FR EN

Faire un don à Espoir Avenir pour soutenir 

Les Biquettes de l'Espoir

Mon don

Je donne une fois

  • 5 €
  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €

Je donne tous les mois

  • 5 €
  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €

Développons des chantiers d'insertion à visée écologique !

Espoir Avenir est une association d’insertion basée à Escautpont. Sa vocation est de “rassembler les hommes et les moyens pour mettre en oeuvre et réussir l’insertion sociale et professionnelle d’un public éloigné du monde du travail ou en voie de marginalisation”. En perpétuelle évolution, nous innovons actuellement dans de nouveaux chantiers où la protection de la nature est prédominante.


Nos ateliers et chantiers d’insertion portent sur l’entretien des autoroutes, des forêts, des berges de l’Escaut et des espaces naturels sensibles grâce à des outils agricoles manuels (faux par exemple) et à l’éco-pâturage. Au delà du simple débroussaillage, l’éco-pâturage (effectué à l’aide des chèvres poitevines, race française à faible effectif) est une manière efficace de lutter contre les plantes invasives exotiques sans porter atteinte à l’éco-système. D’autres chantiers portent sur les métiers du bâtiments (rénovation), l’entretien des espaces verts et le fleurissement. Ces chantiers sont aussi en mutation écologique. En parallèle, les salariés en CDD Insertion (CDDI) sont accompagnés par des professionnels pour qu’ils puissent développer leurs capacités techniques, leur estime de soi et leur projet professionnel.   

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Pour commencer, l'éco-pâturage !

“Les Biquettes de l’Espoir”, le chantier d'éco-pâturage de l'association, a (pour l’instant) trois objectifs principaux et de même importance. Il s’agit d’aider à la réinsertion des personnes en difficulté sociale, de sauvegarder le patrimoine d’élevage français et de protéger l’environnement nordiste.


Les salariés côtoient et s’occupent des chèvres poitevines lors des chantiers ayant lieu sur des zones environnementales parfois très sensibles.Les chèvres, de par leur sympathique compagnie, servent d’animal médiateur. Attachantes, elles aident à donner du sens à leur travail et à engager les personnes salariées.

Les chèvres poitevines, race domestique française menacée, sont aussi la solution la plus efficace face à une plante invasive coriace : la renouée du Japon. Seul une coupe régulièrement et propre de cette plante à forte densité, pouvant atteindre 4 mètres de haut, permet sa disparition en affaiblissant le rhizome*. Plante asiatique introduit pour l’ornement aux 19ème siècle, elle possède un impact dominant sur notre environnement en monopolisant les berges et les zones humides, réduisant drastiquement les populations végétales et animales normalement coutume de cette environnement ; l’écosystème se retrouve alors déséquilibré. Où la grande ortie, la lamier jaune, l’ivraie vivace, voire les saules et noisetiers pourraient s’épanouir, la renouée prend l’espace et les ressources. L’abondance d’invertébrés baissent de plus d’un tiers (40%), privant les oiseaux et les autres espèces de leurs sources respectives de nourritures.


 

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Aidez-nous à pérenniser et étendre notre action !

Grâce aux dons, nous pourrons par exemple mieux aménager la chèvrerie, adopter d'autres chèvres, engager de nouveaux salariés en insertion, des chefs d'équipe, mieux accompagner nos salariés, leur permettre de nouvelles formations, acheter des bétaillères, [...] et surtout avoir de nouveaux projets solidaire et écolo. 


Nous vous remercions par avance ! ;)

Signaler la page