LES FEMMES HANDICAPEES ET LE SPORT : EMPOWERMENT !

par FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR - FDFA

Le 14 mars 2019 de 08:30 à 18:00

LES FEMMES HANDICAPEES ET LE SPORT : EMPOWERMENT !

par FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR - FDFA

Le 14 mars 2019 de 08:30 à 18:00

Choix des billets

Participants

Récapitulatif

Finalisation

Entrée gratuite

gratuit

Souhaitez-vous ajouter un don à FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR - FDFA en plus de votre inscription ?

Montant à payer :

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre billet ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

LES FEMMES HANDICAPEES ET LE SPORT : EMPOWERMENT ! - FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR - FDFA

FDFA vous convie à son colloque annuel sur l'autonomisation des femmes handicapées par le sport

LES FEMMES HANDICAPEES ET LE SPORT : EMPOWERMENT* ! 

MARRAINE : Marie-Amélie LE FUR, athlète paralympique et présidente du Comité paralympique et sportif français

* Littéralement « renforcer ou acquérir du pouvoir ».


« Pour certaines personnes en situation de handicap, le sport est souvent l’un des premiers vecteurs de rééducation fonctionnelle, pour d’autres il s’agit d’un outil favorisant l’autonomie.

Pour tous la pratique sportive est un droit et une source d’épanouissement efficace. Elle rompt l’isolement social qui conduit à la sédentarité et permet de se réapproprier une image corporelle positive. »

Article « Sport et handicap : enjeux et mesures »

Site du Ministère des Sports

www.sports.gouv.fr

 

 

Chaque année, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA organise un colloque pour s’intéresser à une thématique dans l’air du temps et la questionner au regard de la double approche du genre et du handicap.

En 2019, Mondial féminin de football oblige et dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024, la thématique sportive s’est imposée. 

Quant au thème de l’empowerment, c’est le fil conducteur des actions de sensibilisation et d’information qui seront menées par les associations et les institutions parisiennes autour de la journée du 8 mars 2019, Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes.

L’empowerment renvoie à des principes, tels que la capacité des individus et des collectivités à agir pour assurer leur bien-être ou leur droit de participer aux décisions les concernant. L’empowerment peut se traduire par autonomisation mais aussi empouvoirement, capacitation, capabilisation, potentialisation, pouvoir-faire, habilitation, responsabilisation, capacité d’agir, pouvoir d’agir.

Fidèle à son approche transversale, FDFA interrogera la pratique sportive des femmes en situation de handicap et en quoi le sport est un vecteur d’autonomisation pour elles.

Comment le sport participe-t-il à l’autonomisation des femmes handicapées ? Quels sont les défis à relever pour pratiquer un sport lorsqu’on est une femme en situation de handicap ? Comment le sport peut-il favoriser la participation citoyenne des femmes handicapées ? En quoi le sport permet-il de changer le regard sur les femmes handicapées ? 

Plusieurs pistes seront explorées pour tenter de montrer comment la pratique sportive est un facteur d’empowerment pour les femmes handicapées. De nombreux témoignages de sportives handicapées viendront éclairer les approches plus académiques de sociologues, historiennes, médecins… sur le sport comme moyen de (re)construction et de valorisation des femmes en situation de handicap.

En fin de journée, un espace sera réservé pour que le public aille à la rencontre des sportives handicapées présentes.

 

 « D’un enjeu d’affirmation du droit des femmes pour participer au sport dans toutes ses dimensions, la politique de féminisation du sport évolue vers l’enjeu d’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans le sport. Cette égalité réelle doit être mise en œuvre autant dans les conditions d’accès à la pratique sportive, que celles aux fonctions de direction et d’encadrement du sport ou de sa valorisation médiatique, économique et sociale. Ce parcours devrait conduire à lutter contre les stéréotypes et les violences sexistes et, in fine, à valoriser les bénéfices de la mixité pour le sport. »

Article « Sport au féminin »

Site du Ministère des Sports

www.sports.gouv.fr

Annexe de la Mairie du 14ème arrondissement

12, rue Pierre Castagnou
75014 PARIS
FRANCE

Une question ?
Contactez l'association :

Votre contact Contact FDFA

Email

Téléphone Afficher le numéro

Informations fiscalité

Le don à FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR - FDFA ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR - FDFA permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page