Fédération Française de Naturisme

Autres

Fédération dont le but est de valoriser, développer et défendre le naturisme, ses structures affiliées et ses licenciés.

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

« Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisé par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement » – Définition internationale du naturisme, retenue en 1974 par la Fédération Internationale de Naturisme, proposée par Francis Schelstraete, propriétaire et créateur du Domaine de Bélézy dans le Vaucluse, et mise à jour en 2009.


Le naturisme est né du désir des êtres humains d’harmoniser leur vie avec les rythmes et les réalités subtiles de la nature. Il est l’art de vivre qui s’appuie sur la connaissance, le respect de l’humain et du milieu naturel dans lequel il évolue. Le naturisme conduit à réfléchir aux comportements de l’homme dans les époques passées, actuelles et à venir.


« Le naturisme, ce n’est pas seulement "se dévêtir". C’est une véritable philosophie de vie, qui passe, entre autres, par la pratique de la nudité … » Viviane Tiar, présidente de la fédération française de naturisme.


LE NATURISME est le fruit d’une lente évolution philosophique qui prend sa source dans l’Antiquité gréco-indienne, avec notamment la rencontre entre Démocrite, Hippocrate, Pyrrhon d'Élis et les gymnosophistes, littéralement « sages nus » (les jaïns Digambaras).

Cette forme de pensée s’est fortifiée au sein des écoles hédonistes et eudémonistes (Cyniques et Cyrénaïques ; Épicuriennes et Stoïcisme ancien) puis Sceptiques. C’est une quête du bonheur qui puisera également dans les principes de la médecine Hippocratique et des règles du thermalisme qui prend son essor à la même époque. Elle s’appuiera également sur la culture antique d’éducation physique au grand air, selon la maxime latine « mens sana in corpore sano ».

Notre philosophie continuera ensuite son évolution au travers des mouvements du Libre Esprit puis de la Libre Pensée. Elle se renforcera avec les philosophes radicaux des Lumières ; trouvera des débouchés avec les eudémonistes sociaux du XIXe siècle ; participera aussi des mouvements d’émancipation et de libération qui prendront de la vigueur à partir des années 1960.

Le naturisme s’inscrit donc dans la lignée des mouvements émancipateurs et humanistes, progressistes et  féministes, pacifistes et d’éducation populaire. Sa philosophie est en outre, depuis ses débuts, fortement emprunte d'écologie et de respect de l’environnement.

Comme Michel Onfray nous l’explique dans sa Contre-histoire de la philosophie, l’évolution de la pensée humaine « a dû être un match entre deux grandes tendances : l’idéaliste et la matérialiste ». Nous avons d’un côté des philosophies tournées vers une spiritualité qui défend une ligne ascétique et mortifère, qui se construit contre le corps humain et avec une volonté de dominer la nature ; de l’autre les rationalistes à la recherche d’un bonheur immanent, ici et maintenant, une façon de penser qui se construit avec le corps, dans le respect et l’étude de la nature, le respect de chaque être vivant.

Le mouvement naturiste appartient évidemment à cette deuxième tendance.

Les premiers sont sortis vainqueurs, ils ont écrit l’histoire et… persécuté les vaincus pour tenter de faire disparaître à jamais leurs formes de pensée.

Siège social

26 Rue Paul Belmondo 75012 Paris

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Akka
Akka
Association Fédération 3977 contre la maltraitance
Fédération 3977 contre la maltraitance
Association 7eme génération
7eme génération
Association Les Enfants de Pushkar
Les Enfants de Pushkar