La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page

A mi-chemin entre Saint-Flour et les Monts du Cantal, en plein cœur de la Planèze de Saint-Flour, la narse de Nouvialle constitue une zone humide remarquable, représentant environ 400 ha de terres agricoles classées par ailleurs Natura 2000.

Nouvialle, une zone humide agricole d'exception

Appelé narse, cet ancien lac de cratère est devenu au fil des millénaires une vaste zone humide. La narse de Nouvialle est précieuse :

► Elle joue un rôle fondamental pour la régulation de l’eau, tant en périodes de sécheresse que de crue : une aubaine à l'heure du changement climatique.

► Elle permet aux activités humaines de prospérer. Les agriculteurs, qui participent à sa préservation, en sont les premiers témoins et bénéficiaires.

► Elle possède une faune et une flore parmi les plus riches de Haute-Auvergne et fait partie du réseau  européen Natura 2000. Quel joyau à l'heure de la VIème extinction de masse des espèces !



Nouvialle, un sous-sol très convoité...

Riche en diatomite, la narse de Nouvialle est très convoitée par des multinationales qui souhaitent y installer des carrières. C'est ainsi que la société Imerys a annoncé vouloir déposer en 2023 une demande d'exploitation. Alerte !

De nombreuses et graves menaces pour la narse

L’exploitation de carrières fait peser de nombreuses et graves menaces sur la narse :

  • l'artificialisation des prairies et la mise à mal de l’agriculture,
  • la destruction d’une zone humide essentielle pour la préservation de la ressource en eau du territoire,
  • la dégradation des cours d’eau par pollution,
  • la disparition de la faune et de la flore,
  • la scarification béante du paysage magnifique de la Planèze, visible depuis les Monts du Cantal,
  • la déstabilisation de l’économie touristique,
  • la chute des prix de l’immobilier,
  • l'inévitable exode des riverains...



Il existe pourtant des alternatives

La diatomite sert principalement à la filtration agroalimentaire (vins, bières, huiles…) mais il existe des méthodes de production sans filtration ou utilisant d’autres procédés permettent de se passer de diatomite.
Recentrer son utilisation sur les usages liés à la santé (3 à 5%) ferait perdurer la ressource de l’actuelle carrière encore des décennies.
Des alternatives économiques durables et créatrices d’emplois pour le territoire sont par ailleurs à l'étude.

Citoyens et médias déjà bien mobilisés !

Dès 1995, en réponse aux premiers projets d’exploitation du site, des habitants ont constitué le Collectif de sauvegarde de la narse de Nouvialle. Ce Collectif pour la narse de Nouvialle rassemble aujourd'hui près de 1000 personnes et de nombreuses associations locales. Leur objectif est de sauvegarder la narse de Nouvialle dans son biotope actuel et de participer à la construction d’un projet économique durable, porteur d’emplois et de valeur ajoutée pour le territoire.



Côté médias, la narse fait parler d'elle depuis 1995
! Vous pouvez retrouver une partie de la revue de presse du Collectif de la narse ici ou encore écouter le podcast de Camille Crosnier dans Ta terre au carré du 14/01/2022 sur France inter : Cantal : crainte qu'une zone humide ne soit bientôt transformée en carrière

Une première étape décisive pour protéger la narse : le schéma régional des carrières

Face à la menace, le Collectif pour la narse de Nouvialle s'est allié à FNE AURA (France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes), la fédération régionale des associations de protection de la nature et de l'environnement en Auvergne-Rhône-Alpes. Notre objectif : combattre les projets de carrières destructeurs pour la narse de Nouvialle devant les tribunaux.

La première demande d’autorisation d’ouverture de carrière n’est pas attendue avant 2023. Nous avons le temps nous direz-vous ? Eh bien non ! Car une première étape cruciale se joue actuellement et pourrait dès aujourd'hui mettre un frein à ces ambitions destructrices, grâce à la remise en cause de ce schéma régional des carrières.
Ce document de planification régional définit les conditions générales d'implantation des carrières. Or le nouveau schéma régional des carrières approuvé en décembre 2021 n'est clairement pas à la hauteur s'agissant de la protection des zones humides telles que la narse de Nouvialle. La diatomite y est classée en tant que « Gisement d’intérêt national ». En l’état, ce schéma représente un premier jalon posé en faveur de son exploitation. Il est donc désormais primordial de nous mobiliser sur le plan juridique.

Le Collectif pour la narse de Nouvialle et FNE AURA ont déposé un recours gracieux en février 2022 auprès du préfet de région afin d'obtenir une véritable protection des zones humides, sans succès

Nos associations ont donc décidé de saisir le juge pour obtenir la révision du schéma et ainsi l'exclusion des zones humides des sites potentiels de carrières, dont la narse de Nouvialle. Une action d'envergure donc qui, si elle réussit, permettra de rendre plus compliquée l’ouverture d’une carrière sur la narse !



Pour franchir cette 1ère étape, nous avons besoin de vous

Cette action en justice, aussi nécessaire et importante soit-elle, a un coût. Nous avons dû recourir aux services d'une avocate engagée et performante, plusieurs salariés FNE AURA sont également mobilisés pour analyser le dossier, assurer la communication et la mobilisation sur cette affaire. 

C'est pourquoi nous avons besoin de vous dès aujourd'hui et sans attendre la sortie des autorisations de carrières en 2023. Sans vous et vos précieux dons, nous ne pouvons couvrir les frais liés à cette première étape du combat juridique pour la protection de la narse de Nouvialle.

8 000 € nous sont nécessaires, nous comptons sur vous !

Un grand merci par avance pour votre soutien.

Votre don de 100 € ne vous coûtera que 34 € après réduction fiscale

Votre don à France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes ouvre droit à une réduction d'impôt égale à 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

  • Votre don de 100 € ne vous coûtera que 34 € après réduction fiscale.
  • Votre don de 50 € ne vous coûtera que 17 € après réduction fiscale.
  • Votre don de 30 € ne vous coûtera que 10,20 € après réduction fiscale.

Votre reçu fiscal est téléchargeable au moment de votre don en ligne.

Don par chèque

Vous préférez faire un don par chèque : merci par avance de le libeller à l'ordre de FNE AURA Action Nouvialle puis de l'adresser à :
FNE AURA
2 Rue Professeur Zimmermann
69007 Lyon.

Votre reçu fiscal vous sera alors envoyé par voie postale.

8 210 € collectés
Objectif : 8 000 € Contribuer au projet
92 contributeurs

Partager la collecte

Préservons ensemble la narse de Nouvialle menacée par des projets de carrières

par France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes

Financé à 103% - 8 210€ / 8 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS