Fédération de l'Art Urbain

Arts et culture

Notre Fédération nationale regroupe les acteurs de l'art urbain (graffiti, street art et néo-muralisme). Créée avec le soutien du ministère de la Culture, elle soutient et promeut l'art urbain en France, en encourageant sa reconnaissance artistique.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

Soutenue par le ministère de la Culture, la Fédération de l'Art Urbain est une association créée en octobre 2018 qui rassemble à ce jour de nombreux artistes, associations, amateurs, collectivité territoriales, structures et professionnels de l'art urbain. 

Notre Fédération s'organise collectivement autour de ses adhérents et de ses représentants sur l’ensemble du territoire français, avec la collaboration d'une salariée qui consolide ce lien au quotidien.

 

L'ART URBAIN 

 

Depuis les années 1960, l’art urbain regroupe les propositions artistiques protéiformes dans l’espace public. 
Aux origines illégales, subversives et éphémères, il s’agit en général d’œuvres ou productions plastiques prenant en compte le contexte de création de manière à le questionner, l'explorer, le marquer, le dégrader, le détourner ou le sublimer. 

L’art urbain comprend plusieurs mouvements et familles comme le graffiti, le néo-muralisme et le street art (l'affichage, le pochoir, le sticker, le détournement, les performances, les installations, etc.). L'art urbain continue aujourd'hui de se renouveler dans ses formes et ses contextes.

 

NOTRE ÉQUIPE 

 

Le Conseil d'Administration

Le Conseil d'Administration de la Fédération est élu par nos adhérents, membres actifs, et se compose d'artistes, d'associations et de professionnels de l'art.

 

Une coordination générale

La gestion quotidienne et l'écoute auprès des adhérents est assurée par une salariée, Cécile Cloutour.

 

Des relais régionaux

En 2021, plusieurs adhérents se sont proposés pour être des relais régionaux. Ils vous accompagnent dans vos territoires.

 

NOS ACTIONS

 

Une mise en réseau car... vous n'êtes pas seul !

Notre Fédération tisse des liens avec les adhérents et encouragent les échanges à travers :

> les espaces de discussion proposés sur les réseaux sociaux (page et groupe Facebook) ;

> des rencontres collectives organisées sur l'ensemble du territoire français et en ligne,  avec des artistes, des associations, des porteurs de projets d'art urbain et des partenaires culturels publics et privés.

 

Un accompagnement des acteurs et des projets car... des dispositifs existent !

Notre Fédération informe et aide ses adhérents dans la réalisation de leurs projets en proposant :

> des outils professionnels sur le site Internet (modèles de contrats, liste des festivals existants, sites d'appels à projets, listes des formations artistiques et des aides à la création, enjeux de la responsabilité pénale, gestion des droits d'auteurs, fiches pratiques de gestion associative, conseils pour organiser un événement dans l'espace public, partenaires professionnels) ;

> des liens vers les autres structures professionnels et les experts compétents (Maison des artistes, SAIF, ADAGP, la Fraap, Artcena, Art et Droit, juristes, etc.) ;

> le relai des actualités juridiques et administratives (page Facebook et lettre d'information de la Fédération) ;

> l'organisation régulière de sessions d'information et leurs mises en ligne sur le site Internet ;

> des conseils apportés ponctuellement selon les demandes, en insistant sur les bonnes pratiques de travail.

 

La valorisation de vos pratiques…. pour écrire l’histoire de l’art urbain !

Les acteurs du monde de l’art et du secteur culturel souhaitent mieux comprendre la pluralité de l’art urbain.

Afin d’encourager la documentation et la patrimonialisation de l’art urbain, la Fédération œuvre actuellement pour créer le Centre national des Ressources numériques de l’Art Urbain (Arcanes). 

Ce Centre va regrouper des archives numériques afin d’illustrer la diversité des projets artistiques réalisés dans le temps et dans l’espace.

Sa mission est double : 

> constituer un ensemble de fonds d'archives dématérialisées favorisant à la fois le stockage, la sauvegarde et la consultation des documents récoltés ;

> rendre accessibles ces archives aux publics, et notamment aux historiens de l’art.