URGENCE HAÏTI – MOBILISONS-NOUS POUR FAIRE FACE A L’OURAGAN MATTHEW

par Enfants Sans Frontières

URGENCE HAÏTI – MOBILISONS-NOUS POUR FAIRE FACE A L’OURAGAN MATTHEW

par Enfants Sans Frontières

URGENCE HAÏTI – MOBILISONS-NOUS POUR FAIRE FACE A L’OURAGAN MATTHEW - Enfants Sans Frontières

Soutenez les familles haïtiennes pour les aider à faire face aux ravages de l'ouragan Matthew !

HAÏTI FRAPPÉ PAR L’OURAGAN MATTHEW

Alors qu’Haïti ne s’est toujours pas remis du tremblement de terre de 2010, l’ouragan Matthew de catégorie 4 a frappé de plein fouet la péninsule sud du pays mardi 4 octobre dernier avec de fortes pluies et des vents violents allant à plus de 220 km/h. Près de 550 morts, plus de 60 000 personnes sans logements, habitations détruites, routes et écoles endommagées, villes inondées, bétail tué, plantations agricoles ravagées… la situation est grave.


C’est l’ouragan le plus puissant à se former depuis près de 10 ans dans les Caraïbes et laissant derrière lui de nombreux dégâts matériels et des centaines de morts.


DE LOURDES CONSÉQUENCES

A l’heure actuelle il est encore impossible de dresser un bilan complet car de nombreuses victimes sont encore difficile d'accès par les secours . D’après le ministère de l’Intérieur haïtien :


  • 2.1 millions de personnes touchées sur l'ensemble du pays
  • 546 morts et 128 portés disparus 
  • 806 000 de personnes ont besoin d'une aide d'urgence et sont menacées par l'insécurité alimentaire
  • 10 000 enfants ont besoin de protection contre l'exploitation, la violence et l'abus
  • 34 centres de traitement contre le choléra ont été détruits
  • Des milliers de maisons et commerces ont perdu leurs toitures
  • Plus de 80% des exploitations agricoles sont détruites et la plupart du bétail est mort (seule épargne des haïtiens). Pour nombre de familles, il s’agit de leur unique source de revenu et d’alimentation.

Nous pensons très fort aux populations d’Haïti. Notre équipe sur le terrain nous remonte les informations au fur et à mesure et  nous continuerons à vous tenir informés. A  l’heure actuelle, nous savons que de nombreuses familles soutenues par Enfants Sans Frontières ont perdu la toiture de leur maison, ainsi que leurs récoltes. Les routes sont quant à elles pour bon nombre, inexploitables. 


NOS ZONES D'INTERVENTION


13 des écoles partenaires d'Enfants Sans Frontières ont été touchées et 5 demeurent toujours injoignables => connaître la liste complète des écoles

Au niveau des habitations et des cultures, l'ouragan a laissé derrière lui d'énormes dégâts 
  • Les cultures sont anéanties. Les haricots généralement récoltés en octobre sont entièrement perdus, les semis des cultures maraîchères de la saison à venir (choux, carottes, poireaux) sont lessivés, les bananiers et les arbres fruitiers ont été arrachés ou cassés, de même que les arbres forestiers. Les rendements des ignames seront fortement diminués,
  • En l’absence d’abris, le bétail est largement décimé, mort d’hypothermie,
  • Le Centre Polyvalent de Développement de Salagnac, en fonction depuis 1977, est sévèrement sinistré. La plupart des toitures en tôle et les gouttières sont détruites sous l’effet des vents et la chute d’arbres ; par contre deux bâtiments couverts d’une dalle en béton ont pu servir d’abri aux personnes et aux équipements.


SOUTENEZ LES FAMILLES HAÏTIENNES

Nous allons tout mettre en œuvre pour aider les familles à se reconstruire et à faire face à cette situation catastrophique. Aidez-nous en faisant un don à Enfants Sans Frontières



Donner 20 euros

pour soutenir les populations d'Haïti

Donner 50 euros

pour soutenir les populations d'Haïti

Donner 100 euros

pour soutenir les populations d'Haïti

Donner 150 euros

pour soutenir les populations d'Haïti

Lancer ma collecte !
Association Enfants Sans Frontières

Enfants Sans Frontières

Enfants Sans Frontières agit en faveur de l’éducation d’enfants défavorisés, dans une approche durable et globale, intégrant les conditions de vie et l’environnement de l’enfant.

eric blanc
30/11/2016
Laura LENOURY
07/11/2016
ELISABETH NUIAOUËT
06/11/2016