La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page

 


RECONNAISSANCE

Jeudi 2 septembre a ouvert l’école La Fourmilière, à Vernoux-en-Vivarais.


Il y a des mois de cela, alors qu’on cherchait encore un lieu, notre amie Kim nous a proposé un jeu. “Vous n’avez qu’à imaginer toutes les émotions et les sensations du premier jour de la rentrée, vous les décrivez dans tous les détails et vous verrez bien, la magie prendra”.

On s’est tou.s.tes mis à l’ouvrage. On a écrit nos rêves. C’était en février, il faisait froid.

Il y a quelques jours, c'était l’équinoxe d’automne. On a pris le temps de cet équilibre. De re-poser les choses. De faire la récolte. Et de dire merci.

Merci, parce que ce jeudi 2 septembre de rentrée est vraiment arrivé.

Et on était vraiment là !

Alors c’est vrai, il n’y a pas eu l’apéro de la fin de journée - on était beaucoup trop épuisé.e.s - mais tout le reste y était.

Les 16 enfants et leurs parents se sont installé.e.s devant la salle de classe.

Après une rapide présentation (bon d’accord, nous avons toutes et tous pleuré pendant ce moment-là !), nous avons fait des jeux ensemble en anglais et puis nous sommes parti.e.s en forêt.

Parents et enfants ont eu la joie de découvrir le canapé forestier et puis sont parti.e.s à la rencontre de leur sit spot.

Le “sit spot” est le lieu que choisit l’enfant, où il/elle reviendra deux fois par semaine, pour développer son attention au monde et ses possibilités d’observateur et observatrice.


Après un repas partagé ensemble, les enfants ont quitté leur parents et sous une véritable haie d’honneur, ont pu - enfin - découvrir la salle de classe !



UN GRAND MERCI POUR TOUS VOS PREMIERS DONS !!! 

Quelle joie ! Vous êtes si nombreux à nous accompagner dans cet incroyable projet et grâce à vous nous sommes arrivés à plus de 60% de notre cagnotte. Un grand merci à vous toutes et tous, nous vous sommes profondément reconnaissant.e.s. 

Dans le désordre, grâce à vous, nous avons pu déjà acheté toute une partie des fournitures scolaires, un bol à feu, les chaises, des meubles de rangement, des dossards, une cuve pour le potager, construire le canapé forestier avec une bâche géante  pour la pluie, et presque finir les travaux dans la salle.

A deux semaines de la rentrée, il nous reste encore à acheter le matériel pédagogique - les livres, les jeux, tous les outils d'apprentissage en nature et en classe.

On a encore besoin de vous ! 
MERCI. 

LA FOURMILIÈRE, UNE ECOLE ET UN TIERS-LIEU DE LA TRANSITION EN ARDÈCHE

En septembre, nous avons pour projet d'ouvrir l'école de la Fourmilière, école maternelle et primaire, laïque et associative qui met en pratique les principes de la pédagogie active et la Pédagogie par la Nature. 


Nous menons ce projet avec joie depuis moins d'un an. Aujourd'hui nous sommes heureuses et heureux de rendre l'aventure réelle : une salle de classe, la forêt, la rivière et le potager, la confiance de 16 enfants inscrits, âgés entre 3 et 8 ans, 4 pédagogues, plusieurs évènements festifs organisés et des centaines de soutiens !

On a déjà reçu tellement d'aide : plusieurs chantiers ont été organisés pour faire l'enduit de la salle de la classe, la pose du plancher et le plafond ; deux tronçonneuses et des parents acharnés pour créer un magnifique canapé forestier à partir d'arbres tombés ; des aides bénévoles incroyables pour construire notre site web, réaliser un film, cuisiner des délicieux gâteaux, organiser des bals folks, écrire des milliers d'emails pour parler de notre projet.

En 6 mois, ce petit groupe né d'une rencontre entre parents, enseignant·e·s, et soutiens sensibilisé·e·s aux enjeux écologiques, a fait communauté.

Aujourd'hui on a besoin d'aller au-delà de nos premiers cercles, on a besoin d'étendre notre parole, notre action. On a besoin d'être entendu au-delà de nos villages. On a besoin de votre soutien, de votre contribution.


Le dernier chantier "enduit" pour la salle de classe - le week-end du 9  juin 

L'Ecole de la Transition - une école en nature 

Depuis plus d'un an, les enfants des villages se réunissent 3 fois par semaine pour explorer ensemble à nos côtés.
En forêt, dans le potager certains vendredis, en lisant des histoires, en exprimant ses émotions, en marchant, en jouant. 

Après quelques mois passés à leurs côtés, l'idée est venue de voir en grand ; et si on créait une école différente, une école où le projet est d'apprendre à apprendre ?

Ici, Joël et Joanna enseignant.e.s, sont avec les enfants en forêt 


A l'école, la journée type se découpera ainsi : les matinées seront en salle de classe.
Les maternelles suivront une pédagogie active mise en place à travers des ateliers autonomes et des activités dirigées. 
Au cycle 2 et 3, les élèves seront amenés à devenir acteur et actrices de leur apprentissage et suivront le programme européen d'acquisition de connaissances. 

Nino dessine, à l'automne dernier, dans la forêt 


Les après-midis, nous devenons l'Ecole du Dehors avec différentes disciplines enseignées hors les murs. L'anglais en fera partie et sera enseigné ainsi 6h par semaine.
Nous appliquerons régulièrement les principes de la Pédagogie par la Nature. Lors de ces séances, l’enfant (et l’adulte) s’immergeront dans le milieu naturel environnant. À travers l’observation et l’exploration, il ou elle développera une compréhension profonde de la faune et de la flore qui l’entourent.

Le potager cultivé en agro-écologie constituera aussi un élément important du programme scolaire.

Si vous voulez tout savoir sur l'école et son fonctionnement, son règlement intérieur ou son projet pédagogique, rendez-vous directement sur notre site https://fourmiliere.org/ecole/

La Fourmilière, un tiers-lieu apprenant pour favoriser la transition écologique 

Au-delà de l'Ecole, nous mettons en place depuis avril des activités, formations et animations. Nous avons créé un réseau d'associations, toutes portées par ce besoin de transmettre et de partager un nouveau lien à la nature.

Aujourd'hui, les repas des évènements que nous organisons sont cuisinés par l'association délicieuse - Hêtre à Table ; les ateliers de jeux en nature et en anglais sont organisés par l'association the Wooden House ; l'éco-lieu Grain&Sens nous accompagne dans toutes nos initiatives en créant du lien et des synergies (nous recrutons d'ailleurs nos deux premiers volontaires en services civiques ensemble !) ;  l'association La Fabrik à Lucioles qui nous aide à rendre festives et joyeuses toutes nos initiatives en organisant des petits concerts ou des bals  !

Dès la rentrée, nous souhaitons proposer des formations pour les adultes les jeudis soir (en formation continue sur un trimestre)  et des animations pour les enfants et les adultes les mercredis après-midis

Ne ratez rien de nos activités : inscrivez-vous à notre newsletter en nous écrivant un email à 
lafourmiliere@posteo.net 

Joanna et Joël, les deux enseignant.e.s à l'origine du projet, organisent les échanges avec les parents, soutiens et enseignant.e.s présent.e.s ce matin de mai. 


Qui sommes nous ?   

  • Joël et Joanna, les Jo’s comme parfois on les appelle, sont deux enseignant·e·s de formation, respectivement belge et luxembourgeoise, la trentaine, qui cherchaient en 2019 une maison pour créer un collectif. Il et elle ne trouvent pas la maison, mais rencontrent le collectif.
    Il.elle s’installent début 2020 dans l'éco-lieu Grain et Sens, dans le nord de l'Ardèche.
    Pendant le confinement, il.elle ont l'idée de créer un club d’enfants en nature. Le lieu s’y prête : une forêt magnifique, une petite bibliothèque, un lieu de partage. Les enfants arrivent, c’est la joie. Ça marche tellement bien qu’en septembre, la Fourmilière fait sa vraie rentrée et une petite communauté se crée autour du projet.

  • Denis, parent de deux enfants du club, propose d’enseigner l’anglais à travers des jeux et en faisant des activités sportives. Il a vécu presque toute sa vie aux Etats-Unis et a été animateur en nature là- bas. Chaque jeudi, il offre ateliers et jeux aux enfants, parce que l’anglais c’est plus amusant en rires et en chansons.

  • Et Claire arrive, en octobre, l'année dernière. Après 8 ans d'une carrière à l'ancienne, elle a changé de cap, est partie respirer l’air d’ailleurs et là voilà fraîchement débarquée dans ce micro-village de 500 habitants, à Boffres. Et elle a envie de transformation, à l'intérieur comme à l'extérieur. 

  • Et hop l'équipe se crée, rejointe en mars par Alicia, naturaliste, diplômée d’un master en écologie et animatrice nature à son compte depuis 2015, intervenant dans les écoles, les centres aérés, les IME plusieurs fois dans l’année, avec toujours envie d’emmener les enfants dehors, au fil des saisons.

  • Aujourd'hui l'équipe bénéficie du soutien et de l'accompagnement de Michèle, la Directrice de l'Ecole, qui apporte un éclairage indispensable et unique sur le projet pédagogique et la relation aux enfants. 

Les enfants dans la forêt qui se racontent des histoires pendant leur temps "jeu libre" 

Pourquoi avons-nous besoin d'aide pour financer notre projet ? 

Pour la rentrée de septembre 2021, nous avons clos les inscriptions et avons décidé de nous limiter à 16 élèves du cycle 1 et 2, afin de garantir les meilleures conditions pour notre première année. 
Nous nous sommes engagé·e·s également à les encadrer en permanence par deux accompagnateurs·trices et à proposer des interventions ludiques, autour des arts, de la musique et du corps. 

Avec ces objectifs en tête, on a fait mille calculs et plusieurs simulations de frais de scolarité. 
Nous avons fait le choix de les maintenir au prix le plus bas que nous pouvions nous permettre (2400 euros par enfant et 2040 euros pour les fratries)  ; ils couvrent seulement 50% du budget de cette première année. 

80% de notre budget est dédié au paiement des salaires des 4 pédagogues - Joël et Joanna pour l'enseignement des matins, Alicia deux après-midis en forêt et au jardin, Denis pour l'anglais. Nous bénéficions de bénévoles deux fois par mois pour l'accompagnement musical et créatif et de l'accompagnement à mi-temps de deux Service Civique ; le salaire de Claire est pris en charge en partie par l'Etat. 

Nous faisons le pari fou de pouvoir récolter 20 000 euros. 

Avec cette somme, nous espérons pouvoir financer tout le matériel nécessaire pour nous lancer !  

Nous avons établi une - longue - liste de matériel organisée par matière et par besoin. 
  • Matériel pour le bien-être de l'enfant et de l'encadrant·e : rangements, porte-manteaux, tables et chaises, bibliothèque, étagères, tableau, coussins et tapis, matériel de bureau, etc. 
  • Mathématiques et Français : tous les outils ludiques pour apprendre la numérotation et les opérations (pour n'en citer que quelques uns, des cubes emboîtables, dominos, jetons, jeux de calculs), la géométrie et l'espace (blocs de construction, mosaïques et blocs logiques, miroirs, puzzles, etc.) et les grandeurs et mesures (règles, sablier, calendrier, horloge, masses marquées, monnaie factice, cartes, etc.) ; pour le Français - Alphabet rugueux, des albums jeunesse, des outils (Eureka). etc. 
  • Forêt : Dossards fluos enfants, gants calorifuges, jumelles, boussole, marmite, bol à feu, couvertures, trousse de secours, hamacs, plusieurs bâches, pilon, 2 jerricans, sécateur, outils pour le bois (vrilles, limes), corde d'escalade, cordes statiques  (pour constructions et nœuds), pelles de jardin, etc.
  • Espace de découverte du monde et les expériences scientifiques : aimants, lampes de poche, miroirs, microscope, squelettes, tournevis, marteaux, tuyaux, clés diverses, atlas, puzzles et cartes 
  • Expression artistique et jeux : kaplas, légos, jeux symboliques, peinture et crayons, différents supports et outils scripteurs, argile et pâte à modeler, etc. 
  • Et bien sûr - des livres !! Qui racontent l'Egalité, la confiance, l'amour et la nécessité de prendre soin de soi, des autres et de la terre. 
Une spectacle improvisé de cirque dansé par les enfants lors d'une de nos journées portes ouvertes 


Au-delà de cette campagne de financement, nous avons pour objectif de mettre en place un budget pérenne au sein duquel nos dépenses seront couvertes, à 50% par les frais de scolarité, mais aussi par des campagnes de mécénat et par la rémunération de toutes les activités extra-scolaires à co-organiser avec les parents de l'école à partir de septembre (formation continue, club loisirs, animations, etc.)



Parfois, on se surprend à s'arrêter quelques minutes, mesurer l'effervescence des 6 derniers mois, les hauts et les bas, et on se dit qu'on a bien fait de croire à notre rêve un peu fou, de s'y accrocher ; le chemin en lui-même est tellement riche d'expériences. 

On a confiance, on a envie de créer avec vous, d'imaginer la société de demain, ensemble.

Que vous souhaitiez contribuer ou non, venez-nous rencontrer, discuter avec nous, danser, animer une intervention ! Notre prochain rendez-vous est le 1er septembre pour fêter l'ouverture de l'école dans la joie, la danse et la musique ! 


À bientôt chez les fourmis!    

Ci-dessous une photo du magnifique gîte qui va accueillir l'école et le tiers-lieu. Moulinage du XIX, le gîte s’est transformé en colonie de vacances, puis en gîte de groupe. Depuis 2017, le lieu a trouvé une nouvelle vocation et se reconvertit en un lieu d’accueil, de formation et de partage.
La salle de classe et de formation, intégrée dans le bâtiment, s’ouvre sur une belle plaine et est entourée d’une forêt, les conditions idéales pour un tiers-lieu de la transition!



16 756 € collectés
Objectif : 20 000 € Contribuer au projet
78 contributeurs

Partager la collecte

La Fourmilière : une école de la transition en forêt en Ardèche

par Fourmilière

Financé à 84% - 16 756€ / 20 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS