Terrain acheté et projet juillet 2017 accompli!

par Femmes au Secours de la Paix

Terrain acheté et projet juillet 2017 accompli! - Femmes au Secours de la Paix

Merci pour votre aide grâce à vous nous avons pu avoir un projet magnifique et avancer dans notre partenariat avec l'école Yonent Mame Ib.

Merci à toutes nos donatrices et tous nos donateurs, grâce à vous nous avons eu un projet magnifique, nous avons construit le mur autour du terrain qu'Ambroise et Delaila Diagne les fondateurs de l'école ont finalement pu acheter! Nous avons installé des jardins en sacs dans certaines maisons des enfants parrainés par nos membres. Les jeunes ont donné des cours de dessin, de chant, de danse de bracelet brésilien aux 100 enfants participants au patronage organisé par notre école pour 3 semaines de juillet, donnant aux enfants dévaforisés l'occasion d'avoir des vacances joyeuses!  

Cette année nous étions accompagnés par 18 jeunes sénégalais d'âge différent qui ont fait parti de toutes les activités durant ces deux semaines! Il y a eu beaucoup de larmes quand nos jeunes français et belges ont du rentrer! 

 Nous recommençons l'année prochaine car notre projet de rendre l'école Yonent Mame Ibrahima autonome financièrement se déroule jusqu'en 2020. Merci encore pour votre soutien et à l'année prochaine!!!


undefined

Construction du mur autour de l'école


undefined

Yanna et Nolwen creusant les fondations pour les briques de fondation


undefined

Mishio et Georges apprenant à faire du ciment



undefined

Transport des briques


undefined


Sur le chantier de la cour de l'école


undefined

Le mur monte petit à petit!


undefined

Là ou sera la barrière pour l'entrée dans l'école

undefined

Manipulation du maçon pour que les lignes de briques soient droites.


undefined

Action de nettoyage autour de l'école


undefined
Yana recueillant les ordures dans un grand sac poubelle

undefined
Les enfants de l'école au travail!


undefined

Des mamans de l'école venues pour apprendre le jardin en sac


undefined

Premier jardin en sac chez Fatoumata, parrainée par Naomi Wada depuis deux ans!




undefined

Mr. Christopher Jones, entrepreneur anglais en conseil financier nous a accompagnés dans toutes les activités pendant les deux semaines et nous a beaucoup aidés dans l'accomplissement de nos projets!

undefined

Deuxième sac jardin accompli sous une chaleur torride (même s'il ne semble pas faire chaud sur la photo, il faisait très très chaud!)


undefined

Visite à Sérigné, notre maître en plantes, très stimulé par les jardins en sacs et qui nous a fourni toutes les petites plantes

undefined

Troisième sac jardin chez M'Baye parrainé par Mina et Simon!

undefined

Tomates, aubergines, concombre, menthe et salade sur le dessus du sac. On a pu mettre en tout 70 plans dans ce sac!!!!


undefined
Nolwen apprenant une danse aux enfants


undefined

Les enfants du patronage 


undefined

Georges dansant au son du jembé



undefined

Danse sur le toit avec les collégiens de l'école



undefined


Matériel scolaire et autres choses amenées par nos jeunes dans leurs valises et qui a été distribué aux enfants de l'école pendant la fête de clôture du patronage.


undefined

Don des cadeaux des parrains et marraines pour les enfants parrainés par les membres et amis de FSP! Ici Shin bok reçoit le cadeau de son parrain (mon fils Nobunori).

undefined

Notre bus qui nous a transporté pendant toutes nos visites la deuxième semaine!


undefined

A l'intérieur du bus on était toujours entre 27 et 30 personnes!
undefined

Visite chez Pape Moussa Diagne, premier agriculteur à mettre en place l'aquaponie et propriétaire de vaches françaises achetées en normandie!

undefined

Visite à l'hôpital traditionel africain fondé par une docteur française!

undefined

Une récréation bien méritée, à l'île de Gorée, une superbe après-midi dans une eau très chaude!!

undefined

En bas de la statue de la Renaissance à Dakar!



undefined

Au lac rose dont le sol est fait de sel rose si le soleil est présent!

_______________________________________________________________________________

Link to go to the page in english for english speaking visitors : 
campaign for the school Yonent Mame Ibrahima in Senegal


L'école Yonant Mame Ibrahima à Keurmassar, Dakar compte 175 enfants dont la plupart des parents n'ont pas la possibilité de payer régulièrement leurs scolarités.


Une grande partie des enfants viennent souvent à l'école le ventre vide.


Les Diagnes qui dirigent l'école font tout leur possible pour permettre aux enfants de s'épanouir tout en étudiant.


L'école n'a pas de cour de récréation et nous voulons acheter le terrain devant l'école.
Nous avons aussi besoin de l'entourer d'un mur pour la protection et la sécurité des enfants pendant la récréation et pour protéger un jardin en sacs potager qui pourra nourrir les enfants. 






Nous voulons bâtir un mur semblable




Tous les résultats de cette collecte iront à l'achat des deux terrains devant l'école.
Votre nom sera inscrit sur les murs du bureau principal de l'école si vous décidez de faire un don pour qu'on se souvienne de votre participation sincère à l'éducation des enfants de Keurmassar!


Merci de partager ce lien avec tous vos amies-is proches et vos réseaux sociaux!



Nous recherchons toujours une entreprise qui pourrait abonder notre projet sachant que les patrons peuvent mettre une limite au montant total de l'abondement.


Entreprise Solidaire


Si vous êtes une entreprise, vous pourriez participer en nous soutenant, au développement nord-sud en autorisant des enfants à aller à l'école. Car parmi ces enfants se trouve peut-être le futur président qui pourra amener enfin son pays vers la prospérité!



Nos amis Ambroise et Delaila Diagne, les fondateurs de l'école Yonent Mame Ibrahima que nous aidons, ont travaillé 4 ans pour économiser les fonds afin de construire cette école au Sénégal. 


Ils auraient pu vivre à l'étranger confortablement mais ils ont choisi de revenir au Sénégal pensant au futur de leur pays qui ne vient que par ses enfants.


Ils auraient pu construire leur école dans un quartier riche de Dakar, mais ils ont choisi de la faire dans un des quartiers les plus pauvres en pensant à tous ces enfants dont les parents ne peuvent pas payer la scolarité et qui finalement trop âgés sont refusés dans les écoles publiques sénégalaises.




Famille Diagne


Ambroise a acheté le terrain et a commencé à bâtir cette école en 2008. Cette année là l'école n'avait qu'un étage et ne comptait que 3 classes.



L'école en 2008



Maintenant l'école a 3 étages et comptent 9 classes, un bureau et des toilettes ainsi qu'une grande salle de réunion.



Victor premier projet au Sénégal

Victor aidant à la rénovation de la façade au cours du premier projet en 2015

School front all painted!



Ambroise a continué à travailler  pour acheter le terrain afin de bâtir le collège Yonent Mame Ibrahima. 

Le collège a maintenant une classe de 6ème et une de 5ème!


Il nous faut encore trouver les fonds pour bâtir l'étage pour les 4èmes et les 3èmes et la salle de sport (Ambroise est champion de judo et pense que le sport aide à la création d'un bon caractère chez l'enfant).


Au rez-de chaussée, Ambroise a bien pensé, il a construit deux petits magasins à louer pour aider à la maintenance de l'école.




Le collège de l'école



Néanmoins le terrain devant l'école primaire que les enfants utilisent pour le sport et la récréation appartient à deux propriétaires. 


Et ces propriétaires voudraient construire à cet endroit-là. 


Il est impossible de s'imaginer une école sans endroit où les enfants peuvent courrir et faire du sport!



Sport in front of the school

Vous pouvez voir sur le terrain un début de construction d'un des propriétaire.



Nous avons décidé de tout faire pour racheter ces deux terrains et Ambroise a dialogué avec les propriétaires. 


L'un accepte de vendre, l'autre accepte de changer de place. Ainsi Ambroise a trouvé un autre terrain pour cette personne et a réussi à faire baisser les prix.


Néanmoins il nous faut trouver 12.000€ pour acheter ces terrains de plus de 300m2.
Avec ces terrains nous voulons aussi commencer un coin pour mettre les "sacs potager", qui est un de nos projets afin d'aider l'école a pouvoir offrir un repas aux enfants et à vendre des légumes. 



Sack gardening

Les sacs potagers seront aussi une matière que les enfants pourront apprendre afin d'aider leur famille à cultiver sans trop d'eau et de place, des légumes pour apporter de la nutrition à leurs repas qui n'est composé que de riz et de sauces pour les familles les plus pauvres et pas 3 fois par jour comme nous.


  
sack gardening

Le projet des jardins en sacs a été créé par l'association "solidarité internationale" dans les bidons-villes de Nairobi au Kenya.


C'est un merveilleux projet qui permet à des familles pauvres de faire pousser des légumes dans un petit endroit, de les manger et de vendre leur surplus ce qui crée une richesse pour ces populations très pauvres.


 Vidéo sur l'explication des jardins en sacs



Nous commencerons ce projet afin d'aider l'école à offrir un repas aux enfants et à vendre des légumes tout en enseignant la matière du jardinage. 
Dans la cour nous pourrons aussi construire un four à pain qui pourra nourrir les enfants et dont le pain pourra être vendu dans le voisinage.
Tout ceci dans le but d'aider l'école à être financièrement autonome.



Origine du projet:


Femmes au Secours de la Paix notre association localisée à Croix dans le nord a été créée en mars 2015. 


Son but est d'aider les personnes en particuliers les femmes à aider les autres dans des domaines divers et surtout dans l'éducation. 


Un de nos projets est d'aider l'école Yonent Mame Ibrahima car nous pensons que l'éducation est très importante pour lutter contre la pauvreté.


En 2015 nous avons récolté des fonds pour commencer à rénover l'école et nous avons envoyé Victor un jeune du nord comme ambassadeur.


En 2016 nous avons eu la même campagne de récoltes mais cette fois-ci Bénédicte (la présidente de l'association) est allée au Sénégal avec 8 jeunes pour continuer notre travail de rénovation!


Nous avons eu un projet magnifique! 


Les jeunes ont beaucoup appris et ont travaillé ensemble avec des jeunes sénégalais!



The young people arriving in Dakar airport
Une partie des jeunes qui arrivent à l'aéroport de Dakar



With the participants of the project

Notre équipe sur le toit d'un hôpital bâti par un homme qui a commencé avec rien et qui a travaillé pour devenir docteur et directeur de l'hôpital qu'il a lui-même fondé! Un merveilleux exemple pour nos jeunes!


With the children

Nos jeunes donnant les prix aux enfants qui ont bien réussi leur année


Les jeunes au travail pour la rénovation des classes du collège

Our young people painting in the high school building




Sara painting a bench

Sarah peignant les bancs




carrying paint

Une partie de la peinture







Doni breaking tiles

Doni cassant le béton pour changer le carrelage de l'école




Gilsun and Mishio making concrete

Mishio et Kilsun apprenant à faire du béton



Vittorio saying hello to us upstairs

Vittorio nous fait un petit coucou d'en haut ou le corridor est aussi en train d'être rénové!




Painting one room from the main building

Peinture d'une classe par l'équipe sénégalaise



Nos jeunes ont aussi fait d'autres activités:  

  • Ils ont donné des cours sur la résolution de conflits et sur la paix aux enfants. 
  • Ils ont visité des endroits historiques pour comprendre mieux le Sénégal. 
  • Ils ont chanté et distribué du matériel scolaire, des vitamines aux enfants au cours de la fête de l'école. 
  • Ils ont interrogé 50 enfants qui ont besoin de parrainage. 

Vous pouvez voir de très belles photos de ce magnifique projet sur le groupe facebook "Projet Sénégal".




children classroom

Les enfants dans une des classes




School supplies

Une partie du matériel scolaire



Mishio prepares the packages of school material to give to the children

Mishio et Naomi préparent les paquets de matériel scolaire à offrir aux enfants





The door of slaves

La porte des esclaves appelée aussi "porte du non retour" par où les esclaves étaient embarqués pour ne plus jamais revoir leur pays.




Visit at Yacine's home

Nous avons aussi visité les familles des enfants sponsorisés par des membres et bénévoles de FSP. C'était très touchant!





A quoi servira l'argent?



Avec l'argent récolté nous achèterons le terrain et bâtirons un mur pour protéger les enfants et les cultures.


Cet été nous continuerons avec une équipe de jeunes bénévoles, notre projet de rénovation de l'école.


Les jeunes aideront à bâtir le mur autour de la cour, ils installeront les jardins en sacs dans la cour et dans les familles des enfants parrainés. 


Certains continueront à réparer et à repeindre les bancs ainsi que les salles de classe. Ils feront beaucoup d'autres activités avec les enfants et visiteront les endroits historiques du Sénégal.


Voilà pourquoi c'est important pour nous d'avoir le terrain pour continuer notre projet de rendre l'école autonome financièrement.
Voilà pourquoi votre aide est très précieuse pour nous!




Notre équipe

 

 

Voici nos adhérentes au cours de notre AG de 2017


our general assembly in february 2017

Certaines de nos adhérentes sont marraines d'un enfant de l'école!


Our ladies


Nous sommes très fières de nos adhérentes et bénévoles qui ont déjà accompli beaucoup de projets: des envois de vêtements au Maroc, des classes de français, un groupe de tricot très vivant et actif qui tricote des vêtements pour les prématurés des familles démunies de la maternité de Roubaix; des envois de vêtements chauds aux migrants de Calais, et beaucoup d'autres activités au cours de ces 2 ans et demi !
 
Vous pourrez trouver ces informations sur notre site internet  et sur notre page facebook.


Toutes nos adhérentes de FSP soutiennent ce grand projet au Sénégal. 


Nous avons aussi une équipe de 22 personnes qui parrainent un enfant de l'école. 


Ceci est une grande aide pour Ambroise et Delaila et leur permet de payer les salaires des professeurs plus régulièrement et de prendre les enfants les plus démunis.


L'école compte 175 enfants mais beaucoup ont besoin d'être parrainés sinon ils ne peuvent pas continuer à aller à l'école car l'école a ses limites pour s'occuper d'eux.


Nous aimerions aider l'école à devenir autonome financièrement afin de pouvoir fonctionner et permettre à plus d'enfants pauvres d'aller à l'école. Voilà pourquoi nous nous sommes données une période de 4 ans jusqu'en 2020 pour réussir ce défit!


Beaucoup d'enfants qui ne peuvent pas aller à l'école se retrouve à traîner sur la décharge publique qui se trouve aux environs de l'école.



Fumée de la décharge vue du toit du nouveau collège Yonent Mame Ibrahima

Fumée de la décharge vue du toit du nouveau collège de l'école Yonent Mame Ibrahima



 
Cette année nous avons vraiment besoin d'acheter le terrain devant l'école pour que nos projets puissent avancer.


Nous comptons sur vous, sur votre grand coeur et votre générosité pour assurer le succès de cette collecte. D'avance merci infiniment!



Bénédicte Suzuki et toute l'équipe de FSP


Donner 20 euros

Merci, nous vous remercions pour votre don qui nous touche!

Vous recevrez un reçu fiscal et aurez le bonheur d'avoir participé aux premiers pas pour rendre l'école autonome financièrement!

Donner 50 euros

Merci, nous approchons de notre but grâce à vous!

Vous recevrez un reçu fiscal et aurez le bonheur d'avoir participé aux premiers pas pour rendre l'école autonome financièrement!

Donner 100 euros

Merci, grâce à vous nous sentons que nous allons y arriver!

Vous recevrez un reçu fiscal et aurez le bonheur d'avoir participé aux premiers pas pour rendre l'école autonome financièrement!

Donner 150 euros

Merci, nous pouvons maintenant presque visualiser que la cour nous appartient grâce à votre générosité!

Vous recevrez un reçu fiscal et aurez le bonheur d'avoir participé aux premiers pas pour rendre l'école autonome financièrement!

Association Femmes au Secours de la Paix

Femmes au Secours de la Paix

Aider la femme d'ici et d'ailleurs à traverser ses difficultés en aidant les autres

c

christophe Meurisse

25/06/2017
H

Helen SUBRENANT

21/05/2017

Anonyme

10/05/2017
Signaler la page