Ensemble pour l'Hors du temps

Défense des droits
Pouvoir héberger des personnes "qui n'en peuvent plus" dans un "havre de paix" où elles peuvent retrouver joie de vivre, forces, estime d'elles-mêmes, et considération aux yeux des autres. Contribuer au développement de l'humanité entre "exclus" et "inclus".
qui sommes-nous ?
En images
Notre mission

La principale action consiste à accueillir des personnes majeures (39% de moins de 30ans, 61% au delà) en situation "d'épuisement social" qui ont besoin de se poser, pour faire le clair en elles, et pouvoir rebondir, accéder si possible à une certaine stabilité, par le logement et le travail, et/ou rebatir un projet qui soit le leur, et pas celui des autres.

La première règle est de ne pas obliger les personnes à "raconter leur histoire", ce qui les a amenées à Hors-du-temps, pour leur ouvri le droit à y résider.

La deuxième règle c'est qu'il n'y a pas nécessité d'avoir un "projet" pour rester ici (de 1 sem. à 6 mois) d'où on peut partir quand on veut, du jour au lendemain, sans engagement dans la durée. Ce temps-là doit être considéré comme une pause, et donc sa durée est inconnue pour chacun. Cette liberté (rare dans notre société) ouvre une confiance qui peut petit à petit s'ancrer en eux. Reprendre confiance en soi. Ici la personne est vue pour ce qu'elle est, et pas par ce qui lui manque, ses échecs passés, ce qui lui est reproché ailleurs.

La troisième c'est de participer aux tâches quotidiennes et de prendre les repas ensemble dans un temps de convivialité. Aucun soin ni démarche d'accompagnement social n'a lieu sur le lieu, qui se veut "sans soignant" et "sans travailleur social". Par contre un partenariat permet tout cela avec les institutions de la commune (8000hab).

Le lieu est très sensible aux personnes sortant d'addiction (interdiction d'alcool ou de stupéfiants) par une écoute bienveillante, chaque fois que nécessaire (très grande disponibilité). C'est pourquoi l'accueil reste modeste en nombre (4 pers, nombre qui pourra être étendu à 8 -chambres dispo.- dés qu'une reconnaissance sera acquise).

Le prix pour qu'il soit accessible à toutes les situations "de galère", est fixé à 10€/j. pour une chambre avec sanitaires individuels + les 3 repas. Le lieu se veut un "havre de paix" où chacun s'engage à bannir tous geste ou parole agressifs.

Résultats : en 3 ans, 21 jeunes arrivés sans travail dont 8 sans logt., sur ces huit 6 avaient un logt. et 4 du travail en repartant.

Siège social

24 rue de la fusilière 38160 SAINT MARCELLIN
vous avez une question ?
Votre message
Aupetit Lea
27 juin 2016
Bonsoir,

Votre structure possède-t-elle une adresse e-mail?

Merci
Notre communauté

Nos supporters

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
EGAM
Association pour 1 Démocratie Directe
ADUPF
Droits des lycéens
;