Français English

Qamar, maraîcher pakistanais, sourd, a besoin d'interprètes et d'intermédiateurs de communication pour mieux faire valoir ses droits. Aidons le à les financer.

in favour of Entraide protestante Lorient

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Entraide protestante Lorient . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Soutien financier à Qamar, Pourquoi?


Qamar, maraîcher pakistanais, sourd, arrivé en pays de Lorient fin 2017, n'a jamais été scolarisé dans son pays, n'a jamais eu de prise en charge de sa surdité et d'apprentissage de la langue des signes de son pays. En France,  lors de toutes les démarches qu'il a dû faire avec l'aide de bénévoles associatifs: hôpital, bureau des étrangers de la préfecture, OFII, sous-préfecture, CPAM,  bien que ces services publics étaient à chaque fois informés que monsieur ZAMAN était sourd, jamais scolarisé, ignorant du français, jamais ils ne l'ont accueillis en se donnant les moyens de lui faire exprimer les raisons de son départ du Pakistan et de l'informer sur les différentes possibilités de demande de titre de séjour qu'il pourrait peut être formuler.
En 4 ans, la première fois où l'Etat français a, pour un rendez-vous avec lui, mis un interprète LSF professionnel qualifié et un intermédiateur de communication gestuelle, c'est en juin 2021 pour lui notifier une assignation à résidence et un arrêté d'expulsion alors qu'après un contrat à durée déterminée d'insertion,  la  possibilité d'un CDI temps plein  d'ouvrier maraîcher encadrant lui était proposé.
Nous sommes près de 25 000 à avoir demander à monsieur le Préfet du Morbihan de revenir sur sa décision d'expulsion.
Des recours devant le tribunal administratif sont en cours.

Lors de l'audition de police lui notifiant l'avis d'expulsion  Qamar disposait enfin de la liberté fondamentale de pouvoir s'exprimer, d'être compris par les personnes entendantes grâce à l'interprétariat LSF et à l'intermédiation gestuelle et de dire les discriminations dont il était victime au pays, liées à sa surdité, et celles vécues par les autres membres de sa familles , sourdes pour certaines d'entre elles. Il faut que Qamar puisse continuer à s'exprimer, à se faire comprendre et à comprendre les démarches diverses qui sont engagées.


Aquoi va servir l'argent récolté?


Des  démarches sont engagées devant les tribunaux. Il faut que Qamar comprenne ces démarches ,  l'organisation et les procédures de la justice administrative. Il faut qu'il puisse dialoguer plusieurs fois avec son avocate.

Le récit qu'il a fait récemment de sa situation de discriminé en tant que sourd justifie qu'il demande l'asile en France. Il faut qu'il comprenne les enjeux de cette démarche, les étapes de la procédure. Nous allons travailler avec lui sur le récit des faits de discrimination et de mauvais traitement subis en tant que sourd, sur la constitution de son dossier.

Il y aura à le préparer à l'entretien avec un officier de l'OFPRA, éventuellement à l'audience en Cours Nationale du Droit d'Asile.

Lorsqu'il aura gagner au tribunal administratif contre la préfecture du Morbihan et/ou qu'il aura obtenu le statut de réfugié, il y aura aussi à préparer son intégration comme travailleur salarié ici en Pays de Lorient et à travailler sur les démarches de regroupement familial.

L'argent récolté va permettre que Qamar soit actif dans ses démarches avec nous  en bénéficiant dans tous ces temps de dialogue et de travail avec nous, avec son avocate, avec les partenaires qui nous aident, d'un interprète LSF accompagne d'un intermédiateur sourd qualifié.