Enfants et santé

Santé
La Fédération Enfants et Santé finance des projets de recherche sur les cancers des enfants et des adolescents qui sont la 1ère cause de mortalité infantile par maladie

qui sommes-nous ?

En images
+3 Photos
Notre mission
2200 enfants sont atteints chaque année et 20% décèdent encore. Les financements publics de la recherche et ceux en provenance des labos pharmaceutiques sont notoirement insuffisants pour assurer les programmes de recherche sélectionnés par la SFCE (Société Française de lutte contre les Cancers des Enfants et des adolescents), partenaire scientifique de notre association, qui regroupe les chefs de service et leurs équipes des 30 centres de cancérologie pédiatrique de France. Enfants et Santé est, de loin, le 1er contributeur financier de cette société savante. Le financement privé est donc indispensable car il n’est pas concevable de laisser des enfants sur le bord de la route

Les actions de notre association

Projet Biocap

L'objectif de Biocap est de mettre à disposition des chercheurs une base de données nationale pour améliorer la connaissance des cancers de l'enfant et optimiser leur traitement, à la fois en efficacité et en qualité de vie


Tumeurs solides chez l’Enfant

Les tumeurs solides pédiatriques sont généralement des tumeurs caractérisées par une multiplication cellulaire rapide et une importante vascularisation. Des chercheurs travaillent pour améliorer les connaissances actuelles sur la biologie de ces tumeurs afin développer de nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement. Notre travail apporte de nouveaux éléments utiles à la compréhension des mécanismes de la vascularisation des tumeurs pédiatriques. Il montre en outre que le suivi et le ciblage des cellules endothéliales immatures (CEP) pourraient être une stratégie intéressante chez les patients porteurs de tumeurs pédiatriques malignes.


Neuroblastome et gène Alk

L’identification des gènes responsables de la survenue des neuroblastomes est essentielle pour comprendre le processus de la maladie et améliorer le traitement des jeunes patients. Très récemment, nous avons mis en évidence un nouvel acteur majeur dans cette pathologie pédiatrique, le gène ALK1. Nos travaux montrent que l’inhibition du récepteur ALK induit une forte diminution de la prolifération cellulaire et par conséquent que le récepteur ALK constitute une nouvelle cible thérapeutique. De façon intéressante, le gène ALK est également impliqué dans d’autres cancers de l’adulte et de l’enfant, et des molécules contrecarrrant son effet ont déjà été identifiées. De telles molécules pourraient donc être utilisées chez les patients présentant un gène ALK activé, ce qui représente un espoir important pour les futures thérapies. Par ailleurs, une surveillance rapprochée pourra être proposée aux individus à risque porteurs de mutations du gène ALK.


Siège social

600 rue de la Juine 45160 Olivet

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Colin Didier licangera Marconnet GillotChantal BerezowskiXavier isabodu45 jujupeji marion metairie nicos13 secretaire sophiejohn lionsburgaud DominiqueCARADEC kyoyo38 esteb jade.ooo9rm@gmail.com gaelle_fillon jplemouel vivien voindrot
Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association GEFLUC – Fédération nationale
GEFLUC – Fédération nationale
Association SAF FRANCE
SAF FRANCE
Association French Legends
French Legends
Association ARSLA
ARSLA