Accueil du bien Vieillir pour personnes âgées contre l'isolement

par Gepetto-International

Faire un don

Accueil du bien Vieillir pour personnes âgées contre l'isolement

par Gepetto-International

Faire un don
Accueil du bien Vieillir pour personnes âgées contre l'isolement - Gepetto-International

Kouloum Rassande est le nom du centre d'accueil de jour pour personnes âgées à Ouaga (Burkina Faso)

Présentation du projet

Kouloum Rassande, qui signifie "Accueil du bien vieillir" est un projet de centre d'accueil de jour et de loisirs pour les personnes âgées de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Son objectif principal est de lutter contre l’isolement des personnes âgées (plus de 60 ans) autonomes vivant seules ou en famille. Ce lieu d’accueil sera ouvert en semaine et permettra de :

  1. Conserver le lien social des personnes vieillissantes dans leur environnement habituel;
  2. Proposer des actions de prévention de la perte d'autonomie à travers des ateliers de sensibilisation sur l'alimentation, l'activité physique.....
  3. Proposer des actions de dépistage de la fragilité avec orientation éventuelle vers une prise en charge spécialisée grâce à l’intervention d'infirmiers, de kinés ou ergothérapeutes, d’orthophonistes, d'opticiens, le tout selon les critères de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé)
  4. Promouvoir le développement durable par le biais de la construction de la structure selon la technique des « voûtes nubiennes » et de l’utilisation de l’énergie solaire.

Limitée au début à un quartier de la capitale, cette structure expérimentale a vocation à être généralisée à l’ensemble de la capitale. L’expérimentation est prévue sur une durée de 2 ans  avec augmentation progressive du nombre d’usagers jusqu'à atteindre 20 personnes par jour.

Il s'agit également d'un projet économique susceptible de générer des emplois. Les bénéficiaires s'acquittant d'une participation. 

Origine du projet

Les deux membres fondateurs de l'association fréquentent régulièrement le Burkina depuis plus de 25 ans. De fait, ils ont suivi l'évolution de la société burkinabè. L'espérance de vie dans le pays est également en augmentation et la prise en charge des personnes vieillissantes devient de moins en moins facile pour les familles. 

Le passage pour certains de la vie rurale à la vie urbaine a généré une restructuration de la cellule familiale traditionnelle. Cette déstabilisation affecte ses membres les plus vulnérables et plus particulièrement les plus âgés. Ceci est essentiellement vrai en milieu urbain, et notamment la capitale. Les personnes âgées dans la capitale sont très souvent isolées et désœuvrées. Ce qui est susceptible de favoriser le déclin physique et cognitif.   

Au cours de plusieurs discussions avec leurs relations tissées au cours de ces années, la problématique de la prise en charge des ainés à été maintes fois évoquées.

C'est suite à plusieurs rencontres avec des associations de retraités et de personnes âgées, qu'est apparu le besoin d’un lieu « pour se retrouver et échanger avec des animations ». 

Étapes de développement du projet

Rencontres préliminaires
Les rencontres et les prises de contact avec les officiels (Ministères, OMS, Associations locales, ...) se poursuivent. L'association locale, Kouloum-Rassandea été créée. Elle assurera la gestion du centre et fera l'acquisition du terrain sur lequel sera construite la structure. Celui-ci reste pour le moment à trouver, mais des pistes sont en cours.
Une convention de partenariat a été signée entre Kouloum-Rassande et Gepetto-International. Préalablement à la demande d'autorisation d'effectuer des tests de dépistage dans l'enceinte du centre, une convention sera conclue entre Kouloum-Rassande et le Ministère de la Santé burkinabé. 

Ouverture d'une structure temporaire
Avant la disponibilité d’un terrain, et pour répondre à la demande de plusieurs bénéficiaires potentiels, l’ouverture d’une structure temporaire a été prévue, située de préférence dans le même arrondissement de la capitale ciblé pour le projet.
Cette étape transitoire, dont la mise en place sera effective en début d’année 2020 va permettre à la fois de tester le fonctionnement de ce genre de centre (novateur pour le pays), d’appréhender le type d’activités recherchées par les usagers (jeux de cartes, boules, jardinage, …).

Le local se situe dans le 12 arrondissement de la capitale et loué à une Fondation qui accompagne des enfants handicapés, la Fondation FITIMA. La perspective d’une dynamique inter générationnelle a été un élément moteur réciproque dans le partenariat avec cette association.

Signature du bail de location entre Hawa Sessouma, présidente de Kouloum-Rassande et Aminata Diallo, coordonatrice de Fitima Burkina

Sur le plan des animations du centre, il sera proposé pour le démarrage des activités basées sur des jeux de société, jeux de boules, lectures et causeries. Ultérieurement, pourront se concevoir du sport collectif (à raison de 2 à 3 fois dans la semaine), des causeries débats organisés (formation, santé, entreprenariat, TIC, sujet d’actualité divers) à raison d’une fois par semaine. Voire des excursions touristiques (trimestriellement). 

L’accueil du centre sera assuré par une salariée qui sera rémunérée sur le projet. Le nombre d’usagers sera limité à 10 par jour, avec une file active prévue de 50 personnes.

Phase architecturale:  

Le centre sera construit selon la technique des voûtes nubiennes. Technique ancestrale, modernisée, celle-ci évite une surconsommation de bois et de tôles ondulées. Une fois le terrain acquis, les professionnels utilisant cette technique élaboreront le plan de la structure selon les besoins pressentis. 

La construction du bâtiment par des techniciens formés à la technique des voûtes nubiennes en permettra également des actions de formation. Et ceci à destination de plusieurs professionnels du secteur intéressés par l’apprentissage de cette technique. Celle-ci visant à favoriser une stratégie de construction écologique et durable dans la capitale. 

L’énergie solaire sera également utilisée.

Equipement et ouverture 

Après aménagement et inauguration officielle de la structure, le centre définitif sera prêt à fonctionner. Il accueillera les personnes âgées de plus de 60 ans qui souhaitent garder un lien social. 

Des campagnes de dépistage des signes de fragilité seront organisées tout d’abord avec la participation de professionnels ayant l’expérience de la personne âgées. Ceux-ci seront dans un premier temps des professionnels français qui se rendront sur place, le temps que des professionnels locaux soient formés en quantité suffisante dans le pays. Les campagnes de dépistage pourront démarrer dans le centre provisoire dès que les autorisations adéquates auront été délivrées.

Il est important de préciser que la situation sécuritaire dans la capitale burkinabè est stable.

Les personnes présentant une anomalie seront éventuellement orientées vers un des 3 hôpitaux de Ouagadougou.

A noter, que l’ouverture d’un Centre Gériatrique est prévue dans la Capitale. Le centre Kouloum-Rassande pourra nouer un partenariat lorsque celui-ci sera en fonctionnement.

La première pierre en a été posée en décembre 2018. Trois gériatres sont actuellement en formation en France.

A quoi servira l'argent collecté ?

Votre participation va permettre de pérenniser le fonctionnement du centre provisoire et de financer des actions de formations et de sensibilisations envers les bénéficiaires du centre Kouloum-Rassande

Suite à votre contribution, vous recevrez un reçu de don.  Celui ci pourra être défiscalisé au titre de "dons aux associations à caractère philanthropique et humanitaire"

Si vous préférez contribuer par chèque, cela est bien sûr possible et merci de nous contacter pour les modalités.

Pour les professionnels, une déductibilité totale est possible. Nous consulter.

Pour toutes informations: gepetto.international@gmail.com 


Notre équipe et nos partenaires

Les dirigeants

Président:  Jean-Michel PRATICO, médecin coordonnateur en Ehpad 



Trésorière: Marie EICHELBRENNER, directrice d'Ehpad



Trésorière-adjointe: Marie-Hélène MIRAMOND, secrétaire comptable


Secrétaire: Gérard RAMPANT, retraité mécanicien




Secrétaire-adjointe: Sandrine SAUTEL, pilote MAÏA Est-Héraultaise



Les membres en France

Muriel ALLE, conférencière

Marie-Josée AUDOUY , retraitée secrétaire

Sylvie AURIOL, responsable qualité chez Adages

Arthur BOURCET, ergothérapeute

Ghislaine CABANIS : aide soignante en Ehpad

Gwenaëlle DEKEISTER, orthophoniste

Sonia DJOUAMA, formatrice indépendante

Chantal DUPLISSY, Aide Soignante au CHU

Manuel GABARRI, pilote MAÏA Aigoual-Pic st Loup

Aurore LAFORET, médecin coordonnateur en Ehpad

Xavier PETIT-JEAN, informaticien

Jenna PEYRAUD, ergothérapeute

Pierre PRATICO, agent de voyage

Marine SUDRIA, diététicienne

Delphine TURCO, directrice structure d'aides à domicile

Nos relais à Ouagadougou

Awa SESSOUMA, assistante DRH, banque BICIA-B à Ouagadougou, présidente de l'association Kouloum-Rassande.



Rebecca Sitta SOULAMA, formatrice à Ouaga , responsable de l’Auxiliaire et secrétaire de l'association Kouloum-Rassande

François ZOUNGRANA, Infirmier hospitalier à la retraite et vice-président de Kouloum Rassande

Esther LINGANE SADATOU, Administrateur des affaires Sociales et auteure d’un mémoire sur les « mécanismes de protection des personnes âgées à Ouagadougou 


Pr Jean-Gabriel OUANGO, ex professeur de médecine et président de l’association francophone de Gériatrie et Gérontologie du Burkina 


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Gepetto-International. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page