Prévenir la plus fréquente des malformations cardiaques à la naissance

par Hadassah France

Prévenir la plus fréquente des malformations cardiaques à la naissance

par Hadassah France

Prévenir la plus fréquente des malformations cardiaques à la naissance - Hadassah France

Un projet coopératif inédit pour lutter contre la bicuspidie aortique, une malformation cardiaque touchant 1-2% des naissances !

Quel objectif ?

Cette étude collaborative entre le Professeur Dan Gilon, Directeur de l’Unité de Cardiologie Non-Invasive à l’Institut du Cœur du C.H.U Hadassah et le Professeur Emmanuel Messas, Chef de Médecine Vasculaire à l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), porte sur la prévention et la meilleure compréhension de la plus fréquente des malformations cardiaques congénitales : la bicuspidie aortique (BAV).

 

L’objectif de cette coopération est d’isoler le gène responsable de cette maladie touchant 1 à 2% des naissances au sein de la population mondiale, avec une prédominance masculine.

 

Cette malformation est associée à une augmentation du risque de détérioration des valves cardiaques (valve aortique) et de dissection artérielle (aorte). Elle constitue ainsi un facteur élevé de risques d’accidents cardiaques à long terme.

 

Ce projet vise à découvrir une nouvelle voie thérapeutique permettant de prévenir la malformation ou les complications cardiovasculaires associées, en analysant les bases génétiques et les troubles des artères qui accompagnent cette malformation.

Les résultats futurs de ce projet pourraient permettre de réduire considérablement l'existence de cette maladie, et d'en favoriser la disparition.

 

Pourquoi ce projet est-il nécessaire?

Si la prise en charge de la dysfonction valvulaire induite par cette malformation est maintenant bien comprise, son atteinte et son origine génétique demeurent à ce jour incertaines. 

 

Les Prs. Dan Gilon et Emmanuel Messas se proposent ainsi d’analyser la génétique et le trouble vasculaire causé par la maladie grâce à des approches innovantes et des techniques de pointe (méthode ultrasonique fine, unique au monde ; utilisation inédite de la résonance magnétique nucléaire etc.)

 

Le but de leurs recherches est de mieux définir l’atteinte vasculaire et génétique des patients atteints de bicuspidie aortique. Pour ce faire, les nouvelles modalités d’imagerie susmentionnées devraient permettre d’identifier un sous groupe de patients (bicuspides ou apparentés) à risque d'accident cardio-vasculaire accru à long terme. 


A quoi servira l'argent collecté ?

Un budget de 2 000 € par famille (soit un total de 200 000 €) est nécessaire pour mener à bien cette étude génétique fondamentale, favorisant la synergie de deux institutions d’excellence et la mise en œuvre de nouvelles perspectives prometteuses.

 

En 2015, plus de 100 patients ont déjà été recrutés sur l'HEGP et plus de 80 patients sur le service de Cardiologie de Hadassah.

Le recueil et l’analyse de leurs gènes impliqués dans la maladie devraient permettre de mieux comprendre les mécanismes des fragilités vasculaires et de développer de nouvelles thérapies de protection vasculaire.

 

En 2016, les sommes collectées serviront à  identifier des familles porteuses de cette malformation en Israël et en France afin de rechercher les gènes responsables et les mécanismes de sa fragilité artérielle, en prolongeant le partenariat.


Chaque euro compte pour lutter contre cette malformation cardiaque du nourrisson  !


Qui sont les chercheurs ?

A. Professeur Emmanuel Messas, HEGP (Paris)

Le Professeur Emmanuel Messas, Président de Hadassah France depuis Novembre 2013, est Cardiologue et Chef de Service de Médecine vasculaire à l’Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) de Paris. Échocardiographiste, il est aussi Directeur du laboratoire des explorations ultrasoniques fonctionnelles du service de Médecine vasculaire de l’HEGP.

 

Le Pr. Messas est le principal investigateur d’une étude portant sur une nouvelle modalité d’imagerie par ultrason (ultrafastecho) permettant de mieux caractériser la rigidité de la paroi artérielle. Il est au cœur de plusieurs projets de recherche sur le syndrome d’Ehlers-Danlos vasculaire et participe à des consultations génétiques avec ses pairs pour la détection et le suivi de ces patients.

 

Le Pr. Messas a récemment repris la consultation multidisciplinaire sur la bicuspidie aortique familiale portant sur le dépistage génétique et le phénotype vasculaire de cette valvulopathie.

Ancien interne et ancien chef de clinique des hôpitaux de Paris, le Pr. Messas enseigne en parallèle en tant que Professeur de Médecine à l’Université Paris Descartes.

 

Lauréat 2015 du Prix de la Fondation française pour l’Innovation Thérapeutique Béatrice Denys, le Pr. Messas a été récompensé pour sa technique de thérapie ultrasonore inédite permettant le traitement focalisé des maladies valvulaires cardiaques.

 

B.   Professeur Dan Gilon, Hadassah (Jérusalem)

Le Pr. Dan Gilon, est Directeur du Département de Cardiologie et de l’Unité d’Échocardiographie au C.H.U Hadassah de Jérusalem. Diplômé depuis 1983 de l’Université Hébraïque de Jérusalem, rattachée au C.H.U Hadassah, il y a par la suite enseigné en tant que maître de conférences, puis Professeur depuis 2008.

 

À l’origine de nombreuses publications scientifiques, ses sujets de recherche recoupent, entre autres : les maladies cardiaques valvulaires,  l’échocardiographie et ses implications génétiques, physiologiques et moléculaires, les corrélations cliniques entre l’état de santé et les maladies cardiaques, ainsi que la reconstruction du cœur en 3D.

Donner 20 euros

Soit un don final de 6,8€ après déduction fiscale !

Donner 50 euros

Soit un don final de 17€ après déduction fiscale !

Donner 100 euros

Soit un don final de 34€ après déduction fiscale !

Donner 150 euros

Soit un don final de 51€ après déduction fiscale !

Donner 2000 euros

= étude complète d'une famille de malades = 680 € réellement versés après déduction fiscale !

Association Hadassah France

Hadassah France

L'Association Hadassah France a pour mission de collecter des fonds pour le Centre Hospitalo-Universitaire Hadassah de Jérusalem, une institution plus qu'un hôpital dont la portée s'étend dans le monde entier.