FÉDÉRATION FLONA

Humanitaire - Caritative

Socialement & Médicalement Engagée - Localement Impliquée

Nos actions en cours

Adhérer à nos activités 1

Qui sommes-nous ?

La Fédération d’union nationale a pour principales actions de :

 

Ø  Venir en aide aux patients et à leur entourage

Ø  Lutter contre la progression de la pathologie

Ø  Transmettre la connaissance et la maîtrise de l’équilibre alimentaire

Ø  Aider à la mise en place d’activités physiques adaptées

Ø  Informer sur les techniques chirurgicales

Ø  Sensibilisation des jeunes en milieu scolaire & étudiants

Ø  Transmettre l’information aux associations et au grand public

Ø  Participer à des colloques médicaux pour faire entendre la voix des patients

Ø  Participer à la création, au développement, à l’utilisation d’applications sur tout support de communication

Ø  Organisation de sorties[pn1] 

Ø  Participer aux manifestations sportives régionales et nationales

Ø  Participer et/ou l’organiser des manifestations médicales et/ou paramédicales liées à l’objet de l’association

Ø  Participer à L’Education Thérapeutique

Ø  Intervenir dans des programmes Education Thérapeutique du Patient (ETP) autorisés par l’agence régionale de santé (ARS)

Ø  Créer et coordonner des programmes Education Thérapeutique du Patient

Ø  Orienter vers la formation de patients intervenants, d’éducateurs thérapeutiques et de coordinateurs de programmes

Ø  Participer à la création de réseaux de soins

Ø  Et tous autres moyens nécessaires à la réalisation de son objet.

 

Ø  Permettre aux associations fédérées d’accéder aux diverses formations pour la réalisation de leur projet, tant sur le plan juridique, comptable, organisationnel, médical et paramédical

Ø  Mettre à disposition des associations fédérées : les moyens humains et matériels pour la réalisation d’actions et d’animations

Ø  Être l’interlocuteur privilégié des Instances de Tutelle

Ø  Travailler en totale adéquation avec les différentes sociétés scientifiques (SOFFCO-MM, AFERO, etc…)

Ø  Aider les pouvoirs publics à prendre les meilleures décisions qui soient pour enrayer la progression (Ministère de la Santé, Ministère de l’Agriculture, Ministère de l’Education Nationale, Ministère de la Jeunesse & des Sports, Ministère de la Culture, H.A.S., A.R.S., ...)

Ø  Responsabiliser les industries agro-alimentaires quant aux choix des composants de leurs produits et des messages publicitaires qu’ils véhiculent

 

 
La Fédération d’union nationale se doit d’être présente dans :

 

Ø   Les Instances Nationales suivantes :

 

v  ANSM – Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé : Conseil d’administration et comité d’interface avec les associations de patients et usagers du système de santé

v  ANSES – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail : Conseil d’administration

v  ASIP Santé – Agence des systèmes partagés de santé : Comité d’éthique et de déontologie ; Comité d’agrément des hébergeurs des données de santé

v  CNA – Conseil national de l’Alimentation

v  CNAL – Commission nationale de l’Activité libérale

v  CNAMed – Commission nationale des Accidents médicaux

v  CNAM – Caisse nationale d’Assurance maladie

o   – Commission de la réglementation (COR)

o   – Commission des relations aux publics et de l’action sanitaire et sociale (Corpass)

o   – Commission santé prévention (CSP)

v  CNBD – Comité national pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et handicapées

v  CNCDH – Commission nationale consultative des Droits de l’Homme

v  CNOSS – Comité national de l’Organisation sanitaire et sociale

v  CNS – Conférence nationale de Santé

v  Convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) :

o   – Commission des Etudes et recherches

o   – Commission de médiation

o   – Commission de suivi

o   – Groupe de travail Droit à l’oubli

v  Défenseur des Droits – Comité d’entente

o   EFS – Etablissement français du sang – Conseil d’Administration

o   FHF – Fédération hospitalière de France : Conseil d’Administration ; Commission usagers

o   FHP – Fédération de l’hospitalisation privée : Fondation des Usagers-Comité exécutif

o   Fonds CMU : Conseil de surveillance

v  HAS – Haute Autorité de Santé

o   – Commission de la transparence

o   – Commission des stratégies de prise en charge

o   – Commission de certification des établissements de santé (CCES)

o   – Commission Evaluation économique et de santé publique

o   – Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé

o   – Commission des pratiques et des parcours

o   – Commission information des patients

o   – Commission technique des vaccinations

v  HCAAM – Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance maladie

v  LCO– LIGUE CONTRE L’OBESTE :

o   – Comité de pilotage Plan OBESITE

o   – Associations et qualité de vie

o   – Groupe de travail « lutte contre la discrimination des personnes obèses »

v  INDS – Institut national des données de santé : Assemblée générale ; Conseil d’administration

v  ONDPS – Observatoire national de la Démographie des Professions de santé

v  ONIAM – Office national d’Indemnisation des Accidents médicaux : Conseil d’orientation ; Conseil d’administration.

v  ORM – Observatoire des Risques médicaux

v  Observatoire national de la Fin de Vie

v  Observatoire national du suicide

v  Observatoire des pratiques tarifaires

v  Santé publique France

 

Ø  Les Organisations Départementales et Régionales du Système de Santé  :

 

v  La Conférence régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) donne un avis sur le plan stratégique régional de santé, ainsi que sur les objectifs et moyens donnés à l’Agence Régionale de Santé. Elle en évalue les résultats, en approuve le budget et les comptes

v  Présidé par le Préfet de région, le Conseil de Surveillance de l’Agence régionale de santé (ARS) émet un avis sur le Plan stratégique régional de santé, ainsi que sur le projet de contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens que l’ARS signe avec l’État

v  Les Commissions de Conciliation et d’Indemnisation (CCI) traitent les dossiers de demandes amiables d’indemnisation des usagers victimes d’accident médical, d’affections iatrogènes, d’infections nosocomiales

(Voir la liste des contacts des CCI en France)

v  Le Conseil territorial de Santé (CTS) met en cohérence les projets territoriaux sanitaires avec le projet régional de santé et les programmes nationaux de santé publique

v  Le Comité de Protection des Personnes (CPP) donne un avis sur les projets de recherche biomédicale sur l’être humain. En France, il existe 7 Comités inter-régionaux

v  La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) détermine les orientations du contrat de gestion de la CPAM : ses objectifs pour améliorer la qualité du service à l’usager, son budget et ses comptes, sa politique d’action sanitaire et sociale

 

Ø  Et dans les Etablissements de Santé :

 

v  Le Conseil de Surveillance (CS) se prononce sur la stratégie de l’établissement et en contrôle la gestion. Il donne un avis sur la politique d’amélioration de la qualité, de la sécurité, de la gestion des risques, des conditions d’accueil, de prise en charge, etc…

v  la Commission des Usagers veille au respect des droits des usagers, facilite leurs démarches et informe les patients sur les voies de recours et de conciliation. Elle est aussi informée et consultée sur les questions de politique de l’établissement en termes de qualité, de sécurité des soins et d’organisation du parcours de soins. Elle donne son avis sur les actions correctives mises en œuvre pour lutter contre les évènements indésirables graves

v  le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) est chargé de coordonner la lutte contre les infections nosocomiales

v  le Comité de Liaison Alimentation et Nutrition (CLAN) veille à toutes les questions de nutrition et d’alimentation au sein de l’établissement

v  le Comité de lutte contre la douleur (CLUD) est chargé de coordonner les actions concernant la politique qualité et sécurité pour lutter contre la douleur

v  le Comité de Coordination des Vigilances et des Risques Sanitaires (COVIRIS) est chargé de suivre la politique de prévention et maîtrise des risques (contaminations, effets secondaires, chutes, etc...)

v  la Commission de l’activité libérale (CAL) veille au respect de la loi et des contrats qui autorisent le praticien à exercer une activité libérale au sein de l’établissement public où il est nommé


 [pn1]