Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Grand Théâtre Itinérant de Guyane pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Création 2019 : BERNARDA ALBA FROM YANA - Nous avons besoin de vous !

par Grand Théâtre Itinérant de Guyane

Création 2019 : BERNARDA ALBA FROM YANA  -  Nous avons besoin de vous ! - Grand Théâtre Itinérant de Guyane

Une production guyanaise audacieuse, un texte sublime et engagé, une esthétique théâtrale basée sur le corps "créole" et son syncrétisme


La Cie GRAND TIG lance un appel à dons !

Devenez Mécènes...de notre spectacle : 

  • Une équipe de 13 artistes et techniciens guyanais, 
  • Une production de qualité, un travail de recherche, de création exigeant, 
  • Une diffusion élargie en Guyane, auprès du grand public, et des scolaires, de Saint-Laurent à Saint-Georges : Mana, Iracoubo, Kourou, Régina, Cayenne, Macouria...
  • ... avec l'objectif de faire tourner cette production guyanaise à Avignon, puis dans les Théâtres Nationaux, dans les DOM-TOM et en métropole...
...le projet est audacieux, à la hauteur du propos. 

Si vous souhaitez soutenir une production guyanaise de qualité, qui rayonne sur le territoire ET à l'extérieur, c'est le moment ! 
Bénéficiez des avantages offerts par la Compagnie. 


La maison de Bernarda Alba, de Federico Garcia Lorca...

Résumé

"Mourrez-en de jalousie, mais Pépé le Romano est à moi. Il m’amène aux roseaux de la rivière… Je ne supporte plus l’horreur de ces murs après avoir goûté la saveur de sa bouche. Je serai sa chose… tout le village contre moi, me brûlant de ses doigts de feu… poursuivie par « les honnêtes gens »… Et je mettrai la couronne d’épine des femmes qui sont aimées par un homme marié."

A la mort d’Antonio Maria Benavides, son époux, Bernarda Alba se prépare à fermer sa maison, au Monde. Elle s’enfermera avec ses cinq filles, pour vivre les huit années que durera le deuil, tel que le veut la tradition!

Mais le vivant, du corps de ses filles, la projettera brutalement dans une modernité insoupçonnée. Pepe le Romano, est-ce grain de sel invisible qui fera dérailler une mécanique de vie, si bien huilée par une organisation quasi totalitaire, de la « destinée » des femmes… Un ordre, encore établi ?

C’est Adela, la plus jeune des soeurs, qui donnera le signal de sa révolution des corps … « Je fais de ma personne ce qui me plaît !...Mon corps sera à qui je voudrai… Ce n’est point par-dessus toi, qui es une servante, c’est par-dessus ma mère que je sauterais pour éteindre ce feu qui s’est levé en moi, dans mes jambes, dans ma bouche ! ».

Pour qu'elle cause, enfin? La liberté, le désir, l’amour…à mort ?

Un auteur engagé...jusqu'à la mort

Après le retentissement mondial de son Romancero gitan en 1928, Federico Garcia Lorca, poète, dramaturge espagnol se consacre sans compter à la « Barraca », théâtre d’étudiants au service du peuple, qui parcourt toutes les routes d’Espagne. Il séjourne aux Etats-Unis, en Argentine, où il connait un succès retentissant. Il achève La Maison de Bernarda Alba en pleine montée des totalitarismes, le 19 juin 1936. Il sera fusillé deux mois plus tard, jour pour jour, par les forces franquistes.


...from Yana ! : Intentions de la metteuse en scène

Neuf comédiennes guyanaises pour dire le désir de liberté et la révolte

 « Bernarda Alba from Yana » raconte l’histoire, encore possible, de femmes en Guyane, de femmes dans le monde… Portant une guerre dans le corps…

Le matriarcat ambiant, ses forces et ses contraintes, sa richesse et son poids; le pouvoir, l’aliénation et la révolte; liberté et féminité dans le monde actuel, le monde politique, le monde des croyances, le monde des lois taiseuses, le monde des hommes… que vivent les femmes. Où vivent, les femmes…

"C'est le travail sur le corps « from Yana » (de Guyane), le vivant de corps presque en transe, nourris, pétris des sensibilités propres à la Guyane, aux sociétés créoles, et de ses expressions particulières, culturelles, groupusculaires, individuelles,axés autour de leur univers-matrice- sensoriel, qui traduira pour nous cette Maison, de Bernarda Alba!" (Odile Pedro Léal) 

Neuf comédiennes feront ainsi "chanter le vivant, pour une réflexion scénique exacerbée par un propos pris à coeur et à corps!"

Neuf femmes, "disant le sublime texte de Federico Garcia Lorca, le donnent en partage, pour une humanité à égalité de sexe, de genre ou de règne…"

"Une adaptation et une création en diglossie créole-français".

(Odile Pedro Léal)


Une tournée en Guyane et à Avignon

Les neufs comédiennes arpenteront le territoire guyanais du 28 novembre au 9 décembre 2019 : Kourou, Régina, Saint- Georges, Macouria, Sinnamary,  Iracoubo, Mana, Saint-Laurent, Cayenne... Tout public et scolaires.
Elles iront également porter ce projet aux oreilles et aux yeux du Monde. Objectif : le Festival d’Avignon, pendant un mois, en juillet 2020, pour diffuser ce spectacle dans les théâtres nationaux, en métropole et dans les DOM-TOM. 

L'équipe

Mise en scène : Odile PEDRO LEAL
Assistantes à la mise en scène : Nicole DOGUE/ Lima FABIEN
Création Lumières/ Son : Michaël CREUSY
Conception du décor : Carlos Perez/ Odile PEDRO LEAL
Création des costumes : Carmen BAGOE/ Eugenia DA CONCESAO
Communication : Lima FABIEN / Alexandra FLEURY
Interprètes : Nicole DOGUE / Cornélia BIRBA / Lima FABIEN / Eric DIZOUTE / Alexandra FLEURY / Jessica MARTIN / Noémie PETCHY / Talena NORBERT / Dilo PEDRO LEAL


La collecte : objectifs et avantages

En résumé, une production culturelle guyanaise d'envergure! 

C'est pourquoi nous faisons appel à votre soutien. Malgré les soutiens de la DAC Guyane, de la CTG, de la Ville de Kourou..., il nous manque encore 18 000 euros pour mener à bien ce projet : rémunérer toutes les personnes qui travailleront à ce projet, pendant la création, pendant la tournée, financer les déplacements et les hébergements, en Guyane et au-delà. Nous avons besoin de vous ! En nous faisant un don, vous bénéficiez

  • d'une visibilité sur nos supports de communication pour les entreprises, ou d'une mention de votre nom sur la page Facebook du spectacle dans les soutiens au projet si vous êtes un particulier,
  • et des offres de la Compagnie Grand TIG : Carte d’adhésion à l’association, Invitation pour assister à une répétition ou à l'Avant première, Apéritif avec l’équipe artistique, Cours de théâtre de 2h avec Odile Pedro Leal, la metteuse en scène 

A noter : vous pouvez faire votre don via la plateforme sécurisée d'HelloAsso, ou via notre association directement, en nous contactant par mail ou par téléphone. 


N'hésitez pas à nous contacter : 

  • Téléphone : 0594 221733/ 06 94 29 09 19
  • Mail : grandtig@gmail.com / odile.pl@hotmail.fr
  • Adresse : Grand Théâtre Itinérant de Guyane (Grand T.I.G) - 17, Square Zulémaro - 97310 – KOUROU
  • Page facebook : 
  • Site Internet : grand-theatre-itinerant-de-guyane.com


N'hésitez pas à partager ! 

Un GRAND merci pour votre soutien. 


Crédit photo / Maison créole / FAB 

Crédits photos / GAT


Donner 20 euros

Carte d'adhésion à l'association Grand TIG

Donner 50 euros

Carte d'adhésion à l'association Grand TIG + Mention du nom sur la page Facebook du spectacle dans les soutiens au projet

Donner 100 euros

(offres précédentes) + Une invitation pour assister à une répétition

Donner 200 euros

(....) + Un apéritif avec l'équipe artistique

Donner 500 euros

(....) + Deux invitations à l'Avant Première

Donner 1000 euros

(....) + Un cours de théâtre de 2H avec Odile Pedro Leal

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Grand Théâtre Itinérant de Guyane. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
G
Gérard
17/11/2019
A
Alexandra
30/10/2019
Signaler la page