Pesticides : Obtenons la protection de tous les points d'eau


En 2013, 92% des points de surveillance des eaux superficielles en France contenaient des pesticides. 7 ans après, aucun chiffre n'est avancé, l’État a sans doute choisi la politique de l'autruche... Avec un tel pourcentage, la #santé humaine est menacée et la #biodiversité en danger.

Alors que les scientifiques ne cessent de démontrer leur extrême toxicité, nos dirigeants font la sourde oreille. Le vote de nos députés pour le retour des néonicotinoïdes le 6 octobre dernier en est encore un exemple flagrant. Face à l'inaction de l'administration, il nous faut de nouveau #agir pour pouvoir vivre #LoinDesPesticides.

Agir pour l'eau que nous buvons qui est polluée si nous ne protégeons pas nos cours d'eau d'une part, mais aussi les points de captage d’eau potable, les zones humides, dont émanent les sources...
Agir pour notre alimentation qui est également gravement impactée : nos fruits et légumes sont arrosés avec de l'eau polluée, nous consommons des poissons issus de nos cours d’eau pollués.
Agir pour préserver la biodiversité de nos milieux aquatiques, indispensable à l'heure où la biodiversité s'effondre chaque jour un peu plus.

En 2019, nous avons obtenu la protection de tous les cours d'eau, une première en France qui donne le ton pour les autres régions !

Pour protéger les cours d'eau des dizaines de substances toxiques liées aux pesticides, des zones de non traitement (ZNT) ont été établies de part et d’autre de nos cours d’eau mais un certain nombre de nos cours d’eau ont été oubliés !
En effet, en Auvergne Rhône-Alpes, les Préfets n’ont retenu qu’une stricte définition des points d’eau figurant sur les cartes IGN. Ils ont ainsi sciemment écarté des cours d’eau et des points d’eau.
FNE AuRA a immédiatement alerté le Préfet de région et les Préfets de département. Face au silence de l'État, nous avons dû faire appel à la justice, dernier moyen de faire valoir l’intérêt général et la santé publique.

Le 19 novembre 2019, le juge administratif de Grenoble emboîte le pas sur la décision du juge de Lyon un mois plus tôt. Tous deux donnent unanimement raison à France Nature Environnement et enjoignent l’État à mieux protéger les points d’eau des pesticides, + D'INFOS

En 2021, nous voulons obtenir la protection de tous les points d'eau

Un certain nombre de nos points d’eau restent cependant à ce jour non protégés. Il nous faut donc aujourd'hui poursuivre notre action en demandant à la justice d’ordonner à l’État la protection des :
  • zones humides (marais, mares...) et des sources qui en émanent,
  • sites Natura 2000 (zones humides et leurs aires d’alimentation).


Sans vous, rien n'est possible

Ce nouvel appel au juge, ensemble et grâce à vos dons, nous pourrons le tenter et nous devrons le réussir pour la biodiversité qui s'effondre sous nos yeux et pour nos enfants et petits-enfants à qui nous laisserons un monde plus vivable !

Nos victoires, gage de notre capacité à agir et à gagner

  1. Nous avons obtenu la protection de tous les cours d'eau en Auvergne Rhône-Alpes, + D'INFOS
  2. Nous avons sauvé les indispensables zones humides de la forêt de Chambaran et son irremplaçable biodiversité, en empêchant Pierre et Vacances de construire son Center Parcs à Roybon, + D'INFOS
  3. Nous avons préservé les précieuses zones humides de Saint-Gervais-les-Bains de la construction d’un hôtel de luxe pour une clientèle étrangère lointaine, en annulant permis de construire et Plan Local d’Urbanisme.

Droit de vivre #LoinDesPesticides - Retour sur un de nos grands combats

Le droit de vivre #LoinDesPesticides est l’un des grands combats menés par le mouvement France Nature Environnement. Pour notre santé, la proposition relève tout simplement du bon sens. Pourtant, obtenir des zones non traitées aux pesticides à proximité des lieux de vie se révèle être un parcours semé d’embûches, RETROSPECTIVE

Crédits photos : © AC Dubois, © Flickr, © Pixabay, © France Nature Environnement Auvergne Rhône-Alpes, © France Nature Environnement.

Donner 30 euros

Donner 50 euros

Donner 80 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
S
Sonia
29/06/2021
N
Nathalie
04/02/2021
b
brigitte
03/02/2021
Signaler la page