FR EN

Faire un don à EOLE

Mon don

Je donne une fois

  • 10 €
  • 30 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 30 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à EOLE ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Qui sommes-nous?

1. Notre constat

Les jeunes étrangers rencontrent aujourd’hui des difficultés d’accès à la formation



Les mineurs isolés étrangers, aujourd’hui pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance des Conseils Départementaux sont orientés, à leur arrivée sur le territoire français, vers les centres d’accueil départementaux et/ou pris en charge par les structures associatives locales.



Généralement scolarisés entre 16 et 17 ans en dispositif anti-décrochage, les jeunes sont orientés vers des formations courtes de type CAP, faute d’avoir pu rattraper le niveau général de leur tranche d’âge avant 18 ans. Pour certains jeunes qui souhaitent entrer au plus vite dans la vie active, le CAP est sûrement le moyen le plus rapide d’y parvenir. Il permet aussi de souscrire à la demande des préfectures qui exigent pour l’attribution d’un titre de séjour selon la loi, de pouvoir justifier de 6 mois de formation professionnelle. Mais pour d’autres jeunes qui seraient en capacité de poursuivre des études plus longues, il est un obstacle à leurs ambitions. Ces derniers sont alors menés à leur insu vers un avenir qui ne correspond ni à leurs capacités, ni à leurs aspirations professionnelles.



Dans le même temps, les Conseils Départementaux accordent de moins en moins de « contrats jeunes majeurs » (aide qui permettait au jeune de poursuivre sa formation jusqu’à l’obtention d’un diplôme) et les soumettent à des conditions de plus en plus contraignantes. Les jeunes qui n’en bénéficient pas, sortent des dispositifs de prise en charge le jour de leur majorité, ce qui rend difficile la poursuite d’une scolarité, mettant de fait en péril les possibilités de régularisation et rendant ainsi stérile l’aide jusqu’alors apportée par l’Etat français.



2.Notre proposition

Notre association (déclinée en pôles locaux, aujourd’hui Grand-Est et Auvergne-Rhône-Alpes) veut donner aux jeunes qui ont un projet d’avenir les moyens de le réaliser.



Les qualités de persévérance, de courage et de loyauté de ces adolescents qui ont quitté leur pays pour trouver la sécurité et s’assurer un avenir sont exceptionnelles. Les entreprises qui les embauchent en qualité d’apprentis saluent leur engagement au travail. Les établissements scolaires qui les accueillent reconnaissent leur valeur. En outre, leur projet migratoire se nourrit souvent d’une volonté de porter assistance à leur famille ou à leur communauté restée au pays. Pour ceux qui n’ont plus de famille, c’est l’ambition personnelle qui les pousse.

Nous voulons encourager cette ambition et prouver qu’avec des moyens raisonnables et l’aide des acteurs économiques et éducatifs de nos territoires, il est possible de lancer des jeunes sur la voie de la réussite professionnelle et de les amener à aider à leur tour des jeunes dans le besoin, sur le sol qu’ils ont fui.



  • Nous recherchons des partenariats financiers (sous la forme de mécénat ou de sponsoring) avec des entreprises, fondations ou associations désireuses de parrainer un ou plusieurs jeunes en formation sans condition de recrutement.

  • Nous voulons également mettre en place un réseau de tuteurs afin de suivre au plus près les besoins de ces jeunes (soutien scolaire notamment) et de les accompagner sur la durée de leurs études.

3. Notre contrat

Par le moyen d’un contrat individuel préliminaire à toute formation, nous encouragerons chaque jeune suivi, une fois son insertion sur le marché du travail réalisée, à soutenir un projet de coopération internationale.



Chaque jeune aidé devra ainsi, dans les cinq ans suivant sa formation, contribuer au développement de la formation professionnelle dans son pays d’origine, en choisissant et même en contrôlant lui-même, si cela lui est possible, l’utilisation des fonds versés.

Par exemple, un cuisinier sortant d’une école d’hôtellerie française se sera engagé au début de sa formation à contribuer à la mise en œuvre, dans son pays d’origine, d’un projet favorisant la formation des jeunes déshérités ou la création d’emplois. Un partenariat avec des ONG locales œuvrant sur les territoires d’origine des jeunes, ou à défaut dans un autre pays en développement, permettra d’accompagner l’investissement de chaque jeune aidé.



L’objectif d’un tel dispositif : l’aide au développement et à l’autonomie



Notre projet n’est pas l’assistance à fond perdu, mais un investissement sur l’avenir. Il s’agit de développer des relations économiques et culturelles pérennes entre la France et les pays d’origine des jeunes mineurs isolés par l’accès à la formation.



Politiquement, cela contribuera à donner à la France une assise nouvelle dans les pays dont elle a recueilli et protégé les jeunes. Economiquement, les liens entre la France et ces pays seront renforcés par les échanges qui se créeront suite au séjour


Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Pourquoi soutenir Eole?

Eole est le premier dispositif qui aide de jeunes étrangers pour qu'ils réalisent leur projet d'études.



Notre but  : allier humanisme et exigence.


Votre don servira à financer les études d'un jeune étranger par une aide qui lui sera accordée par Eole pour les transports, le logement, la scolarité, le soutien scolaire.

Mais il s'inscrit aussi dans une perspective de solidarité internationale car le jeune accompagné s'engage à soutenir à son tour un organisme de développement éducatif dans son pays d'origine.

Parce qu'ensemble, on peut tenir le double pari de l'intégration et de la coopération, et esquisser ainsi les contours d'un monde plus humain, merci de vous associer !








Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso (Pourquoi ?) - Modifier

Total

Contacts

Association EOLE
6 place SATHONAY
69001 LYON

---

Eole Auvergne Rhône-Alpes 
Catherine Lise DUBOST    
eole.ara@gmail.com            
06 68 32 67 87

Eole Grand Est                        
Marie-Pierre BARRIERE     
eolegrandest@gmail.com   
06 79 50 29 87

Signaler la page