ENSEMBLE TELEMAQUE

Arts et culture

Le Pôle Instrumental Contemporain, est un lieu unique dédié à la musique en création. Installé à l’Estaque depuis 2013, il a trois vocations : il est la « maison » et le lieu de travail de l’Ensemble Télémaque, un laboratoire de création musicale et un lieu de rencontre avec le public.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Depuis sa formation en 1994 à Marseille, l’ensemble Télémaque s’est consacré à la création et à la diffusion des œuvres de notre temps. Georges Boeuf, Régis Campo et Pierre-Adrien Charpy, compositeurs du sud, mais aussi Thierry Machuel, Jean-Luc Hervé, Tatiana Catanzaro, François Narboni, Kasia Glowicka, Bernard Cavanna, Ivan Fedele, Sarah Lianne Lewis, Bekah Simms, Richard Baker, James Callahan, Lynn Plowman… reçoivent des commandes de l’ensemble qui revendique la plus grande ouverture esthétique.

Dans les années 2000 et sous l’impulsion de Raoul Lay, la compagnie musicale Télémaque développe de façon originale les mélanges avec les autres arts de la scène : Olivier Py, Bernard Kudlak (cirque Plume), Catherine Marnas, Nathalie Pernette ou Frédéric Flamand comptent parmi les partenaires artistiques de Télémaque au service des musiques de Mauricio Kagel, Steve Reich ou Raoul Lay lui-même.

Depuis toujours, l’ensemble se produit également en concert sur les scènes musicales les plus innovantes en France et à l’étranger : Festival d’Ile de France, Festival Présences à Radio-France, Cité de la Musique de Paris, Auditorium National de Madrid, Gaudeamus Music Week d’Amsterdam, Festival Enescu à Bucarest, Salle Flagey à Bruxelles, Biennale de Venise, New Music Week de Shanghai, CCK de Buenos Aires, Spring Festival de Malte… Ces dix dernières années Télémaque a joué dans plus de 15 pays.

Outre la création, Télémaque s’est donné pour mission d’éveiller les curiosités, de donner à entendre toutes les esthétiques musicales contemporaines, partout et à tous. Pour cela un travail particulier en direction du jeune public a été mené, tourné vers les enfants spectateurs (Nokto, La mort Marraine, La revue de Cuisine) ou participants chanteurs (La jeune fille aux mains d’argent, King Kong) et/ou percussionnistes (Nous d’ici-bas).

Après avoir été en 2011 l’ensemble leader du projet ECO (European Contemporary Orchestra), phalange acoustique et électrique de 33 musiciens au service de la création, Télémaque intègre en 2013 le Pôle Instrumental Contemporain (PIC) et s’engage dans un projet de territoire qui lui permet d’obtenir le label Atelier de Fabrique artistique, décerné en 2016 par le ministère de la culture.

En 2016, en coproduction avec une quinzaine d’opérateurs régionaux, la structure a organisé un temps fort intitulé Grandes musiques pour petites oreilles. Le succès des deux premières éditions a donné naissance en 2019 à Tous en sons, premier festival national de musique jeunesse, désormais indépendant mais dont Télémaque reste un soutien et un partenaire privilégié.

Depuis 2018, Télémaque et Raoul Lay portent le projet October Lab, plateforme internationale de création    et d’échanges musicaux pour lequel l’ensemble se déplace dès 2019 en concert à, Shangaï, Nanning, et bientôt Montréal, Winnipeg, Cardiff…

En 2021 et 2022, en période de confinement, Télémaque invente le dispositif Mondes Sonores en Territoire, soutenu par le Centre National de la Musique. C’est dans ce cadre qu’est créée « Trois Corolles », une œuvre de Pierre-Adrien Charpy destinée aux élèves de huit conservatoires en Région Sud répartis sur trois départements    et impliquant plus de deux-cent-cinquante participants, élèves, enseignants et professionnels de Télémaque.