Cotisation 2020

par Haut Conseil des Asiatiques de France - HCAF

Adhésion valable du 01/01/2020 au 31/12/2020

Cotisation 2020

par Haut Conseil des Asiatiques de France - HCAF

Fin de l'adhésion le 31 décembre 2020

Choix de l'adhésion

Adhérents

Coordonnées

Récapitulatif

Adhésion simple

Ouvre droit à une réduction d'impôt

30,00 €

Membre donateur

Ouvre droit à une réduction d'impôt

100,00 €

Membre bienfaiteur

Ouvre droit à une réduction d'impôt

200,00 €

Cotisation libre

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Souhaitez-vous ajouter un don à Haut Conseil des Asiatiques de France - HCAF en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Haut Conseil des Asiatiques de France - HCAF. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Cotisation 2020

Votre cotisation annuelle pour 2020 est importante pour permettre au Haut Conseil des Asiatiques de France de poursuivre et développer son action.
Elle donnera lieu à un reçu fiscal : ainsi la cotisation de base de 30€ vous coûtera, nette d'impôts, seulement 10 €. La cotisation de membre donateur de 100 € vous coûtera seulement 33 € et celle de membre bienfaiteur de 200 € vous coûtera seulement 66 €.

Informations fiscalité

Le don à Haut Conseil des Asiatiques de France - HCAF ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : l’ensemble des versements à Haut Conseil des Asiatiques de France - HCAF permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, plafonnée à 10000€ ou 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel hors taxe de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l'excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.

Signaler la page