APPEL À DONS POUR UN ACHAT COLLECTIF DE FORÊTS

par Faîte et Racines

Faire un don

APPEL À DONS POUR UN ACHAT COLLECTIF DE FORÊTS

par Faîte et Racines

Faire un don
APPEL À DONS POUR UN ACHAT COLLECTIF DE FORÊTS - Faîte et Racines

Acquérir des parcelles de forêts pour préserver le patrimoine forestier vivant

ici

                                                                      ASSOCIATION FAÎTE ET RACINES


                                                   PRÉSERVONS UN PATRIMOINE FORESTIER VIVANT :
                                                APPEL À DONS POUR UN ACHAT COLLECTIF DE FORÊTS


Nous avons initialement lancé un appel à dons pour financer l'achat de 8ha d'une forêt menacée de coupe en sud Corrèze. Le financement de cette parcelle est atteint. La vente n'a malheureusement pas abouti suite au changement d'avis du vendeur. Cependant, nous avons repéré d'autres parcelles menacées dans le même secteur. Actuellement, nous nous positionnons pour acheter une forêt mixte et diversifiée de 27ha. 

La collecte continue donc, merci à vous !

                                                           

QUI SOMMES NOUS ?

Nous sommes un groupe d’habitants et d’habitantes installé dans le sud de la Corrèze, autour de la Vallée de la Dordogne. Nous sommes soucieux du territoire et de l’environnement fortement boisé qui nous accueille, conscients de la responsabilité et du rôle, même modeste, que nous pouvons y jouer.

Nous sommes frappés par la façon dont est exploitée la forêt autour de chez nous : coupes à blanc, déforestation, remplacement de la forêt mixte par des plantations en monoculture. Nous somme également inquiets des projets d’implantation des industries du bois énergie (usine à pellets et chaufferies) qui participent à l’exploitation massive de nos forêts.


Futaie irrégulière[1] de feuillus.


L'ASSOCIATION


L’association FAÎTE ET RACINES est née à Argentat-sur-Dordogne en juillet 2018 du traumatisme lié aux pratiques alarmantes qui saccagent nos arbres et nos espaces forestiers :

  • Campagne d’élagage des bords de route ordonnée en septembre 2017 par le conseil départemental de la Corrèze provoquant un désastre paysager : arbres, y compris centenaires, amputés ou abattus… et entraînant malgré eux des corrézien-ne-s sous pressions dans un processus de destruction de leur patrimoine (voir à ce sujet l'article https://reporterre.net/La-Correze-a-lance-le-massacre-des-arbres).

  • Multiplication des coupes rases défigurant notre paysage sur de grosses surfaces, dévastant les sols, perturbant les cycles de l’eau, menaçant une biodiversité et tout un écosystème nécessaire aux vivants (voir à ce sujet l'article https://www.bastamag.net/Pesticides-monocultures-coupes-rases-comment-des-entreprises-rendent-la-foret).

  • Face à ce constat nous avons cherché des moyens d’actions qui soient à notre portée. L'objectif principal de notre association est d’agir pour laisser un patrimoine forestier vivant et diversifié aux générations futures.


Des membres de l'association Faite et Racines en forêt.


CE QUE NOUS FAISONS ACTUELLEMENT.


  • Les membres de l'association se forment aux nombreux aspects de la forêt en allant à la rencontre de professionnel-les de la forêt et du bois, de naturalistes, passionné-e-s... elle propose à ses adhérents des sorties en forêt.

  • L'association s'est engagée fin 2018 dans un projet d'achat collectif et participatif d'une forêt menacée de coupe rase en moyenne Corrèze par la collecte de dons, pour la préserver.

  • L'association agit pour contribuer à une filière éthique et artisanale de la forêt et du bois, en faisant un lien entre petits propriétaires forestiers et professionnel-les aux pratiques vertueuses. Elle cherche à proposer des moyens pour permettre aux propriétaires de valoriser leurs forêts par une exploitation douce.

 

Les forets mixtes sont des écosystèmes abritant une multitude d'espèces animales, végétales et de champignons.


LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE


Aujourd’hui en France, l'Etat s’applique à formater la forêt pour l’adapter à l’industrie avec la complicité des lobbies du bois. Il encourage un mode de gestion forestière fondé sur une production sylvicole de masse : faire des forêts d’arbres du même âge, plantés en monoculture mécanisée pour une rentabilité à court terme

Nous assistons à une dangereuse intensification de l’exploitation de nos forêts à des fins industrielles, privilégiant une approche productiviste où les intérêts financiers prennent le pas sur la protection de l'environnement et les conditions de vie des habitant-e-s[2]

Sur le terrain, les COUPES RASES se généralisent, le paysage se transforme à un rythme inouï. Si nous laissons faire les forêts risquent fort de devenir des champs d’arbres alignés, calibrés et homogènes où tout intrus sans valeurs commerciales n’y aura pas sa place, entraînant la disparition de la forêt mixte de nos paysages.



Coupe rase dans une plantation de pin Douglas (image : F.-X. Drouet).


LES CONSÉQUENCES ENVIRONNEMENTALES DES COUPES RASES


La coupe rase est une intervention qui consiste à abattre la totalité des arbres d'une parcelle forestière. Après une coupe rase, une forêt plantée ou en taillis se développe. Elle est constituée par un peuplement homogène, d’ une seule classe d’âge et en général d’une seule essence. L'avantage technique est de regrouper et synchroniser toutes les interventions sur une parcelle. De la plantation ou régénération jusqu'à la coupe définitive, les opérations ont lieu en même temps pour tous les arbres. Arrivée à l'âge d’exploitation, la parcelle est rasée et à nouveau préparée pour la rotation suivante.

L’exploitation par coupe rase entraîne :

  • La destruction du milieu forestier et la fragmentation des écosystèmes. Elle fait disparaître l'habitat de nombreuses espèces animales, végétales et de champignons et entrave leurs déplacement.

  • Des dérèglements importants du cycle de l’eau et du carbone, un appauvrissement des sols dû à l’exportation soudaine de la matière organique et des nutriments contenus dans les arbres.

  • L’érosion et le tassement des sols, aggravé par le passage d'engins lourds, préjudiciable à la régénération de la forêt. La mise à nu des sols, alors soumis à des chocs thermiques importants, néfaste pour les organismes qu'ils abritent.

  • Des descentes de cimes sur les rares arbres conservés, les destinant à une fin précoce.

  • Une diffusion accélérée d'espèces invasives suite à la mise en lumière brutale de vastes surfaces.

  • Le remplacement de la forêt vivante et diversifiée par une forêt jeune, pauvre et homogène.

L’exploitation par coupe rase nécessite :

  • L’utilisation d’importantes quantités d’intrants chimiques.

  • Un investissement important au moment de la coupe et de la plantation, qui incite à couper le bois avant sa maturité optimale.


 La coupe rase, ou coupe à blanc, est un mode d’exploitation destructeur du milieu forestier et appauvrissant les sols.



LES CONSÉQUENCES SOCIALES ET ÉCONOMIQUES DES COUPES RASES


  • Le paysage est un bien commun construit par notre société. Les coupes rases sont une atteinte à son intégrité et une spoliation pour toutes et tous.

  • L'ensemble des habitant-e-s du territoire subissent les coûts environnementaux des coupes rases (érosion, perte de biodiversité, disparition des espaces de cueillette, passage d'engins lourds). Les gains, eux, sont accaparés par les industries du bois. Quelques miettes sont laissées aux propriétaires.

  • Les savoir-faire et l’expérience des forestiers et des bûcherons permettent de produire des matériaux de qualité tout en prenant soin du milieu forestier. Maintenir ces métiers, c’est aussi offrir aux propriétaires une valorisation optimale de leur forêt. A l’inverse, dans la filière industrielle, les métiers sont réduits à des opérateurs de machines produisant des matériaux standardisés de moindre qualité.

La transformation du paysage dans le secteur que nous habitons.



NOTRE FONCTIONNEMENT


Notre association est dirigée par un bureau collégial rassemblant des membres actifs. Chaque personne y détient les mêmes responsabilités. Les tâches nécessaires à la vie associatives sont réparties à tour de rôle entre membres. 

Les décisions se prennent pendant nos réunions, qui sont ouvertes à tous et toutes.

Par ailleurs, nous nous appuyons sur un réseau de donateurs, de membres sympathisants et de soutiens.

Au sein de l'association, nous nous retrouvons toutes et tous autour de son objectif général : agir pour protéger des forêts diversifiées et vivantes. Cependant, nous avons chacun-e notre sensibilité. Nous recherchons un équilibre entre la conservation du milieu forestier et la promotion de la gestion douce d’une ressource locale, qui sont deux volets complémentaires de la protection de nos forêts. 

Chacune et chacun d’entre nous est riche d’envies et de savoir-faire, qui sont autant de forces et de moyens d’action. Nous vous invitons à les partager pour enrichir notre initiative. Venez nous rencontrer !

Fort de nos rencontres et de votre confiance, nous poursuivons notre démarche et nous étudions plusieurs possibilités d'achats de forêts. Nous prenons en compte dans nos recherches une multitude de critères tel que : 

  • la diversité écosystémique,
  • le degré de menace de coupe, 
  • la capacité du lieu à accueillir nos événements et nos activités, etc...


 Les arbres morts sur pied ou au sol, offrent des habitats pour de nombreuses espèces d'oiseaux, d'insectes, mammifères, champignons, etc.


Le devenir des forêts que l'association parvient à acheter (conservation, expérimentation d'une gestion douce, formations aux petits travaux forestiers, sorties naturalistes, espaces de cueillette ou de promenade,...) se discute au cas par cas, parcelle par parcelle, entre membres adhérents.

Nous faisons appel à vous. Aidez-nous à faire de nos forêts un bien commun ! Vous pouvez adresser vos dons par chèque au 4, Place de l’Eglise, 19400 Argentat, ou bien donner en ligne en appuyant sur la touche verte "faire un don". N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails, adhérer, nous rencontrer, prendre connaissance des statuts de l’association et être tenu au courant de ses activités.





[1] Futaie irrégulière : Forêt caractérisée par un peuplement d’arbres présentant tous les stades de maturité et d’évolution. L’exploitation en futaie irrégulière d’une forêt vise à respecter ses cycles naturels, conserver une diversité de peuplement, une structure hétérogène, et à favoriser la régénération naturelle des arbres

[2] En 2017, les personnes morales privées sont devenues les premiers acquéreurs de forêts, devant les particuliers. Les banques et assurances représentent 12% des achats. Source : Le marché des forêts en France, indicateur 2018. http://www.safer.fr/indicateur-2018-marche-forets-france.asp

Donner 20 euros

Invitation en forêt avec des membres de l'association

Donner 50 euros

Invitation en forêt avec des membres de l'association

Donner 100 euros

Invitation en forêt avec des membres de l'association

Donner 150 euros

Invitation en forêt avec des membres de l'association

Donner 500 euros

Invitation en forêt avec des membres de l'association

Donner 1000 euros

Invitation en forêt avec des membres de l'association

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
g
guillaume lefeuvre - 20,00 €
14/06/2019
heureusement qu'il y a des gens comme vous pour agir, pour que le futur existe. peace and love
Z
Zsuzska Gyori
09/06/2019
C
Cecile Brosseau - 20,00 €
07/06/2019
Merci ! Tenez bon ! :)
Signaler la page