beaucoup améliorée. Avant j’étais énervée en permanence, une colère indescriptible, mais là ça va mieux. » Patiente yézidi.

Aujourd'hui nous nous tournons vers vous pour offrir ce qui manque cruellement: une prise en charge psychologique globale et durable. Aidez nous à construire un Centre pour les Survivants capable de répondre à une demande large et croissante.

À long terme, ce centre favorisera leur réinsertion dans leurs communautés. 

Afin d’avoir un maillage territorial le plus complet possible, des cliniques fixes et mobiles seront mises en place. 

EliseCare a déjà identifié des femmes et des enfants nécessitant un accompagnement psychosocial. Le planning sera établi en fonction de l’importance des besoins sur place. Chaque site sera visité tous les 8 jours afin d’assurer un suivi régulier des patients. Pour les patients handicapés ou âgés, ou les jeunes mères alitées, notre équipe fera également des tournées régulières "à domicile".

 

undefined
Pour garantir le succès de ce projet, EliseCare travaillera en partenariat avec le département de la Santé du gouvernorat de Duhok et mobilisera plusieurs ONG françaises et internationales. De cette manière, les besoins seront plus rapidement identifiés et les soins prodigués plus efficacement.

Aidez nous et faites un don pour permettre à chacune de ces personnes de retrouver une vie avec moins de souffrance.

Tous les dons mensuels non annulés ou terminés seront utilisés pour le fonctionnement du centre des survivants une fois qu’il sera actif.


Quelques liens concernant la situation des survivants de Daesh:

"Les djihadistes violaient leurs esclaves, des filles âgées de moins de dix ans"

"Ils faisaient ce qu'ils voulaient de moi" En Irak, les femmes yézidis racontent leur calvaire sous le joug des jihadistes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

English

Help us build a psychological medical center for ISIS survivors!

 

We need YOU to come to the aid of ISIS survivors.

 

In Iraq since 2014, women have been subjected to systematic torture and sexual violence. Kidnapped and sold on slave markets, they are forced to marry ISIS combatants. When they manage to escape, these women, often pregnant or caring for infants, do not have access to prenatal care.

The children, also known as «the Califat’s lion cubs », are enrolled in the Charia school and are given jihadist military training. These children are taken from their families, often starved and tortured, and brainwashed under inhumane conditions.

undefined

A long road towards psychological healing.

Mothers who have fled the ISIS soldiers, alone in the mountains with their children, were sometimes forced to abandon those that did not advance quickly in order to save the rest.”  explains Elise Boghossian.

The physical, mental, and social injuries these survivors face are considerable. It is an imperative to establish a well-developed and well-rounded system to provide care to each of these individuals. 

To ameliorate this situation, EliseCare wishes to build, in the Darkar camp, a psychological medical center for women and children, primarily Yezidi, and dispatch a mobile clinic to provide care to families dispersed in isolated parts of the region, who will therefore not have access to the center. 


undefined


Since January 2015, EliseCare has established 3 mobile medical dispensaries in Iraq to provide aid to displaced and refugee populations residing in areas far from cities and medical centers. In addition, EliseCare has also opened 2 fixed clinics in the camps of Ainkawa and Darkar in order to offer a more lasting solution to the issue of insufficient medical care. They offer consistent and permanent medical treatment to populations residing in the camps with no hopes of returning to their region of origin.

undefined


I feel better when I come here. They listen to my story and my situation has greatly improved. I used to be constantly angry, but now I feel better.” Testimony from a Yezidi patient. 

Today, we reach out to you with one goal: to offer a lasting and universal psychological care that is so far inexistent. We ask for your help in order to build a Survivor’s Center capable of responding to these needs that grow every day.

In the long-term, this center will facilitate the social reinsertion of these individuals within their communities.

In order to administer widespread care to the region, fixed and mobile clinics will be put in place.

EliseCare has already identified women and children in need of consistent psychological attention. Schedules will be established based on the importance of the needs as determined on location. Each site will be visited every 8 days in order to assure stable treatments for our patients. Handicapped or elderly patients and young mothers unable to leave their beds will be visited at home regularly.

undefined

To guarantee the success of this project, EliseCare will work in partnership with the Duhok government’s Health Department and will mobilize international and French NGOs. Thus, the needs of the population will be quickly identified and services will be rendered more efficiently.

Help us by making a donation to help these populations regain a life free from constant suffering.

All monthly donations that are not cancelled or terminated will be used to fund the operations of the Survivor’s Center once active.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

C

ClaireLARPENT

24/10/2017

Anonyme

21/10/2017
N

NathalieLéger-Cresson

17/10/2017
Hier soir j'étais à la table de l'Alliance des Femmes pour la Démocratie, à l'Hôtel de Ville de Paris. J'ai été particulièrement touchée par les dessins, glaçants et admirables, des enfants en ateliers d'art thérapie. Bravo aux personnes qui ont accompagné les enfants dans ces créations. Bravo et merci pour tout votre travail.
Signaler la page