Edition de deux recueils de poésie visuelle

par Héliotropismes

Edition de deux recueils de poésie visuelle - Héliotropismes

Edition de deux recueils de poésie visuelle : La peinture et la poésie & Mamotretos

Notre jeune maison d’édition Héliotropismes porte deux nouveaux projets mêlant poésie et images. Pour nous permettre de produire des livres de qualité, nous proposons la prévente de nos prochains ouvragesLa peinture et la poésie (poésie et photographie) et Mamotretos (peinture et prose poétique). Cela permettra simultanément de couvrir les frais d’édition et de rémunérer honnêtement les auteurs.

Les éditions Héliotropismes

Composé d'un écrivain-journaliste, d'un libraire-traducteur et d'un plasticien, Héliotropismes « tourne » autour du livre et du secteur éditorial tel un héliotrope autour de son cercle de feu. Formés de manière empirique aux quatre vents du secteur éditorial, nous contrôlons la chaîne de nos publications de A à Z : de la traduction à la mise en page, en passant par le graphisme, la diffusion et parfois même la création, cela implique évidemment un travail considérable, auquel nous allouons une grande part de notre temps libre.

Créée en novembre 2016, Héliotropismes publie de la littérature contemporaine, avec une inclination pour les formes courtes (roman court, nouvelles, poésie). Notre maison d'édition est née face au besoin de trouver de nouvelles alternatives éditoriales pour les jeunes auteurs ainsi que pour ceux qui, plus connus, ont été oubliés ou délibérément ignorés par le marché. C'est un projet qui brigue un dialogue interculturel à travers la traduction de textes inédits, mais aussi la publication d’ouvrages bilingues ou en langue originale. Les récits que nous défendons questionnent le réel et mettent en abîme le glissement de la perception, à travers des thématiques aussi denses que l'écriture des marges ou les différentes manifestations de l'exil. Souhaitant nous adresser à un lectorat multiple mais exigeant, notre projet est porté par une volonté de tisser des liens par-delà les frontières, à l'image de ceux de que nous entretenons avec l'Amérique latine, pour les publications précédentes et celles à venir.

La peinture et la poésie

De Nicolas Guyot, avec Laurent Bouisset, Rosa Chávez, Regina José Galindo et Luis Carlos Pineda

19 poèmes accompagnés de 29 peintures photographiques. Bilingue, traduction de Laurent Bouisset.

Format broché 20 x 20 cm, 68 pages, images plein format. Prix de vente 22 €, prix en pré-vente 20 €


La peinture et la poésie est un livre de photographies. Nicolas Guyot est un artiste plasticien qui travaille la photographie argentique, ses peintures photographiques s’exposent de plus en plus en France et à l’étranger. Pour ce livre Il a recueilli une série de poèmes de Laurent Bouisset et des poètes guatémaltèques Rosa Chávez, Regina José Galindo et Luis Carlos Pineda et de les mêler anonymement pour former un ensemble littéraire nouveau. Nicolas s’est ensuite penché sur la création des images que les textes traçaient en lui. Chaque illustration est une peinture photographique unique au bromure d’argent révélée et travaillée sur différents types de supports. Cette approche plastique s'est confondue aux textes qui en sont à leur tour devenus. Au final l’image est visible dans le texte autant que le texte l’est dans l’image.

La peinture et la poésie est un livre bilingue français/espagnol. Les deux langues, de concert, permettent de voyager dans les scansions et dans les interprétations de la traduction qui les font vivre au-delà de leurs origines.


www.nicolasguyot.com

À voir également la poésie et les traductions de Laurent Bouisset, activiste de la poésie et du dressage de ponts entre les auteurs et les artistes : www.fuegodelfuego.blogspot.fr

Mamotretos

De María Valencia Cárdenas, Renaud Boukh et Alejandra Melin Lopez

12 proses poétiques accompagnés de 25 dessins et aquarelles. Bilingue français et espagnol, non traduit.

Format broché 20 x 20 cm, 70 pages. Prix de vente 22 €, prix en pré-vente 20 €

Les textes en espagnol de la colombienne María Valencia Cardenas, du français Renaud Boukh et les dessins hallucinés de la mexicaine Alejandra Melin Lopez, tous créés indépendamment les uns des autres, construisent un univers qui peut se lire dans tous les sens.

Mamotreto en espagnol signifie quelque chose de grand, de volumineux, qui prend de la place ; mais le Mamotreto n’est pas une chose parmi tant d'autres, c'est un objet proche de l’écriture que l'on pourrait peut-être appeler « mot-objet » et qu’il convient de mettre quelque part. Des volumes de textes passés par l’imprimante, ou tout simplement des manuscrits qui font du bruit dans la mémoire ou dans la chambre de quelqu’un, dans l'attente d'être repris. Les Mamotretos peuvent être aussi, parfois, des pensées légères qui ont le poids d’un papillon de nuit qui entre vertigineusement par la fenêtre, chassé par la lumière électrique du dehors. Le Mamotreto contient des mots plus ou moins importants, plus ou moins tendres, qui peuvent tomber amoureux entre eux ou pas, cela dépend du lecteur, de l’usage qu’il fait des lettres lancées sur cette mer de feuilles qui remplissent le monde, comme le disait Julio Cortázar. Des lettres finalement mises quelque part, pour déranger ou pas, pour servir de chaise, de chaise pour la solitude, ou de table, de table pour poser son sac, ou de tapis, de tapis pour danser sans modération et sans géométrie.

Ces Mamotretossont nés de l’envie d’approfondir les échanges culturels et linguistiques qui constituent notre monde depuis toujours. Pour effacer encore une fois les frontières qui essaient de s’imposer entre une langue et une autre, une culture et une autre, une espèce vivante et une autre, un art et un autre. C’est pour cela que Mamotretos, pour raconter des histoires, veut parler trois langues : le français, l’espagnol, et la langue des couleurs et des lignes. Le choix a été fait de ne pas traduire les textes et de proposer aux lecteurs la découverte de langues et langages différents. On pourrait penser qu’un texte de l’espagnol traduit un texte français, et que les dessins traduisent les textes, ou que les textes traduisent les dessins, mais c’est au lecteur de décider; c’est lui qui va finalement poser quelque part son propre Mamotreto.

Alejandra Melin Lopez est une artiste plasticienne mexicaine chez qui les horizons ouverts et les lumières qui la traversent font trace. Par sa pratique graphique intuitive et répétitive, elle recherche une manière de toucher un autre espace et de le transcrire sur un support qui peut le faire apparaître au grand jour. Elle vit à Marseille.

www.alejandra-melin-lopez.com 

María Valencia Cardenas est une auteure colombienne. Elle a appris à regarder le monde à travers la connaissance des très anciennes -et méconnues- cultures aborigènes de son pays, lesquelles ont influencé plus que de raison ses envies de créer. Son écriture cherche à débusquer la voix de la nature cachée derrière les discours civilisateurs. Elle vit également à Marseille.

Le blog en espagnol de María Valencia Cárdenas : http://loinvisiblesabevolar.blogspot.fr/

Renaud Boukh est né en 1985. Libraire et traducteur, il a travaillé, lu, écrit, traduit et procrastiné de manière indifférenciée, aimant plus d'auteurs que sa tête ne peut en héberger. Ses buts sont lointains et diffus ; d'une façon générale son objectif est de les maintenir au large. Il s'intéresse à la quantité des choses ensevelies sous la perfection quotidienne, le vernis des jours. Spécialiste de la littérature d'Amérique latine, il anime également des ateliers de création littéraire à Marseille, où il réside depuis 2016.

A quoi servira l'argent collecté ?

Tous nos livres sont réalisés dans une imprimerie locale (région marseillaise) sur papier labellisé imprim'vert.

1 550 € : Impression à 300 ex. de La peinture et la poésie

1 550 € : Impression à 300 ex. de Mamotretos

300 € : Frais d’envoi des livres

Nos auteurs seront rémunérés sur la vente des livres, votre soutien à l’impression nous permettra de les payer correctement.


Les éditions Héliotropismes prennent en charge les coûts :

-  de traduction

-  de la réalisation des maquettes

-  de correction et de relecture

-  des frais de présentation des livres à leur parution

-  de la diffusion.

Si, par bonheur, nous dépassions le montant souhaité, les recettes seront allouées à une réédition ou au financement de nouveaux projets.

 

Donner 10 euros

Merci !

Deux marque-pages

Donner 20 euros

Merci beaucoup !

Un livre dédicacé au choix et un marque-page

Donner 40 euros

Merci, ça fait plaisir !

Deux livres dédicacés au choix et leur marque-page

Donner 60 euros

Merci, quel plaisir également !

Deux livres dédicacés au choix, un roman latino-américain surprise, ainsi que trois marque-pages

Donner 80 euros

Merci, quelle chaleur !

Deux livres dédicacés au choix et le recueil "Esta tarde vi llover" dédicacé de Jose Manuel Torres Funes, trois ex-libris originaux et trois marque-pages

Donner 125 euros

Merci, cela nous va droit au coeur

Deux livres dédicacés, leur marque-page, et une œuvre unique et originale 20x20 d’Alejandra Melin Lopez (4) ou de Nicolas Guyot (10) (9 restants)

Donner 250 euros

Merci énormément, nous sommes chanceux !

Deux livres dédicacés et leur marque-page, et une œuvre originale 30x30 d’Alejandra Melin Lopez (4) ou de Nicolas Guyot (7) (9 restants)

Donner 500 euros

Merci énormément, éternelles reconnaissances !

Deux livres dédicacés et leur marque-page, et une œuvre unique et originale 65x50 d’Alejandra Melin Lopez (3) ou de Nicolas Guyot (3) ou un stage d’écriture avec Renaud Boukh (8 personnes)

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Y

YoannAnciaux

20/11/2017
B

BenjaminGUYOT

19/11/2017
L

LouisBelon

19/11/2017
tu y es presque ... ça va marcher !
Signaler la page