Formation de formateurs

par HAMAP-Humanitaire

Faire un don

Formation de formateurs

par HAMAP-Humanitaire

Faire un don
Formation de formateurs - HAMAP-Humanitaire

Contribuer à l'amélioration de la qualité de l'éducation et des méthodes d'apprentissage au Burkina Faso

undefined

HAMAP-Humanitaire est une ONG française de solidarité internationale qui intervient dans 21 pays pour faciliter l'accès à la santé, à l'eau et assainissement ainsi qu'à l'éducation en accompagnant et en formant des associations locales dans la réalisation de leurs projets.

Chaque année, nous aidons 100 000 personnes grâce au travail que nous faisons avec nos partenaires locaux.

Pour en savoir plus sur notre ONG et sur nos projets, cliquez ici.

Actuellement, nous portons un beau projet dans le domaine de l'éducation au Burkina Faso. L'objectif de ce dernier est d'améliorer la qualité de l'éducation dans le pays, en formant des enseignants aux méthodes pédagogiques innovantes. Ces derniers formeront ensuite, chacun une dizaine d'enseignants dans leurs écoles respectives, c'est pourquoi nous l'avons nommé "formation de formateurs".

Présentation du projet

Ce projet touche 19 écoles (situées à Ouagadougou et à Dori dans la région du Sahel) et plus de 5500 élèves, ainsi que leurs familles, vivant dans des situations de pauvreté.

Ce projet de formation de formateurs vise en premier lieu le renforcement des capacités des enseignants, lesquels sont les maillons essentiels de la chaîne de l’éducation. En effet, un focus sera fait sur l’importance des thématiques pédagogiques intégrées et novatrices. Il s'agit de stratégies qui mettent l’enfant au centre des apprentissages et qui tiennent compte des besoins et caractéristiques d’un ou de plusieurs élèves face à un objet d’apprentissage. 

Ce projet s’intègre dans une vision plus globale d’ « appui au développement local au service de l’éducation dans la région du Sahel au Burkina Faso». Il est développé avec un esprit de facilitation/médiation de projets par notre partenaire local, l’association burkinabé ASD (Actions Solidaires pour le Développement).

En outre, la pertinence du projet tient en ce qu’il va contribuer à former de nombreux enseignants burkinabé aux méthodes d’apprentissage les plus innovantes ainsi qu'aux stratégies de lutte contre la violence à l’école (formation à la communication non violente) dans une perspective de généralisation à l'échelle nationale.

Ce projet est le fruit de:

  • Réflexions de l'association burkinabé ASD pour le développement local au service de l'éducation dans la région du Sahel, 
  • Des résultats très positifs d'un premier projet pilote de formation de formateurs dans une école de la banlieue de Ouagadougou. En trois ans, le nombre d'élèves est passé de 190 à 300, le taux de réussite scolaire a augmenté de 30% dans l'école et les conflits ont largement diminué, 
  • Du souhait des 19 écoles impliquées dans le projet de bénéficier de cette formation, 
  • De la volonté des parties prenantes de contribuer au contenu et au développement du projet, notamment en mettant à disposition des experts locaux comme formateurs.

Pourquoi ce projet?

Le Burkina Faso est classé au 181e rang sur 187 pays suivant l’Indice de Développement Humain (IDH 2014) et la région du Sahel est la plus pauvre des 13 régions du pays.

Nous savons que l'éducation est un des principaux leviers de développement pour un pays, or le système éducatif du Burkina Faso est confronté à d’énormes difficultés ce qui entraîne encore de nombreux échecs scolaires et ne permet pas aux jeunes générations de sortir de la pauvreté . De plus, il existe de fortes disparités entre les différentes régions du pays ainsi qu’entre sexes au niveau régional comme à l’intérieur des provinces.

De nombreuses études ont été menées par les différents acteurs de l’éducation pour trouver des solutions durables. Ces différentes réflexions ont abouti à l’élaboration et à l’adoption de la réforme du système éducatif et à la nécessité de le renforcer, notamment en ce qui concerne la formation des enseignants sur les thématiques pédagogiques et d'accompagnement des élèves dans leur scolarité. 

Ce dernier favorise donc l'application de la réforme du système éducatif du Burkina Faso.
Enfin, cette formation s'intègre dans un développement global des sujets environnementaux, sociaux et économiques dans la région du Sahel.

Programme de la formation

La formation des enseignants va se dérouler en trois modules, répartis de la façon suivante:

MODULE 1 : LA RÉFORME DU SYSTÈME ÉDUCATIF
A l'issue de ce module, les enseignants:

  • Ont une connaissance accrue sur les grandes orientations du système éducatif, 
  •  S’approprient le contenu pédagogique mandaté par le Ministère de l'Education Nationale,
  • Mettent en en application du contenu des nouveaux curricula (les problématiques actuelles que sont les langues nationales, l’éducation inclusive, les TIC, l’art et la culture, les thèmes émergents, les violences intra et extra scolaires et les savoirs endogènes),
  • Utilisent la nouvelle approche pédagogique (API) qui vise la construction des connaissances par les apprenants en interaction avec d’autres acteurs et l’environnement.

MODULE 2 : LES DIFFÉRENTES MÉTHODES PÉDAGOGIQUES INNOVANTES

Séquence 1 : La pédagogie différenciée

Séquence 2 : La pédagogie de groupe

Séquence 3 : La pratique du tutorat

Séquence 4 : La pédagogie de l’erreur

Séquence 5 : La pédagogie de la maîtrise

Pour en savoir plus sur les différentes pédagogies, cliquez ici.

MODULE 3 : LA COMMUNICATION NONVIOLENTE ET LA GESTION DES CONFLITS

Séquence 1 : L’éducation à l’empathie

Séquence 2 : La gestion non violente des conflits

Séquence 3 : Le concept de la Communication Non Violente (CNV)

Séquence 4 : Les principes de base de la Communication NonViolente (CNV)

Pour en savoir plus sur cet outil de communication, cliquez ici.

MODULE 4 : L’ÉDUCATION AUX DROITS DES ENFANTS EN MILIEU SCOLAIRE 

A l'issue de ce module, les enseignants:

  • Apprennent aux  élèves à mieux connaître et valoriser leurs droits et leurs devoirs pour une meilleure prise en charge à l’école,
  • Amènent les élèves à expérimenter la base de la citoyenneté et de l’apprentissage de leurs droits pour un changement de comportement favorable à leur réussite scolaire.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté servira à :


Objectif 1 :  4 000€

> 2 500€ pour l'achat du matériel nécessaire à la réalisation de la formation (vidéo projecteur, tableau de projection, appareil photo, tableaux blancs pour les enseignants, fournitures scolaires et matériel pédagogique).

> 1 500€ pour la location des salles de formation.

Objectif 2 :  7 000€
L'atteinte de cet objectif est vital pour le projet, il s'agit de permettre aux enseignants d'une des régions les plus pauvres du nord du pays, d'assister aux 11 sessions de formation à Ouagadougou. Le fait que cette région puisse participer au projet aidera à favoriser les échanges socio-culturels entre les deux zones du pays.

> 4 500€ de frais de logistiques permettant aux enseignants d'être logés et nourris pendant la formation.

> 2 500€ de frais lié au transport des enseignants pour suivre la formation.

Partenaire local du projet : ASD

La naissance de l’association burkinabé ASD (Actions Solidaires pour le Développement) s’est faite en partie pour réfléchir à l’élaboration de ce projet d’« Appui au développement local au service de l’éducation dans la Région du Sahel » pour contribuer à relever le défi de la sous-scolarisation et de la qualité de l’enseignement de base dans la Région du Sahel.
L’Association ASD porte une vision globale : l'émergence d'un monde avec des êtres naturellement solidaires où les parties prenantes (collectivités territoriales, communautés de base, entrepreneurs sociaux, pouvoirs politiques, hommes de culture…) mettent en commun leurs savoir-être et savoir-faire... pour permettre d'enclencher une transformation sociale et environnementale de grande envergure.
ASD porte une image, un symbole pour créer ces liens, celles de la « construction de ponts dans tous les sens » et souhaite être catalyseur pour les créations de ces ponts entre les acteurs concernés pour un développement durable, en s’appuyant notamment sur les sujets de l’éducation et de l’agroécologie.

Les principes de base des valeurs et du fonctionnement de l'association ASD sont les suivants :
·  Favoriser l’autonomie et ainsi les ressources locales au Burkina Faso, créer des synergies entre les institutions, les associations Burkinabè et de la sous-région de l'Afrique de l'Ouest
·  Créer des réflexions stratégiques et des partenariats en Europe, sur les bases de coopération et d'accompagnement vers l'autonomie.

Plus d’informations sur l’association ASD, sur son site : pasd-bukina.org

Donner 10 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 6.60€

Donner 20 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 13.20€

Donner 30 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 19.80€

Donner 50 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 33,00€

Donner 100 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 66,00€

Donner 150 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 99,00€

Donner 500 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 330,00€

Donner 300 euros

Et bénéficiez d'une déduction fiscale de 198,80€

Vous êtes une entreprise ?

Devenez mécène de notre projet et boostez notre levée de fonds en abondant les dons des internautes !

En savoir plus
Association HAMAP-Humanitaire

HAMAP-Humanitaire

Agir concrètement pour que toujours plus d’hommes, de femmes et d’enfants accèdent à l’eau potable et l’assainissement, à l’éducation, à la santé et à la sécurité.

Anonyme

18/10/2017
M

Michele BIANCONI

18/10/2017
Merci à vous et mes amitiés à Joël kaigreMichele Bianconi binet
F

Corinne FIGUEREO

14/10/2017
Signaler la page