Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Hip Hop New School pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Going to Madagascar

par Hip Hop New School

Il s'agit d'un projet d'échange interculturel avec Madagascar, animé autour de la culture Hip hop (danse et parkour).


Origines et description du projet.

En 2014, une délégation de six finistériens s'est rendue à Madagascar dans le cadre d'une mission de promotion de la culture Hip Hop. Soutenu par le conseil général du Finistère, ce projet entrait dans le cadre du partenariat de coopération décentralisée entre le Conseil Général du Finistère et la région Diana (au Nord de Madagascar). Cette première mission, montée en partenariat avec la commune urbaine de Diégo Suarez (CUDS) et le comité consultatif des jeunes (CCJ) visait à tisser des liens entre les jeunes de deux territoires.

Suite au projet 2014, les différents acteurs impliqués ont souhaité reconduire l'échange en permettant à des danseurs de Diégo Suarez de se rendre en Finistère. Le projet s'est concrétisé le
12 juillet 2015 par l'arrivée de trois danseurs à Quimper. Grâce à cet échange, Brunette, Alda et Jordy ont quitté pour la première fois le continent africain et se sont ouverts à une autre culture.

En
2016, c’est un nouveau groupe qui se forme et part à Madagascar avec de nouveaux objectifs. L’association Hip Hop New School accueillera par la suite en 2018, une jeune malgache, Chaminna, en service civique pendant 8 mois. A son départ, il est inenvisageable de mettre fin à cette relation entre les deux territoires.




2019, l'échange se poursuit !

Cette année, nous sommes quatre jeunes à nous réunir avec l’intention de mener à bien un nouvel échange avec l'île de Madagascar du 9 au 21 juillet, en gardant la culture Hip-Hop comme essence même du projet et en y ajoutant une nouveauté : le parkour !

Le parkour est une discipline émergente encore peu développée à Madagascar, il s’agit de leur apporter les connaissances techniques de bases ainsi que sensibiliser aux risques de cette pratique assimilée “extrême”.

De plus, nous souhaitions valoriser leurs compétences quand au développement de projets en leur apportant notre expérience associative, culturelle et événementielle dans le but de consolider les actions menées lors de notre séjour là-bas.


Notre équipe :


Tengis
(17 ans) - Jeune breaker de 17 ans et membre actif de l'association Hip Hop New School, j'ai contribué à plusieurs projets tel que l’accueil des malgaches les étés 2015 et 2018. Partir à Madagascar avec ce projet me permettrait de me développer en tant que citoyen et de développer l'association, afin de permettre à d'autres motivés de vivre cette expérience.

Floriane (20 ans) - Technicienne en bureau d’études, je suis également élève et bénévole de l'association Hip Hop New School depuis septembre 2017. Depuis que j’ai rencontré les malgaches que nous avons accueillis, ma volonté de participer à cet échange avec Madagascar a beaucoup grandi. Au delà de la culture Hip-Hop, il y a cet échange humanitaire qui vient s’ajouter à notre départ, c’est un enrichissement personnel important.

Enora (20 ans) - Je suis actuellement en études de droit, pour travailler dans le droit culturel. Je suis danseuse au sein de l’association depuis maintenant 6 ans et j’ai intégré le Conseil d’Administration il y a 2 ans. J’attends beaucoup de ce projet : découvrir la culture malgache, progresser dans ma danse grâce aux échanges enrichissants mais je souhaite surtout aider les différentes associations de Diégo à se développer en leur apportant mes connaissances et mon expérience associative.

Charles (23 ans) - Je pratique le parkour depuis 8 ans maintenant. Dès 2017, j’ai contribué au développement de cette discipline dans tout le Finistère, en travaillant notamment  avec la Hip-Hop New School. Le projet Madagascar s'inscrit dans cette même démarche de développement mais à une autre échelle, je souhaite mettre mon expérience de pratiquant et d’enseignant au service des jeunes malgaches afin de les sensibiliser à la pratique, ses risques mais surtout à tout ce qu’elle peut les apporter.





A quoi servira l'argent collecté ?

Notre projet est un projet conséquent, puisqu’il induit une forte implication et un fort investissement de la part de ses porteurs, mais aussi car il nécessite de réunir une somme importante. Le crowdfunding n’a bien sûr pas vocation de financer le voyage dans sa totalité mais de minimiser autant que possible les coûts et donc nous assister dans nos actions de financement.  

Nous mettons déjà en place des actions d’autofinancement (papiers cadeaux, vente de billets de tombola, organisation de battle, prestations rémunérées, streetshows, stages de danse et parkour...) mais cela ne reste pas suffisant, nous avons besoin de vous !


Le
premier seuil de 1 000€ nous permettrait de financer une partie de nos achats de matériel :

  • genouillères, coudières, brassières : 200€.
  • lino : 530€ pour 28m².
  • ordinateur et un onduleur : 500€.
  • lots pour les gagnants de Battle Crew (t-shirt, sac, casquette) : 150€.

Pourquoi ?

Le matériel de protection pour les danseurs ou traceurs malgaches est nécessaire pour prévenir des risques, comme des genouillères et des coudières, ainsi que des brassières pour les danseuses pour faire du sport en tout confort (qui reviennent à environs 200€ pour 10 personnes équipées). L’achat d’un lino permettrait de pratiquer en extérieur, ainsi que de réaliser des spectacles de rue sur un sol adapté (qui coûte environs 530€ pour 28 m²). L’ordinateur est demandé par les danseurs malgaches pour réaliser des montages vidéos de leurs chorégraphies puis faciliter la communication et la diffusion de leurs différents projets, accompagné d’un onduleur pour éviter les dommages occasionnés par les coupures fréquentes de courant (400€ pour l’ordinateur et 80€ pour l’onduleur). Enfin, des lots seront attribués aux vainqueurs du Battle Crew à Diégo, organisés par les jeunes des deux régions : l’achat de t-shirts, de casquettes et de sacs seront à réaliser avant le voyage (environs 150€).


Atteindre le
deuxième seuil de 1 500€ permettrait de financer l’intégralité des achats de matériels listés plus haut, puis de permettre de faciliter les moments de partage entre les jeunes des deux régions pendant le voyage (des repas partagés ou encore location de salle pour les entraînements…).



De la part de toute l'équipe porteuse du projet, nous tenons à vous remercier pour vos dons et pour l'intérêt que vous portez à notre cause. N'hésitez pas à partager la cagnotte un maximum autour de vous ! Merci !


Donner 5 euros

Merci de nous soutenir !

Votre nom apparaîtra sur la page du projet, sur les réseaux de l'association.

Donner 10 euros

Un grand merci !

Une invitation à la diffusion du documentaire de notre séjour + la contrepartie précédente.

Donner 20 euros

Merci beaucoup !!

Votre nom à la fin du documentaire + les contreparties précédentes.

Donner 50 euros

Un ÉNORME merci pour votre aide !

Une photo (A3) des jeunes finistériens et malgaches, dédicacée par les porteurs du projet + les contreparties précédentes.

Donner 100 euros

Quoi dire de plus ...? MERCI

Une invitation à assister à l'un de nos entraînements et à apprendre une de nos chorégraphies + les contreparties précédentes.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page