Rencontres franco-sénégalaises de théâtre

par Etincelle

Cette collecte est terminée.

Rencontres franco-sénégalaises de théâtre

par Etincelle

Cette collecte est terminée.

Financer le déplacement de 3 partenaires sénégalais en France pour partager des pratiques de théâtre-forum

Présentation du projet

Etincelle organise du 9 au 28 février à Montpellier des rencontres de théâtre franco-sénégalaises sur le thème de rencontre entre le féminin et le masculin.

Origine du projet

En 2006, l’association Kaddu yaraax a organisé un festival international de théâtre-forum auquel Etincelle a été invité. Cet événement a profondément marqué les 15 personnes de l’équipe qui ont eu l’opportunité d’y participer. Ce fut l’occasion de découvrir la culture sénégalaise, d’échanges profonds sur nos différentes visions du monde et modes de vie, mais aussi de prendre conscience de l’engagement que nous avons de part et d’autre au service du Vivant, de l’humanité et du respect de la diversité.

Cette rencontre a été suivie de plusieurs autres au Sénégal et en France qui ont permis de tisser un lien d’amitié indéfectible, un intérêt pour nos chemins respectifs et un soutien réciproque de nos réflexions et de nos actions.

En 2016, nous souhaitons accueillir 3 sénégalais, Leity Kane de Kaddu Yarrax, et deux de leurs partenaires, Moussa Kalamou qui dirige l’association Espoir pour la banlieue et Babacar Siby de Caada Art, Mboro et réalisateur de films.

Tous les trois sont engagés pour promouvoir plus de conscience, de justice et d’humanité en s’appuient particulièrement sur le théâtre.

Pourquoi le thème féminin-masculin ? 

Etincelle s’est penchée cette dernière année plus particulièrement sur les relations entre femmes et hommes, dans la sphère intime comme dans la sphère sociale. Elle a cherché à mettre en lumière les représentations, les peurs, les frustrations, les blessures que porte et transmet chacun d’entre nous et la violence qui en découle dans les paroles, les actes et les inégalités.

Et pourtant, le désir de la rencontre avec l’autre sexe, l’attirance et l’amour, le désir de procréer sont des leviers puissants d’évolution, d’ouverture, de transformation intérieure car la conscience se nourrit de l’altérité. Chaque rencontre active ces deux énergies fondamentales et complémentaires que sont l’amour et la peur.

En 2015, Etincelle a créé sur ce thème un spectacle dont le titre est « Et pourtant, on s’aimait… », qui met en scène cette attirance irrésistible entre le féminin et le masculin pour vivre l’expérience de l’Union, et les écueils rencontrés sur le terrain.

Nous souhaitons approfondir cette exploration avec nos amis sénégalais pour élargir nos visions respectives, s’ouvrir à différentes visions culturelles, mieux comprendre l’origine de nos représentations et transformer l’opposition des sexes en une alchimie complémentaire et enrichissante.

 

Pourquoi le théâtre ? 

Le théâtre, d’une manière générale, permet de mettre en scène des histoires de vie, d’amour et de haine, des tensions et des dénouements, les drames et la comédie  de la condition humaine. Il crée pour le spectateur un miroir de sa propre vie, susceptible de l’émouvoir et de l’ouvrir à sa propre humanité et celle du monde.

Plus spécifiquement, nous utilisons deux formes théâtrales qui ont pour intention  de questionner nos visions du monde et nos manières d’agir : le théâtre-forum et le playback théâtre (ou théâtre du reflet).

 

Le théâtre-forum

 

Le “ théâtre-forum” fait partie de l’approche globale, « Le théâtre de l’opprimé ». développé au Brésil au début des années 1970 par Augusto Boal.

Sont jouées des situations concrètes et inspirées de faits réels illustrant des problématiques de société : discriminations, violences, injustices… L’animateur invite les participants à partager leurs ressentis, réflexions et propositions d’alternatives, puis à tester leurs idées en remplaçant un personnage. La scène est alors rejouée. Les spectateurs font part des changements qu’ils ont observés. D’autres idées émergent et enrichissent la réflexion, de nouvelles propositions sont jouées. L’intelligence collective se met en œuvre, permettant à chacun d’élargir sa vision et d’élargir son éventail d’attitudes dans une situation problématique.  

Etincelle utilise le théâtre-forum depuis plus de 15 ans comme support de formation et d’évolution individuelle et collective.

 

Le play-back théâtre

 

Le théâtre Playback est élaboré en 1975 par Jonathan Fox.

Des comédiens, un animateur et un musicien se mettent au service du public : ils écoutent les histoires de vie, que les spectateurs ont envie de partager puis les mettent en jeu, en utilisant différentes formes théâtrales (réaliste, symbolique, poétique...).

Les histoires, racontées puis jouées, se succèdent, tissant ainsi un lien d’humanité et de compassion, composé de multiples perspectives complémentaires, de la diversité de l’expérience humaine. Le musicien accompagne et soutient l’expression théâtrale.

 

 

Le programme

Vous êtes invités à participer aux évènements publics suivants :

·      Le mercredi 10 février à 20 h au centre social de la Paillade, le spectacle « Et pourtant, on s’aimait… ». Cette création collective invite à goûter, par le théâtre, la danse et la musique, l'alchimie du féminin et du masculin.

·      Le samedi 20 Février de 10h à 18h à la salle des fêtes de Montarnaud : Formation aux pratiques sénégalaises de théâtre pour sensibiliser les habitants aux inégalités. Cette formation sera animée par Leity, Moussa et Babacar.

·      Le samedi 20 février à 20h30 à la salle des fêtes de Montarnaud  : Théâtre-Forum « Etre femme, être homme, ici ou là : quelle histoire ! », spectacle issus de la résidence artistique franco-sénégalaise

·      Le jeudi 25 février à 20h30 au centre social de la paillade, Montpellier : Théâtre-Forum « Etre femme, être homme, ici ou là : quelle histoire ! », spectacle issus de la résidence artistique franco-sénégalaise

·      Le samedi 27 Février de 10h à 18h à la salle des fêtes de Montarnaud  : Formation aux pratiques sénégalaises de théâtre pour sensibiliser les habitants aux inégalités. Cette formation sera animée par Leity, Moussa et Babacar.

·      Le samedi 27 février à 20 heures : Soirée festive franco-sénégalaise à la salle des fêtes de Montarnaud 

 

Participation libre et consciente à ces évènements. L’argent récolté permettra de financer les frais de déplacement et d’accueil de nos amis sénégalais et de soutenir leurs projets sur le terrain.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté servira à payer le déplacement, l'hébergement, les repas, les formations de Leity, Babacar et Moussa. 

Notre équipe

Je présente mon équipe.

Donner 50 euros

Lancer ma collecte !
Association Etincelle

Etincelle

Développer les compétences relationnelles