Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Holylife pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

L'effet Pardon - Un documentaire qui libère

par Holylife

Réalisation d'un documentaire autour du Don du Pardon, une approche nouvelle et libératrice du pardon.


En quelques mots

"Je te demande pardon". La première fois que j’ai prononcé ces mots le regard plongé dans ceux d’une personne que je connaissais qu’à peine, c’était lors de mon premier Cercle de pardon. Et j’ai fondu en larmes… Sans savoir ni comment ni pourquoi, ces simples mots avaient ouvert en moi une brèche, rompu les digues d’une colère trop longtemps contenue. Envers la personne qui était en face de moi ? Bien sûr que non, nous n’avions aucun passé commun. Envers ce qu’inconsciemment elle m’a évoqué, je pense que oui. Mais il existe peut-être aussi une autre réponse... Quoi qu'il en soit ce fût une expérience forte et libératrice qui me donna un second souffle à un moment de ma vie où celui-ci était nécessaire.

Larmes de peine, larmes de joie, émotions plus sereines… les nombreux autres participants semblaient eux aussi se libérer d’un poids.
Les autres vivaient-ils la même expérience que moi ? Comment un rituel si simple pouvait-il être si puissant ? Que convoquait-il qui se cachait au fond de nous ? Sait-on vraiment ce qui se passe ? Comment « ça » « marche » ?
Je découvrais que le pardon pouvait donc aussi être un cadeau que l’on se fait à soi et non une indulgence accordée à autrui, accouchée au forceps de ma bonne conscience et de son sens moral si emprunté. On n’extirpe pas la colère par la force. 

Au fil de la récollection des témoignages que l’API m’avait commandé pour réaliser de courts teasers de promotion des Cercles de pardon, il me parût évident que la beauté des transformations qui avaient lieu devaient trouver un écho plus large. L’idée de ce documentaire était lancé.
J’étais certes surpris moi-même de ce qui m’était donné en 15 minutes, mais… Il me fallait passer davantage de temps avec ces animateurs de Cercle, ces facilitateurs du pardon. Je voulais partager un peu plus de leur intimité, de leur quotidien, non pas tant par désir personnel d’ouvrir un espace qui n’est pas le mien que pour mettre en perspective un témoignage, lui donner un écrin et mieux l’offrir à celles et ceux qui le recevront.
Il m’était nécessaire de pouvoir bâtir une histoire à raconter, trouver le cadre pour donner des explications supplémentaires à ce qui ne serait pas dit : bref, sortir de la compilation de témoignages pour justement témoigner autrement, à travers un documentaire.

Séverine à vouloir être « le bon petit soldat » s’est conduite au burn-out. Christine somatisait sa relation avec sa mère par une péricardite. Sylvie éprouvait la colère d’une séparation, à l’égard de son conjoint.. et aussi à son propre égard. Roger fait quant à lui une rencontre plus douce avec le pardon bien qu'on s'attendrait à plus de colère de sa part...
C’est la vie qui un jour leur a proposé la voie du pardon. C’est la vie qui un jour m’a proposé d’aller à leur rencontre, découvrir la joie au-delà des blessures. Je lui en suis extrêmement reconnaissant.

À l'origine du projet ?

"La vie", serais-je tenté de répondre... Spiritualité, développement personnel... Je chemine le long de ma voie depuis de nombreuses années et finis par accepter que je ne sais pas vraiment pourquoi et peux pourtant épiloguer des heures sur des comment ! Je suis simplement là, à cet endroit, avec la possibilité de faire ce travail de coeur : cela me suffit.

Sinon, pour la petite histoire : je connais Olivier Clerc (l'homme qui initia les Cercles de Pardon en Europe - pour ceux qui arriveraient sur cette page sans le connaître) depuis une vingtaine d'années. On ne s'était pas vu depuis de nombreuses années et je ne sais plus trop qui de lui ou moi a repris le contact ; si j'avais besoin d'une introduction ou lui de filmer les conférences des Journées du Pardon (ah oui au fait, c'est mon métier)... Quoi qu'il en soit, me voici à filmer ces conférences... et à faire l'expérience d'un cercle, discuter avec les gens... et petit à petit à récolter des témoignages... jusqu'au jour où on s'est dit "et si...". 
Si vous souhaitez en savoir plus sur le Don du Pardon, sur l'expérience que Don Miguel Ruiz a fait vivre à Olivier Clerc, comment Olivier a développé les Cercles, s'il est question de tout pardonner ou non, je vous invite à voir la conférence "Peut-on tout pardonner ?" dans laquelle vous trouverez je suis sûr de nombreuses réponses à vos éventuelles questions.

À quoi servira l'argent collecté ?


Mener à bien cette tâche nécessite bien sûr des moyens financiers.
L’API, Association Pardon International, association non-confessionnel de loi 1901, partenaire principale de ce projet et promotrice du pardon en général et des Cercles de pardon en particulier, participe à hauteur de 5 000 €.
17 400 € supplémentaires (charges comprises), soit 22 400 € au total, nous permettraient de développer des moyens de réalisation plus confortables et professionnels que je ne saurais le faire seul. Je réalise fréquemment des entretiens seul avec plusieurs caméras, et je sais donc qu’il est parfois ardu d’être réellement présent à la personne que j’ai en face de moi et que je suis contraint en terme de réalisation.
Depuis 10 ans, je mène ma modeste carrière professionnelle et j'ai souvent dû faire "tout seul". Parfois par contrainte budgétaire mais aussi parfois car il est compliqué de parler de choses intimes avec tout un barnum autour de soi.
Déjà, avec une simple caméra... certaines personnes peuvent se sentir mal à l'aise. La contrepartie : être disponible à la personne tout en l'étant à la technique est un exercice périlleux... que je souhaite nous épargner !
Il est donc nécessaire pour ce projet que je sois accompagner d’un caméraman, et que d’autres compétences nous rejoignent au moment de la post-production, si nous voulons aboutir à un rendu qui respecte le propos et lui rend toute sa beauté.
Pour vous donner un ordre d'idée, un documentaire pour la télévision commence à 1 000 € la minute. Nous partons sur un 52 minutes. Autant dire que nous partons sur un budget modeste.
La répartition du budget est :
  • 2 480 € pour le transport (France et Belgique)
  • 11 520 € pour le tournage (moyens humains et matériels)
  • 4 800 € pour la post-production (montage, étalonnage, mixage son...)
  • 3 600 € pour la gestion, la promotion et le marketing

Pour faire un don d'un montant libre, cliquez sur "Faire un don" (en haut de cette page).

Le film sera mis à disposition à prix libre. Les fonds ainsi collectés viendront soit participer au financement dans le cas où le crowdfunding n'atteigne pas son objetcif, soit participeront pour partie aux actions de l'API et à la production d'autres oeuvres par HolyLife.

Notre équipe

J'ai demandé à un ami, professionnel, dont j'aime le sens esthétique autant que la compagnie de tenir la caméra et d'être mon alter ego dans la réflexion cinématographique.
Maximilien Dumesnil a 38 ans, est papa d'une petite fille et, quand il n'est pas derrière un objectif, numérise des archives familiales de particuliers.
Quant à moi, j'ai 44 ans et aussi une fille ! Humanitaire, édition, spectacle vivant, événementiel... je vis depuis 10 ans de la réalisation de films institutionnels, événementiels ou promotionnels, et garde un pied dans mes sujets de coeur avec Les Voies de Soi.
Holylife portera le projet. Je les ai rencontré et rejoint il y a quelques mois car nous partageons tellement de choses qu'il était en somme naturel de nous associer pour produire ce documentaire. Holylife relaie les initiatives des acteurs du changement... et le pardon, quel changement !

Je n'oublie bien sûr pas tous les membres de l'API, l'Association pour le Pardon International, qui soutiennent cette initiative. Et ça fait du monde ! 

Merci aussi aux partenaires d'Olivier Clerc qui ont bien voulu participer aux contreparties : les éditions Trédaniel, Jean-Jacques Crèvecoeur (la plateforme Formations-Emergences), Peggy&Jeff

Alors à toutes celles et ceux qui soutiennent ou soutiendront ce projet : recevez toute ma gratitude, et allons voir du côté de la joie ce qu'il se passe !

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 40 euros

Donner 50 euros

pdf du livre "Le Don du Pardon" (4 restants)

Donner 60 euros

Donner 80 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Donner 400 euros

Ateliers Don du Pardon avec Olivier Clerc (3 restants)

Donner 500 euros

Pratiquer les Accords Toltèques, sur la plateforme Formations-Emergences de Jean-Jacques Crèvecoeur (6 restants)

Donner 600 euros

Atelier du Pardon et du Non-Jugement, sur l’Académie du Développement personnel de Peggy & Jeff (9 restants)

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Holylife. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
N
Nathalie AUDIER
29/09/2019
Béatrice Mercier
20/09/2019
E
Elise Tanneur-Méreau
20/09/2019
Signaler la page