BRANDO L'INSOUMIS TITRE PROVISOIRE

par GT MOVIES PRODUCTION

BRANDO L'INSOUMIS TITRE PROVISOIRE

par GT MOVIES PRODUCTION

pour que notre belle terre bleue soit protégée à jamais/for our blue earth be protected forever....


Présentation du projet :  

                                                         en français et en anglais.......in french and in English.


  Il tourne 13 films avant de se retrouver en Polynésie, pour un tournage prévu pour 6 mois mais qui durera 1an et demi, à cause des caprices de l'acteur. Dès 1960, lorsque Brando démarre le tournage de ''Les révoltés du Bounty'', c'est peut-être là, à ce moment précis qu'il lui vient des idées sur la défense et la préservation de la Planète, en somme l'écologie d'aujourd'hui. Il achète quelques années plus tard, en 1966, un atoll de Polynésie,TETIAROA. C'est un endroit totalement protégé et complètement respecté. Il tente, au départ l'élevage de homards pour lequel, il perd beaucoup d'argent. En 1982, il rappelait déjà que la demande en poissons et produits de la mer serait de plus en plus importante et prônait l'utilisation du vent et du solaire dont il se servait pour son hôtel et sa station de radio qui lui permettait de communiquer avec le monde entier. Cet' hôtel de 20 bungalows et 8 chalets, respectera une zone réservée aux oiseaux de Polynésie, particulièrement ''les fous à becs ou à pattes rouges'' ou encore des kaveka tout en préservant le lagon alentour. Interdiction de chasser ou de ramasser les oeufs des tortues, en 1982, le directeur de l'hôtel, M. Jean Philippe Ornett a sauvé 70 oeufs qui ont donné naissance au village à autant de bébés. Placés en ''nurserie'', dans des bacs en plastique, elles seront rendues à la mer, une fois assez fortes pour nager. La création d'un centre de recherches, l'école université de sciences naturelles de Marlon Brando devait être un paradis pour tout le monde. Les trente ou quarante savants qui pourraient y travailler seraient de diverses nationalités. L'étude du milieu sous-marin, de la faune et de la flore, la vie de l'atoll tout entier se ferait avec ces scientifiques qui y donneraient des cours. Ne pas en faire un business a toujours été son idée, il voulait juste un enrichissement culturel pour tous. L'association de cette université avec d'autres organisations scientifiques telles que '' Le Musée de l'homme'' à Paris ou du Commandant Cousteau ou encore le Centre de Berkeley dont une antenne existe en Polynésie, depuis des dizaines d'années était déjà, dans les années 80, dans les projets de l'acteur américain. Il tourne un ou deux films par an et pour son rôle dans Le Parrain, il reçoit un nouvel Oscar du meilleur acteur en 1973, qu'il refuse d'ailleurs, pour protester contre la manière dont le cinéma américain traite les Indiens dans ses films. À la place, il envoya Sacheen Littlefeather, l'activiste pour la défense des droits civiques des Indiens, qui vint en costume traditionnel Apache. De 1980 à 1989, il se désintéresse du cinéma. Il décède le 1er juillet 2004 à Los Angeles, en Californie, d'une fibrose pulmonaire. Ses cendres furent dispersées en partie à Tahiti et en partie dans la vallée de la Mort. Soixante-cinq ans après, suite à une carrière au cinéma exceptionnelle et une vie privée aussi compliquée que le fut celle de sa famille, son rêve n'est pas resté lettre morte . L'hôtel ''le Brando'' a ouvert en 2014 et se trouve être l'endroit où les stars passent des moments d'union avec la nature, étant devenus tous écologistes, donc des émules du plus grand acteur de tous les temps. Brando l'insoumis est encore là, à travers ce joyau situé au milieu d'un lagon magnifique et fait partager son rêve. En septembre 2015, deux acteurs de très grand talent se sont rendus dans son île et ont passé un super séjour, dans l'hôtel ''Le Brando''. Il s'agit de Léonardo Di Caprio et de Kevin Costner, qui, l'un avec sa fondation avait réuni, dans le sud de la France, lors de l'été 2015, en une seule soirée 42 millions de dollars pour aider la planète à ne pas être encore plus détériorée. Parallèlement à ses métiers dans le cinéma, Leonardo DiCaprio est donc également connu pour son fort engagement en faveur de l'écologie avec sa Fondation Leonardo DiCaprio. Il a lié ses deux activités en écrivant et produisant le film documentaire La 11e heure, le dernier virage, sur le thème du réchauffement climatique. Le 2ème, Kevin Costner se tourne vers l'écologie, depuis longtemps, puis à la suite de l'accident de la plateforme Deepwater Horizon. L'acteur avait défendu le 9 juin 2010 au Congrès des États-Unis l'efficacité d'une machine capable de séparer l'eau de mer du pétrole brut et dans laquelle il a investi plus de 20 millions de dollars après avoir été choqué par la catastrophe de l'Exxon Valdez en 1989. La dernière question de Marlon Brando à un journaliste venu l'interviewer, en Mars 1982, fut celle-ci : '' Qu'en penses-tu Michel, peut-on sérieusement envisager une guerre atomique ?''. Le propos était redevenu grave et témoigne des préoccupations de l'acteur face à la pollution, au risque nucléaire, au choc des civilisations, au devenir de l'homme et de la terre. La star ne buvait pas l'eau minérale importée de Tahiti, ni le lait, ni le fromage, craignant les retombées radioactives de Mururoa, pourtant arrêtées depuis 1996, il préférait l'eau filtrée de son île.



EMISSION RADIO  :   RADIO MONACO,NICE RADIO


https://soundcloud.com/radiomonaco954/benoit-clair-morning-call-brando-et-tahiti-une-longue-histoire-12022016


https://soundcloud.com/thierry-genovese-440119744/pad-brando-linsoumis-tapis-1




He turns 13 films before getting in Polynesia, for a shoot planned for six months, but that will last 1 year and a half, du to the vagaries of the actor. By 1960, when Brando starts filming 'Mutiny on the Bounty' ', perhaps it is there, in that moment he comes with ideas on defense and preservation of the planet, in the sum ecology today. He bought a few years later, in 1966, an atoll in French Polynesia, TETIAROA. It is a totally safe place and completely respected. It attempts, from breeding lobsters for which it loses a lot of money. In 1982 he already recalled that the demand for fish and seafood is increasingly important and advocated the use of wind and solar which he used for his hotel and his radio station that allowed him to communicate with the whole world. This hotel of 20 bungalows and 8 chalets, respect an area for Polynesian birds, especially '' the crazy burners or red legs '' or even Kaveka while preserving the surrounding lagoon. No hunting or collecting the eggs of turtles, in 1982, the hotel manager, Jean Philippe Ornett saved 70 eggs that gave rise to the village as many babies. Placed '' nursery ', in plastic containers shall be surrendered to the sea, once strong enough to swim. The creation of a research center, Natural Sciences of the University School of Marlon Brando was to be a paradise for everyone. The thirty or forty scholars who work there could be of various nationalities. The study of the underwater environment, fauna and flora, the life of the entire atoll would be with those scientists who give classes. Do not make a business has always been his idea, he just wanted a cultural enrichment for all. The association of the university with other scientific organizations such as '' The Museum of Man '' in Paris or the Cousteau or the Berkeley Center which an antenna is in Polynesia, for decades was already in the 80s, in the projects of the American actor. He turns one or two films a year for his role in The Godfather, he receives a new Oscar for best actor in 1973, he also refuses to protest against the way American cinema treats the Indians in his films . Instead, he sent Sacheen Littlefeather, activist for the civil rights of the Indians, who came in Apache traditional costume. From 1980 to 1989, he loses interest in the cinema. He died on July 1, 2004 in Los Angeles, California, pulmonary fibrosis. His ashes were scattered partly in Tahiti and partly in Death Valley. Sixty-five years later, following an outstanding career in cinema and private life as complicated as was that of his family, his dream did not remain a dead letter. The hotel '' Brando '' opened in 2014 and is to be the place where the stars spend moments of unity with nature, have become all environmentalists, thus emulated the greatest actor of all time. Brando's rebellious is still there, across this gem in the middle of a beautiful lagoon and shared his dream. In September 2015, two actors very talented visited the island and had a great time in the hotel '' The Brando '. This is Leonardo Di Caprio and Kevin Costner, who, one with its foundation had gathered in the south of France, in the summer of 2015, in one evening $ 42 million to help the planet not be further deteriorated. Alongside its businesses in film, Leonardo DiCaprio is also known for its strong commitment to ecology with the Leonardo DiCaprio Foundation. He linked its two businesses by writing and producing the documentary The 11th Hour, on the theme of global warming. 2nd, Kevin Costner turns to ecology, long time, then following the accident at the Deepwater Horizon. The actor had defended June 9, 2010 the United States Congress the efficiency of a machine capable of separating seawater and crude oil in which it has invested more than $ 20 million after being shocked the disaster of the Exxon Valdez in 1989. the last question of Marlon Brando to a journalist came to interview in March 1982, was this: '' What do you think Michael, can we seriously consider a war Atomic? ''. The purpose had become serious and reflects the concerns of the actor facing pollution, nuclear risks, the clash of civilizations, the future of mankind and the earth. The star did not drink mineral water imported from Tahiti, or milk, or cheese, fearing fallout Mururoa yet arrested since 1996, he preferred the filtered water to the island.


Origine du projet


Bonjour à tous,

 

J’ai rencontré, voici 2 ans, Christian Pinson, journaliste-reporter depuis 40 ans. 

Celui-ci m’a alors parlé d'un projet qui lui tenait à coeur depuis longtemps: réaliser un documentaire sur Marlon Brando, non pas sur sa carrière cinématographique déja largement connue, mais plutôt sur le côté humaniste et écologique de cette icône du 7eme Art.  

 

Quatre ans après le tournage des “Révoltés du Bounty” l’acteur américain, fasciné par la nature et la culture polynésienne décide d’acheter et de préserver cet atoll qui se nomme Tetiaroa et dont il fera un lieu paradisiaque et surtout écologique...

 

Avec ce projet de film réalisé en commun, nous souhaitons faire comprendre que Marlon Brando, outre le grand comédien que l’on connait, était également - et surtout! - un humaniste incontesté, un visionnaire qui avait compris, bien avant l’heure, que notre terre, si belle, devait être conservée et protégée…

 

En faisant ainsi découvrir au monde entier “sa” Polynésie, Brando aura egalement éveille nos consciences à l’écologie et ce documentaire lui rendra hommage en ce sens.

 

Merci de votre aide dans ce projet.




BENOIT CLAIR (journaliste international)





Project Origin

Hello everyone,
I met here 2 years, Christian Pinson, newspaper reporter for 40 years.
This then told me about a project close to his heart for a long time: make a documentary about Marlon Brando, not on his film career already widely known, but the humanistic and ecological side of this icon of the 7th Art.
Four years after the shooting of "Mutiny on the Bounty" American actor fascinated by nature and Polynesian culture decides to buy and preserve this atoll which is called Tetiaroa and he will make a heavenly place and especially ecological ...
With this film made in common project, we want to make it clear that Marlon Brando, besides the great actor that we know, was also - and especially! - An undisputed humanist, a visionary who understood well before time, our land, so beautiful, should be conserved and protected ...
By doing so discover the world "his" Polynesia, Brando will also awaken our consciousness to ecology and this documentary will honor him in this direction.
Thank you for your help in this project.




A quoi servira l'argent collecté ?

 

C'est pour cette raison que nous avons décidé, Christian Pinson et moi-même de faire un documentaire sur ce grand projet écologique qu'avait mis en place Brando.

Son fils a continué à préserver cet atoll en créant la Tetiaroa Society qui conserve et préserve la faune marine. Une partie des bénéfices du film seront reversés a cette société philantropique pour l’aider à préserver cet environnement paradisiaque.

 

Nous avons besoin de ce financement participatif afin de pouvoir réaliser les interviews de personnalités et de personnes qui ont travaillé avec Marlon Brando.

 

Ce court métrage de 20 minutes sera ensuite proposé aux festivals du monde entier. 

 

Nous espérons évidemment toucher les décideurs politiques afin que ce projet mobilise un très grand nombre de personnes à travers le monde.

 

Car, si nous préservons aujourd’hui, dans ces territoires lointains, l'équilibre écologique, nous aurons compris que de petits gestes, comme ceux de Marlon Brando, permettront à l’humanite toute entière de pouvoir vivre encore longtemps sur notre belle terre bleue...Merci de votre soutien!



BENOIT CLAIR (journaliste international)




That is why we decided, Christian pinson and myself to make a documentary about this great ecological project had established Brando.

His son continued to preserve this atoll Tetiaroa Society by creating that retain and preserve marine wildlife. Part of the film will be donated to this philanthropic society to help preserve this idyllic environment.

 

We need this crowdfunding in order to carry out the interviews of personalities and people who worked with Marlon Brando.

 

This short film of 20 minutes will then be offered to festivals around the world.

 

We hope of course touch policymakers to make this project mobilizes a large number of people around the world.

 

For if we preserve today, in these distant lands, ecological balance, we understand that small gestures, such as Marlon Brando, will enable humanity as a whole can live a long time on our beautiful blue earth ...Thank you for your support!



                                                                       

Notre équipe

L'équipe technique se compose : 


1) le producteur

 

2) le réalisateur

 

3) un chef opérateur à LOS ANGELES 

 

4) un commentateur anglais pour les interviews à LOS ANGELES

 

5) un photographe de plateau

 

6) un chef opérateur qui fera des images pour ce court métrage à TAHITI de TETIAROA à LOS ANGELES

 

7) le monteur du court métrage

 

comme vous pouvez le constater,il y a une équipe complète pour arriver à la fin du projet, donc cette production a un coût qui correspond à toutes ces interventions et déplacements de l'équipe...le scénariste n'est pas mentionné dans l'équipe technique car il est en amont du projet...

 

Il est évident que le scénariste écrira le scénario du court métrage après bouclage du financement grâce à vous....


Our team

The technical team consists of:



1) the producer

 

2) the director

 

3) a cinematographer in LOS ANGELES

 

4) an English commentator for interviews LOS ANGELES

 

5) a set photographer

 

6) a cameraman who will make images for this short film TAHITI TETIAROA LOS ANGELES

 

7) the editor of the short film

 

as you can see, there is a complete team to reach the end of the project, so this production has a cost that fits all these interventions and displacements of the team ... the producer and the writer are not mentioned in the technical team because they are upstream of the project ...

 

Obviously the writer will write the screenplay for the short film after completion of the financing through you ....



merci à tous and thanks all...




THIERRY GENOVESE et sa REVUE DE PRESSE :


THIERRY GENOVESE and PRESS REVIEW


http://www.thierry-genovese.com/presse_fr.html


                      


 

Donner 5 euros

avec nos prompts remerciements la photo du tournage en 15/22...

Donner 10 euros

avec nos prompts remerciements, la photo du tournage en 15/22 plus photo dédicacée des deux intervenants...

Donner 50 euros

Un tee-shirt offert de la production,floqué devant et derrière avec les inscriptions de la production...

Donner 100 euros

Un tee-shirt de la production du film plus le court métrage sur support DVD BLU RAY avec jacquette qui sera à l'éffigie du projet...

Donner 200 euros

Un tee-shirt de la production du film plus court métrage sur support DVD BLU RAY plus jacquette à l'éffigie du projet plus album photos du tournage plus votre nom au générique en tant que producteur du court métrage...

Donner 500 euros

Un tee-shirt de la production du film plus court métrage sur support DVD BLU RAY plus jacquette à l'éffigie du projet plus album photos du tournage plus votre nom au générique en tant que producteur du court métrage,vous serez aussi invité à la soirée de projection pour montrer le projet avec apéritif dinatoire.

Association GT MOVIES PRODUCTION

GT MOVIES PRODUCTION

SYLVIE OMETZ
29/03/2016
Bonne route mes amis ! Poursuivez vos rêves !A bientôt, Sylvie
christiane streichemberger
18/03/2016
Je leur souhaite que ce projet grandisse au sommet le plus haut .Bravos
Denise JACQUIN
09/03/2016
Très heureuse de participer à ce projet qui tient tant à cœur à mon ami Thierry