Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Fêtes solidaires, pour une alternative charitable au sacrifice animal pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

UNE MAISON POUR L'AÏD UNE ALTERNATIVE CHARITABLE AU SACRIFICE ANIMAL

par Fêtes solidaires, pour une alternative charitable au sacrifice animal

Investir la somme destiné au sacrifice du mouton de l'aïd pour venir en aide aux sans abris, c'est tout l'objectif de cette campagne.

Bonjour, Salam, Salut,   

La fête de l’Aïd approche à grands pas et partout sur les réseaux sociaux fleurissent des cagnottes intitulées : Un mouton pour l’Aïd… Et bien notre association vous propose une alternative beaucoup plus ambitieuse, se cotiser tous ensemble à cette occasion afin d’offrir UNE MAISON au plus démunis! Et pourquoi pas ? En effet, en Islam le sacrifice d’un animal pour l’Aïd n’est ni une obligation, ni un pilier de la religion; en revanche, la Zakat - l’action de donner aux plus pauvres, c’est une obligation religieuse et un pilier de l'Islam ! Imaginez maintenant l’impact positif d’une telle initiative, à savoir épargner des milliers voir des millions de vies animales, tout en faisant preuve de charité envers les plus démunis. 

Aujourd'hui, on peut le dire, sacrifier un mouton est devenu un rituel vide de sens, car dans nos pays occidentaux, rares sont ceux et celles qui sortent dans la rue pour partager leur repas avec des SDF. Quel dommage de dépenser une telle énergie et une telle somme d’argent pour sacrifier un animal alors que la situation est terrible pour des millions de familles qui vivent dans la précarités et notamment des familles de réfugiés qui dorment sous les ponts.

De la même façon, se féderer pour construire hopitaux, dispensaires, écoles et infrastructures sociales dans les pays en voix de developpement est à l'évidence beaucoup plus porteur que d'envoyer individuelement de l'argent à certaines associations pour que soit  sacrifier un animal sur place. Ce repas carné sera bien vite digéré alors que les projets évoqués précedémment aiderons les populations durablement.

Ajoutons que le prix d’un mouton passe du simple au triple, jusqu’à atteindre 300 euros dans certaines régions. Enrichir des entreprises et des lobbies n’est pourtant pas l’objectif de cette fête qui se veut solidaire avant tout ! 

Cette année nous avons eu l'honneur d'interviewer à ce propos le Monsieur Ghaleb Bencheikh, Président de la Fondation de l'islam de France, islamologue, écrivain conférencier et producteur de l’émission "Questions d'islam" diffusée sur France culture qui soutien notre projet.

Dernier point et sûrement le plus important : nul n’ignore que les animaux dits de boucherie souffrent le martyr de leur naissance à leur mort négligeant le fait que selon le Coran, au-delà du souffle vital, l'animal est doté d’une âme et de la faculté de communiquer et d’interagir avec son environnement. Comme l’être humain, il a des sentiments et ressent la joie, la peine, la douleur et la peur. De plus il est doté de la faculté de compréhension et de la glorification du Divin. Vous l’aurez compris, l’animal n’est pas un objet, c'est d’ailleurs pour cela que consommer de la viande est si réglementé en Islam - au contraire de la nourriture végétale qui est par nature Halal ! 

C’est pourquoi il est bon de rappeler que dans les religions abrahamiques il n'y a aucune obligation de consommer de la chair animale. Si L’Islam n’a pas prohibé catégoriquement la consommation de viande, la permission d’en consommer sous certaines conditions ne signifie pas qu’il soit obligatoire d’en manger, une nalyse confirmée par Monsieur Bencheikh.

Mais revenons-en à nos moutons ou plutôt à nos maisons. 

Grâce à vos dons des années précédentes nous avons pu atteindre un des objectifs de cette campagne , financer l'hébergement d'une mère isolée qui vivait dans la rue avec ses 3 enfants dont un bébé de 24 mois aveugle et polyhandicapé. Aujourd'hui sortie des griffes de la rue, cette famille peut envisager l'avenir sereinement.

Nous étions également présents sur le terrain pour distribuer des kits de premiere necessité aux personnes qui n'ont d'autre toit que les rues de nos villes, les halls de nos batiments et le ciel gris de nos aglomérations.

Aidez-nous cette année encore à épargner les animaux tout en aidant celles et ceux touchés par la précarité en participant, à hauteur de vos moyens, à cette cagnotte de l'aïd (paiements sécurisés) afin que nous puissions porter nos actions encore plus loin.

Je vous invite à  nous suivre sur les réseaux sociaux ( Facebook fêtes solidaire ACASA) pour être informés de la suite des événements et à partagez cette cagnotte autour de vous afin d'inciter vos proches à participer à cette action collective.   Ensemble donnons le meilleur de nous-même pour faire de la fête de l’AÏD une date mémorable, le début de quelque chose de grand ! Une Maison pour l’AÏD !  

Donner 1 euros

L'important c'est de participer

Donner 5 euros

Don solidaire

Donner 10 euros

Don solidaire

Donner 15 euros

un vêtement chaud

Donner 20 euros

une paire de chaussure

Donner 50 euros

1 nuit au chaud

Donner 100 euros

2 nuits au chaud

Donner 200 euros

4 nuits au chaud

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Fêtes solidaires, pour une alternative charitable au sacrifice animal. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
B
Bastien
08/09/2020
R
Raby
09/08/2020
S
Stephen
05/08/2020

A propos de l'organisme

Créer des campagnes de levées de fonds solidaires à l’occasion des différentes fêtes religieuses pour lutter contre la précarité et épargner des vies animales, en récoltant l’argent qui aurait dû servir à l’achat d’un animal sacrifié pour garnir traditionnellement les repas de fête ;en ayant pour objectif d’aider des personnes en grande précarité, de promouvoir le vivre-ensemble, de lutter contre toute forme d'intolérance, de discrimination ou de préjugés.

RNA : w951002715

Signaler la page