Fondation Le Refuge

Action sociale

Reconnue d'Utilité Publique, la Fondation Le Refuge a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT+, de 14 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Reconnue d'Utilité Publique, la Fondation Le Refuge a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT+, de 14 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale.


Depuis 17 ans, Le Refuge héberge et accompagne ces jeunes majeurs vers leur reconstruction émotionnelle et matérielle.


LES ACTIONS QUE NOUS MENONS

Le Refuge offre à ses bénéficiaires en souffrance un environnement sécurisant et l’attention d’équipes pluridisciplinaires pour les guider vers leur autonomie en les aidant à se reconstruire.


Ainsi, nous proposons aux jeunes accompagnés :

  • un hébergement d’urgence
  • un accompagnement social
  • un accompagnement psychologique
  • une (ré)insertion professionnelle
  • des ateliers d’accompagnement vers l’autonomie
  • une aide juridique
  • une aide alimentaire et matérielle
  • des conseils et de l’écoute


La Fondation met également en place des actions de prévention et de sensibilisation, notamment au sein des établissements scolaires.
L’objectif : faire évoluer les mentalités pour un jour ne plus recevoir d’appels de jeunes en détresse.
Enfin, la structure coordonne un ligne d'écoute et d'urgence ouverte 7j/7 et 24h/24 : 06 31 59 69 50 (appel ou sms).


QUELQUES CHIFFRES...

  • 8503 jeunes accompagnés et 2032 jeunes hébergés depuis 2003
  • + de 800 jeunes accompagnés tous les ans


22 DISPOSITIFS, 187 PLACES HÉBERGEMENT

Implantées dans les principales villes de France métropolitaine ainsi qu’en Outre-mer, les 20 délégations départementales de la Fondation Le Refuge proposent aux jeunes en détresse un hébergement au sein d’appartements-relais ainsi qu’un accompagnement social, médical, psychologique et juridique.


Le Refuge compte également à ce jour un dispositif d’accueil pour jeunes mineurs LGBT+ (Aujargues, Gard) et un dispositif d’accueil pour jeunes réfugiés et demandeurs d’asile LGBT+ (Angers, Maine-et-Loire).