Arts des rues, de la rue à l'art

par Fnars Rhône-Alpes

Arts des rues, de la rue à l'art

par Fnars Rhône-Alpes

Arts des rues, de la rue à l'art - Fnars Rhône-Alpes

Participer au développement de projets culturels au sein de structures d'accueil et d'insertion sociale


Présentation de l'association et du projet

La délégation Rhône-Alpes de la Fédération Nationale des associations d’Accueil et de Réinsertion Social a pour objet de représenter les structures d’hébergement et d’insertion à un niveau régional.

Notre fédération compte une centaine d’associations adhérentes, qui profitent à plus de 8000 personnes en situation d’exclusion chaque année : sans abris, jeunes en errance, migrants, personnes victimes de violence.

Elle anime son réseau d’adhérents grâce à la création de projets socialement innovants et la mise en place de temps de travail collectifs (commission, colloque, formation).

Cette année, nous mobilisons nos adhérents pour qu’ils puissent accompagner les personnes les plus exclues vers des pratiques culturelles car nous pensons que l’accès et la participation à la vie culturelle est constitutif de la dignité humaine. La commission culture a donc vu le jour avec la volonté des associations de porter des projets culturels.  8 associations du réseau sont impliquées dans la démarche et ont souhaité développer des projets culturels avec les personnes accueillies/accompagnées

Ces 8 associations développent des projets artistiques et culturels, qui utilisent plusieurs modes d'expression : théâtre, paroles, chants, musique, écriture...


Description des projets


Les projets théâtre


         L'Oiseau Bleu à Grenoble : « La voix des sans voix » :  Ce projet a été développé avec la technique du théâtre-forum. Le thème de travail retenu par le groupe est « dormir dehors et faire le 115 ». Selon la technique du théâtre forum, les participants sont invités à construire des personnages en lien avec leur thème, à se les approprier puis et à les jouer en improvisation en respectant les traits de caractère préalablement déterminés. 

Ci dessous une présentation vidéo du projet :


         Althéa à Grenoble: « Émotions en mouvement » Ce projet a vu le jour dans un centre d’hébergement dédié à l’accueil d’anciennes prostituées. Elles ont donc souhaité travailler sur les thèmes : relation hommes/femmes, choc des cultures et parentalité. Un intervenant de la compagnie Contre PoinG  accompagnera le développement de ce projet en y apportant son expertise et ses conseils.

         Le Relais Ozanam à Voiron :  « A vous de jouer » : Cette pièce est une critique tragi-poétique de la toute-puissance de la Bourse. Il s’agit de la mise en scène de la descente aux enfers de travailleurs victimes de licenciement. La pièce existe déjà, le but est maintenant de l’étoffer avec des costumes et de nouveaux dialogues pour aller plus loin dans la démarche artistique.

         Les Foyers de l'Oiseau Bleu à Payzac : La dernière pièce de théâtre du projet, est une pièce centrée sur le thème de l’alimentation, et plus précisément, sur le problème de se nourrir lorsqu'on vit à la rue. Le groupe à participer à la création de la pièce suivant toutes les étapes : écriture, mise en scène et jeu.

 

Les projets musicaux


         LAHSO à Lyon :  « récupércu’ » : Le but de ce projet est de construire un spectacle de percussion, en utilisant principalement des matériaux de récupération et en faisant des détournements d’objet à la manière du groupe américain Stomp

Ci-dessous une présentation vidéo du projet :


        Althéa à Grenoble « Et bien chantez maintenant » : Ce projet propose la mise en place d’ateliers de chant pour travailler sur la posture et la place du corps dans le chant. Le but de cet atelier est d’apprendre à chanter à l'unisson pour ensuite proposer des chants en canon. L’atelier permettra aussi au groupe de découvrir les bases de la musique.

         Les Foyers de l'Oiseau Bleu à Payzac : développent également un projet Slam où les participants travailleront d’abord sur l’écriture de leurs textes pour ensuite s’entrainer à la mise en voix de ceux-ci.


Les projets d'art visuel


         Le Relais Ozanam à Grenoble "CHRS : de l'arrivée au départ" : création d’une fresque à l’aide de photographies, de dessins et de peintures. Cette fresque aura pour but de raconter les parcours des personnes qui entrent en CHRS. L’association d'artistes grenoblois « Et pourquoi pas ? » a apporté son expertise et ses conseils dans la création de cette fresque. 

Ci-dessous une présentation vidéo du projet :


         Le Relais Ozanam à Voiron « Portraits d’union » :  il s’agira d’une composition faite à partir des portraits photos de chaque résident impliqué dans le projet. Ces portraits seront retravaillés par l’infographie, les contours seront imprimés sur papier puis peints par les personnes elles-mêmes. L’idée est de créer un effet « pop art » sur les portraits. Chaque personne photographiée peindra son portrait en deux couleurs. Pour constituer une grande œuvre polychrome entièrement faite de visages différents, les portraits seront exposés ensemble.

        Le Relais Ozanam à St Jean de Moirans " Jardin extraordinaire" : Ce projet a pour objet de donner une vie artistique au jardin de cette association. Les participants ont donc crée la fusion intéressante entre le jardinage et la sculpture. Le "Jardin extraordinaire" fera ensuite l'objet d'un reportage photographique.

 (Ci-dessous : le Jardin extraordinaire)   

          

         Le collectif 31 à Annonay : « l’Union fait la forge » :  En partenariat avec les animateurs techniques de l’association La source ainsi que les bénévoles de l’atelier Les couleurs du vendredi, ce groupe a créé un totem de 2,5 mètre de haut en ferronnerie d’art. La démarche culturelle se poursuit puisqu’ils prévoient la réalisation d’un film qui retrace les différentes étapes de création du Totem.


   (Ci-dessous : le Haut du Totem)      


Althéa à Grenoble : « Les prostitutions » : Ce projet vise à éditer un livre qui mêle photographie et témoignages écrits autour du thème de la prostitution. Le but étant de sensibiliser le grand public à l'accompagnement des personnes victimes de violences et victimes de la traite des d'être humain. L’association "Et pourquoi pas?" accompagnera la réalisation de ce projet.


Les projets d'écriture


Association Entraide et Abri à Toulaud (Ardèche) : Ce projet s'articule autour de la caravane des dix mots, projet artistique et audiovisuel international sur le partage de la langue française, qui promeut une francophonie des peuples. Le projet mené par l'association est un atelier d'écriture et une  mise en voix des textes, avec un intervenant extérieur professionnel.

Association Solen à Aubenas : ce projet est réalisé avec les personnes accueillies au sein de l'accueil de jour, qui ont travaillé pendant plusieurs mois avec une conteuse. Ce projet se poursuit avec comme objectif l'expression des personnes sur "Imaginez vous une vie", avec comme moyen de restitution une vidéo ou un enregistrement des voix afin de s'émanciper de la puissance de l'image.


A quoi servira l'argent collecté ?


Notre rôle de fédération par rapport à tous ces projets, est de les coordonner entre eux, mais aussi de les soutenir financièrement. Il est en effet très rare que les structures d’hébergement disposent des fonds nécessaires pour développer ce type de projet, ni de temps pour rechercher des financements dédiés à cela.

Pourtant nous estimons que la culture est un besoin essentiel, qui ne doit pas être relégué au second plan. C’est pour cela que nous avons décidé d’accompagner financièrement nos adhérents vers la création de projet culturels.
Les principales dépenses auxquelles nous seront confrontées :


  • La rémunération des artistes/professionnels de la culture qui interviennent ou interviendront dans les différentes associations
  • Le matériel nécessaire au différent groupe pour la bonne poursuite de leurs projets


En effet, nous estimons qu'il est très important de faire intervenir des artistes professionnels dans le développement de tels projets, afin d'avoir un regard extérieur et de permettre aux personnes participant au projet d'interagir avec le monde de la culture.

Pourquoi ?

Pour permettre à ces projets d'avoir un rendu vraiment abouti et presque professionnel ce qui améliore la démarche de revalorisation par l'art des personnes accompagnées..
Nous estimons ensuite que l'intervention d'artistes permet aux personnes accompagnés de sortir du quotidien et de construire une relation différente de celle qu'ils ont avec les travailleurs sociaux. Ce que nous jugeons très positif dans la perspective de leurs réinsertion. 


Notre équipe

La commission régionale culture est composée des travailleurs sociaux et personnes accompagnées qui créent et développent des projets culturels dans les associations.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Donner 2 euros

Donner 5 euros

Donner 10 euros

Association Fnars Rhône-Alpes

Fnars Rhône-Alpes

La Fnars est la fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale.

Sarah Jeannin
07/11/2016
Anonyme
05/11/2016
Anonyme
25/10/2016