Mia Do Atiwo: saison 2 / Mia Do Atiwo: season 2

par Go to Togo

Faire un don

Mia Do Atiwo: saison 2 / Mia Do Atiwo: season 2

par Go to Togo

Faire un don
Mia Do Atiwo: saison 2 / Mia Do Atiwo: season 2 - Go to Togo

Aidons les cultivateurs de Kloto à planter 10 000 arbres. / Let's help the farmers of Kloto to plant 10 000 trees.


Présentation du projet

« Mia do atiwo » signifie « plantons des arbres » en Éwé.

Nous avons lancé ce projet en décembre 2016 avec pour objectifs de lutter contre la déforestation et le brûlis afin d’améliorer les conditions socio-économiques des cultivateurs et les conditions écologiques de la préfecture de Kloto et ses environs.


En 3 ans, le projet « Mia do atiwo » aura permis:

  • La création de 2 pépinières dépassant le millier de plants d’essences variées (annona muricata, terminalia superba, cedrela odorata, khaya grandifolia, cola nitida, cola acuminata, garcinia cola, xylopia aethiopica, azadirachta indica, …). 
  • La création de 2 groupements de cultivateurs: un à Kuma Apoti (« Novissi ») et un autre à Agou Nyogbo (« la Persévérance »). Ils ont pour missions de créer des pépinières, de les entretenir et de planter les arbres sur des parcelles agroforestières.
  • La plantation de 5000 arbres.


Pour la saison 2 de « Mia do atiwo » qui se déroulera de janvier 2020 à décembre 2022, nous souhaiterions en planter le double: 
10 000 arbres.


Et pour cela, créer 2 nouveaux groupements et 2 nouvelles pépinières.

Mais également: 

  • Développer l’apiculture dans le groupement « la Persévérance » de Agou Nyogbo qui, ensuite, viendra former les groupements de Kuma.
  • Mettre en place des projets communautaires demandés par la population et favorisant une autonomie financière: un poulailler, des ruches, une coopérative de culture de patchouli suivit de sa transformation, des ateliers de préservation des savoir-faire ancestraux (tissage de nattes végétales, transformation du gari,…), etc.
  • Introduire un projet de plantation de manguiers sur le long des routes menant aux villages de Kuma afin de contenir l’érosion des sols. La route impraticable et dangereuse les isole des infrastructures médicales d’urgence les plus proches.
  • Une sensibilisation accrue et une recherches d’alternatives au glyphosate et aux engrais chimiques.  
  • Une sensibilisation au recyclage du plastique qui, comme dans les océans affecte la faune et la flore.   


Origines du projet

Présents depuis 1990 dans la commune de Kpalimé, nous avons constaté au fur et à mesure des années, la dégradation de l’écosystème forestier de cette région.

Elle est principalement due à la culture itinérante sur brûlis, à la déforestation, et à l’introduction de nouvelles variétés de café et de cacao dites héliophiles (espèce végétale ayant d’importants besoins en lumière pour se développer). Si rien n’est fait, ces terres seront inexploitables dans quelques décennies avec des conséquences dommageables pour les populations futures.

Actuellement, la prise de conscience est présente mais les solutions absentes : les cultivateurs ne savent pas comment empêcher la dégradation des sols. 
Il manque une vision globale du phénomène car chacun cultive sa parcelle.
C’est pourquoi une sensibilisation des agriculteurs, couplé à une formation à l’agro-foresterie est indispensable.  

Il est nécessaire d’accompagner les villageois dans cette transition.


Que donner? 

Nous calculons 1 euro par arbre. 

Mais dans cet euro, résident les frais de : 

  • Semence ou plant
  • Main d’oeuvre (les planteurs reçoivent un salaire)  
  • Fonctionnement (le matériel agricole et le transport)
  • Protection des sols.


Une fois parvenus à 10 000 euros, le reste de l’argent perçu servira au développement des projets communautaires.
Dans un soucis de permettre aux cultivateurs d’avoir une activité annexe profitable, leur permettant d’avoir un niveau de vie correct. Et ainsi contrer à l’exode rural.


Bonne nouvelle : 2019 marque un tournant car nous pouvons enfin délivrer des rescrits fiscaux!
Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Ainsi un don de 100 € ne vous coûtera que 34.00 € après déduction fiscale.
Entreprise : L’ensemble des versements à Go to Togo permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

« Si tu veux aller vite marche seul si tu veux aller loin marchons ensemble. » Proverbe Africain

Nous comptons sur vous à nos côtés.


Akpe na mi!


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Project display

"Mia do atiwo" means "let’s plant trees" in Ewe.

We launched this project in December 2016 with the aim to fight deforestation and slash-and-burn agriculture, in order to improve the socio-economic conditions of the farmers of the prefecture of Kloto and its surroundings.

 

In 3 years, the project "Mia do atiwo" would has allowed:

  • The creation of 2 nurseries with more than 1000 plants of various species (Annuaria muricata, Terminalia superba, Cedrela odorata, Khaya grandifolia, Cola nitida, Cola acuminata, Garcinia cola, Xylopia aethiopica, Azadirachta indica, ...).
  • The creation of 2 groups of farmers: one in Kuma Apoti ("Novissi") and another one in Agou Nyogbo ("Perseverance"). Their mission is to create nurseries, maintain them and plant trees on agroforestry plots.
  • The plantation of 5000 trees.

 

For the season 2 of "Mia do atiwo" that will take place from January 2020 to December 2022, we would like to plant the double:

10,000 trees.

 And for that, create 2 new groups and 2 new nurseries.

 But also:

  • Develop beekeeping in Agou Nyogbo's "Perseverance" group, which will then form the Kuma group.
  • Establish community projects requested by the population and promoting financial autonomy: a henhouse, hives, a patchouli culture cooperative followed by its transformation, workshops to preserve ancestral know-how (weaving of plant mats, transformation of gari, …), etc.
  • Introduce a mango plantation project along the roads leading to the villages of Kuma to contain soil erosion. The impractical and dangerous road isolates them from the nearest emergency medical infrastructure.
  • Increase awareness and research for alternatives to glyphosate and chemical fertilizers.
  • An awareness of the recycling of plastic that, as in the oceans affects the fauna and flora.

 

 Origins of the project

Present since 1990 in the commune of Kpalimé, we have noticed over the years, the degradation of the forest ecosystem of this region.

It is mainly due to shifting cultivation on slash-and-burn, deforestation, and the introduction of new varieties of coffee and cocoa called "heliophilic" (plant species with high light requirements for development). If nothing is done, these lands will be unusable in a few decades with damaging consequences for future populations.

Currently, awareness is present but solutions are absent: farmers do not know how to prevent soil degradation. It lacks a global vision of the phenomenon because everyone cultivates his plot. This is why farmer awareness, coupled with training in agroforestry, is essential.

It is necessary to accompany the villagers in this transition.

 

What to give?

 We calculate 1 euro per tree. But this euro includes the costs of:

  • Seed or plant
  • Labor (planters receive a salary)
  • Operation (agricultural equipment and transport)
  • Soil protection

Once the sum of 10,000 euros is received, the rest of the money will be used to develop community projects through a concern that will enable the farmers to have a profitable ancillary activity, allowing them to have a decent standard of living and so countering the rural exodus.

 

Good news: 2019 marks a turning point because we can now issue tax rulings! (French residents) 

Individual: You can deduct 66% of your donation up to a limit of 20% of your taxable income. Thus a donation of 100 € will only cost you 34.00 € after the tax deduction.

Company: All payments to Go to Togo can receive a corporate tax reduction of 60% of the amount of these payments, taken within the limit of 5/1000 of C.A. H.T. of the company. Beyond the 5/1000 limit or in case of deficit exercise, the surplus can be carried forward.

 

"If you want to go fast, walk alone if you want to go far, let's walk together." African proverb

We are counting on you by our side.

 

Akpe na mi!

undefined
undefined

undefined
undefined

undefined

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Go to Togo. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page