Sauver les 300 ânes de l'ADADA

par Fonds de Soutien aux Animaux

Faire un don

Sauver les 300 ânes de l'ADADA

par Fonds de Soutien aux Animaux

Faire un don

 Que vont devenir les ânes de l’ADADA ? Voici la question posée en urgence par Anna, correspondante régionale de l’association. Nous ne voulions pas lancer de nouvel SOS, conscients de vous avoir déjà beaucoup sollicités, mais, jamais deux sans trois, après Un Coeur sans Toit et Le Chat Provincial, ADADA, une de nos plus ancienne association partenaire, a absolument besoin de notre soutien.

 
Voici l’appel d’Anna :
“La catastrophe qui nous touche a un nom : la Rhynopneumonie équine, affection crainte par tous les propriétaires d’équidés.
 
Après la vague de morts quasi subites de fin décembre, restée sans explications malgré des analyses multiples et des frais vétos de presque 10 000€, l’espoir commençait à revenir lorsque l’info est tombée : un petit ânon recueilli fin décembre, maigre et affaibli, a été testé positif à la rhyno. C’est une véritable catastrophe car cette maladie est très contagieuse, et mortelle pour des sujets affaiblis. Elle ne se soigne pas (on peut juste en atténuer les symptômes), c’est une affection de type Herpès. Il nous faut donc vacciner en toute urgence les 300 animaux du refuge !!!C’est donc un véritable SOS que je nous vous envoyons: pourrions-nous tenter une collecte en vue de vacciner nos pensionnaires ?
 
Il faut savoir que cette vaccination n’est pas obligatoire. Sachant qu’en Auvergne la rhyno ne sévissait pas, les vétérinaires, depuis plusieurs années, avaient considéré que la vaccination contre la rhyno constituait des frais inutiles. Les ânes étaient donc tous vaccinés contre les affections obligatoire (grippe), mais pas la rhyno…
Mais voilà que ce petit anon a ramené le loup dans la bergerie ….”
 
Marinette se bat pour trouver des vaccins, que les labos ne fabriquent qu’en petite quantité. Le refuge refuse désormais tout nouvel arrivant.
L’ânon a passé ses 2 premières semaines au refuge dans un des box infirmerie, mais sur place il a croisé d’autres ânes, dont Botteur notre filleul dont nous espérons qu’il n’a pas été touché.
 
Voilà donc l’Adada en situation d’avoir à vacciner 300 ânes. A raison de 4O€ le vaccin, la facture à régler est de 40€ x 300 soit 12 000 €.
Montant totalement imprévu qui s’ajoute aux 10 000 euros de frais de décembre. Et pourtant il faut vraiment trouver cette somme et vacciner en tout premier lieu les ânes les plus faibles, les plus âgés ou les très jeunes.
 
Vos clics, vos dons, vos “allo pass” vont participer au sauvetage de ces 300 ânes, parmi lesquels nos filleuls, des ânes martyrisés, sauvés de la maltraitance et de la boucherie. Merci de répondre une nouvelle fois à un SOS urgent et vital.

Donner 40 euros

Sauver 1 âne de l'ADADA

Donner 80 euros

Sauver 2 ânes de l'ADADA

Donner 120 euros

Sauver 3 ânes de l'ADADA

Donner 400 euros

Sauver 10 ânes de l'ADADA

Donner 800 euros

Sauver 20 ânes de l'ADADA

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page