L'ensemble des places disponibles en ligne a été vendu ! Pour plus d'informations, rapprochez-vous de l'association organisatrice.

Voir la page

Le cor de Lunaria - La forêt d'Ilis

par Faérie

Le 06 juin 2020 de 18:00 à 23:59

Le Gn est malheureusement annulé.

 

 

Le Cor de Lunaria


 

Gn médiéval fantastique dans l'univers du cor de Lunaria. 

 

 

Vous devez faire un choix... celui de salir vos mains de sang et de boue, de tenir fermement une épée et d'affronter votre vie de guerrier ; ou celui de courber le dos sous les contraintes journalières d'un Elosien.

 

Bienvenue sur la page des inscriptions du GN : le cor de Lunaria - La forêt d'Ilis. Si vous avez tout loupé jusque-là, pour votre information, c'est un jeu de rôle grandeur nature médiéval fantastique dans l'univers du Cor de Lunaria - histoire créée par Anthony et Julien de l'association Faérie en 2018 pour un tournoi médiéval qui s'est déroulé au château de la Grève en Vendée.

Voici le document de L'histoire de Lunaria

Ce jeu se déroulera au domaine de la Boulaie le 6 juin 2020 de 18h00 à minuit. Un gros briefing et des discussions sur le jeu et les lieux seront faits avant, il est donc conseillé d'être sur place vers 14h30 - 15h00
Nous avons décidé d'écrire et de mettre en place un jeu pour 20 joueurs et 5 PNJs pour cette édition : 5 Elosiens et 15 Guerriers Anthanéens (cf. document explication du jeu) et 5 PNJs fixes ou volants.

 

Les tarifs sont de :

- 22 € prix de base par joueur + 2 € d'assurance pour ceux qui n'ont pas de carte FédéGN (soit un prix maximum de 24 €), pensez bien à nous indiquer votre numéro de carte ou à cocher la case "assurance" si vous n'en avez pas ;

Si vous souhaitez faire plusieurs GN vous pouvez prendre la carte : ici sur le site de la FédéGN

- 15 € pour les PNJs (assurance comprise). 
Ces tarifs correspondent aux participations aux frais pour la création, l'organisation et la réalisation d'un tel jeu, et le repas + les boissons (consommés en jeu). 

 

C'est un jeu basé sur une aventure dans un univers fictif et fantastique honoré par des créatures et des histoires épiques. Nous avons posé un regard assez sombre sur l'ambiance et on pourrait dire qu'un côté horrifique pourrait traîner ici et là ; la magie peut apparaître de temps en temps mais de façon encore plus légère. Donc, il est évident que le jeu sera fait d'actions, puisque nous le voulons intense, et de combats, mais pas que : car pour faire vivre une telle histoire il faut bien des manigances de coin de ruelle, des histoires gauchies de mauvais voisinages ou d'argent volé. 


 

 


 

 

On ne va pas vous en écrire un livre, mais pour ceux qui veulent en savoir plus voici le document de l'histoire de jeu ici : La forêt d'Ilis. 
Pour résumer : Elosme est une bourgade désolée d'un des bouts du monde, et pourtant une poignée de villageois y vit, y cultive les champs, y naît, y meurt, et s'y saoule la gueule presque aussi souvent qu'elle respire. 
C'est le dernier lieu avant les grandes étendues sauvages d’Inïes dans le pays de Draijj; dernier endroit possible avec une auberge qui vous offre un feu de cheminée et un morceau de viande chaud arrosé de bière forte. 
Ce lieu possède aussi un forgeron un peu al.... - heu... comment ? Qui a dit : alcoolique ? Je voulais dire alenti, bon : oui certes il passe du temps à la taverne ; mais c'est un forgeron quand même ! Par contre, je dois avouer que Yohn se donne un peu trop vite le titre d'alchimiste, juste pour ses talents à concocter des onguents ; passons... et passons aussi sur les villageois lambda à moins que vous aimiez les défis ?

Ce qui est sûr c'est que la joie de vivre des trois tenancières et la rhétorique de notre maïor* Lancel suffira sans aucun reflux à vous donner courage au ventre, et à effacer votre fatigue. 
Je dis vous, mais je ne sais pas qui vous êtes exactement - ou ce que vous voulez être : Un Elosien ? Un simple voyageur de passage ? Un guerrier ? ... Oui vous avez bien lu : guerrier, car une cohorte d'hommes et de femmes, tous plus bellicistes les uns que les autres sont revenus des contrées sauvages en fin de matinée. Visiblement, ils ont réussi à tuer une créature légendaire : le charognard d'Ilis, un monstre anthropomorphe aux crocs démesurés. Son don naturel à bouger extrêmement vite et sa force digne d'une charge d'auroch, n'ont visiblement pas suffit à arrêter la frénésie de ces bretteurs sanguinaires. Ils sont revenus avec un trophée : une griffe de l'animal ; elle fait quinze centimètres, je vous laisse imaginer la taille de la bête. Bon il faut avouer qu'ils étaient trente-huit à partir traquer le monstre et ils sont revenus au nombre de quinze : fatigués, blessés pour la plupart et malades pour certains... la bonne malédiction ferait-elle son effet ? Ou est-ce le pouvoir de la créature qui les envahit ? Ce qui est sûr c'est que les guerriers commencent déjà à réfléchir à l'effigie de leur bannière, qui leur servira pour le tournoi du cor de Lunaria dans deux ans, et ainsi rejoindre les cinq autres déjà en lice. 
En tout cas, ils ont fait le tour du village alpaguant chaque curieux les dévisageant, ils semblent heureux. Ils peuvent prendre la chemin de la cité d'Eliès maintenant pour prétendre au titre du Cor de Lunaria.
Et vous quelle voie allez-vous choisir ?

Les règles du jeu seront bientôt mises en ligne.

Il était prévu aussi de vous proposer l'hébergement dans les lodges pour 30 € la nuit/personne et 8 € le petit déjeuner, mais vu la crise sanitaire : les réservations sur le domaine sont perturbées et incertaines. Nous attendons la suite pour être certain de vous proposer quelque chose de sûr. 
On en saura plus fin avril début mai. 


 

*équivalent d'un maire ou d'un bourgmestre.

Le domaine de la boulaie

Treize-vents
85590 Treize-vents
FRA

Signaler la page