Casablanca 41- Cie Golem Théâtre

par Hôtel Europa - Golem Théâtre

Cette collecte est terminée.

Casablanca 41- Cie Golem Théâtre

par Hôtel Europa - Golem Théâtre

Cette collecte est terminée.

Casablanca 41- Cie Golem Théâtre - Hôtel Europa - Golem Théâtre

Casablanca 41 de Michal Laznovsky au festival d'Avignon

Présentation du projet


Créé dans le Trièves, territoire rural du sud Isère où nous sommes aujourd'hui implantés, Casablanca 41 poursuivra sa route au festival d' Avignon. 

Casablanca 41 se passe sur un bateau ancré dans le port de Casablanca en 1941. Signalons tout de suite qu’il ne s’agit en rien du remake d’un célèbre film, même si le contexte et l’époque n’en demeurent pas moins similaires. Les personnages sont beaucoup moins beaux et moins prestigieux !


A première vue, on dirait un bateau de croisière. Le soir, on y joue même de la musique et les gens dansent (en première classe, évidemment). Mais à y regarder de plus près, on voit qu’il s’agit d’un misérable rafiot plein à ras bord d’exilés fuyant l‘Europe. 

L’intrigue va se nouer autour d’un petit homme ordinaire, émigré de Tchécoslovaquie occupée. Ses (faux) papiers ne sont pas bien faits et c’est pourquoi il est en quête d’une solution pour se tirer de sa situation désespérée. Une guerre mondiale éclate tandis que se joue une petite bataille pour la survie d’un petit homme inconnu, perdu quelque part sur un bateau pourri… 


“Casablanca“ est un quatuor… Nos personnages ne sont pas des héros. Ce sont des personnes ordinaires prises dans les mailles du filet. Ce sont des amateurs, des “bricoleurs de la vie“, qui se définissent comme tels. Non, je n’ai pas été inspiré par un célèbre film mais par les témoignages des Exilés eux-mêmes, d’extraordinaires personnes ordinaires.» M. Laznovsky






Origine du projet


Cela fait plus d‘une dizaine d’années que, sous différentes formes, nous travaillons sur le thème de l’exil à travers des créations théâtrales. J’ai décidé d’écrire cette nouvelle pièce en français. C’est mon premier texte écrit dans cette langue. Si je me suis aventuré à le faire, c’est simplement parce que mes personnages, des émigrés d’Europe centrale, furent contraints de parler en français, bien que le français ne fut pas leur langue maternelle. Aussi, je crois que mon français imparfait est un matériau linguistique idéal. Ma hardiesse est encouragée par la contribution linguistique et dramaturgique de Frederika Smetana, grâce à sa connaissance de la langue tchèque. Michal Laznovsky


Après une résidence au Pot-au-Noir, dans le Trièves, nous avons été touchés par la réaction du public lors de la première présentation scénique du texte, au moment où venaient s'échouer sur les côtes d'Europe les bateaux transportant de plus en plus de réfugiés...

Du fait de son actualité bien involontaire, puisque le texte a été écrit par Michal Laznovsky en 2012, Casablanca 41soulève la question de l‘exil, de la fuite, de la perte d’identité, question qui est au cœur d’une réflexion que l’on aurait souhaité voir appartenir au passé.


J’ai écrit cette pièce sans me douter qu’elle verrait le jour sur scène au moment même où se déroule une catastrophe humaine semblable à celle de mes personnages. Qu’elle soit un hommage à tous ceux qui subissent la fuite et l’exil aujourd’hui. M. Laznovsky



A quoi servira l'argent collecté ?


La somme collectée permettra d'assumer une partie des salaires de l'équipe pour la durée du festival. Le théâtre du centre est un lieu permanent d'Avignon qui a une véritable exigence de programmation. Pour que le spectacle puisse vivre et tourner, il faut qu'il soit vu par les programmateurs, nombreux à Avignon.

Il  s'agit d'assurer un salaire décent au membres de l'équipe. La collecte viendra compléter les aides de l'ADAMI et de la SPEDIDAM accordées au projet.

Les contreparties seront transmises après les représentations à Avignon (affiches) et en septembre (photos et texte du spectacle). Les places offertes concernent, au choix, les représentations au Percy les 20 et 21 mai ou à Avignon, au théâtre du Centre du 7 au 30 juillet.



Notre équipe


MICHAL LAZNOVSKY

Auteur dramatique, traducteur, metteur en scène, codirecteur de la Cie Golem théâtre, il a longtemps travaillé dans l’un des théâtres les plus connus de Prague : le Théâtre Réaliste. C’est là qu’il participe à l’un des spectacles-clef des évènements de 1989 : Respublica,qui retrace l’histoire démocratique de la Tchécoslovaquie. Il a reçu le prix Radok (les Molières tchèques) pour sa pièce Philoctète abandonnéet le prix F. Langer pour un recueil de nouvelles : Histoires de Prague et des alentours.Il est aussi l’auteur d’une dizaine de pièces radiophoniques (il reçoit le prix des auditeurs pour sa pièce Les Jardiniers), ainsi que de scénarios pour la télévision et le cinéma (avec Vera Chytilova). Il est également l’auteur d’adaptations pour le théâtre et traducteur.


FREDERIKA SMETANA

 

Metteur en scène et comédienne, cofondatrice de la Cie Golem théâtre. À Prague, elle a 

travaillé avec Petr Forman (La fiancée vendue), Ivo Krobot (Moi qui ai servi le roi d’Angleterre,

d’après B. Hrabal) au Théâtre National de Prague. 

Elle a interprété le rôle de Jeanne dans l’oratorio Jeanne d’Arc au bûcher de Honegger-Claudel

aux côtés de Michel Favory, de la Comédie française, sous la direction de Serge Baudo. 
Après la Révolution de velours, elle est responsable de la programmation Théâtre et Danse

aux côtés d’Olivier Poivre d’Arvor à l’Institut français de Prague.
Elle a traduit plusieurs textes de Michal Laznovsky et d’auteurs tchèques destinés aux

créations de la compagnie.


Gilbert Gandil Compositeur, musicien

Il a crée en 1974 le groupe Pulsar (édité chez CBS) qui a tourné jusqu’en 1989 en France et

à l’étranger. Poly-instrumentiste, il se consacre depuis 1981 a la création de musiques

originales pour le théâtre, le cinéma et l’audiovisuel. Il a travaille pour le théâtre avec

Wladyslaw Znorko, Jean-Christophe Sais, Yves Beauchêne, et sur des projets

chorégraphiques dans le cadre de la Biennale de la Danse a Lyon, pour le Théâtre

Jeune Public, pour des films scientifiques et à enregistre des albums pour Lazer Product.



Daniel Martin Scénographe

Après des études aux beaux arts, il travaille comme scénographie pour des productions de

spectacle vivant sur Grenoble et sa région. Depuis 1987, il participe a l’élaboration et à

la réalisation de nombreux projets de scénographie, en collaboration avec des metteurs en

scène, des chorégraphes et des décorateurs dont Yvon Chaix, Bernard Falconnet, Pascale

Henri, Lotfi Achour, Mohamed Boumeghra, Philippe Garin, Jean-Vincent Brisa, Jean-Marc

Galera, Thierry Menessier, Serge Papagalli…



Muriel Sapinho

Formée à l’Ecole du Théâtre National de Chaillot. Dernière promotion (2003-2006).

A participé à la création de la Compagnie Gérard Gérard, implantée dans les Pyrénées

Orientales.Elle y a monté : Roméo et Juliette – Bricolage et Le Chant du Dire-Dire.

Elle a joué dans les spectacles de la compagnie et, récemment, chez Humani Théâtre et la

Compagnie Vendaval. Goût prononcé pour les Arts de la rue. Elle a croisé sur sa route

Wladyslaw Znorko, Jean-Louis Hourdin et quelques autres, sans qui le chemin n’aurait

jamais été aussi beau.



Bruno La Brasca

Formé au cours René Simon et Tania Balachova, a collaboré depuis 1981 avec Michelle

Brûlé, Pierre Ascaride, Antonella Amirante, Wladyslaw Znorko, Laurent Vacher, Catherine

Daste, Lisa Wursmer, Monica Casadei… A également joué, depuis 1975, pour le cinéma et la

télévision, avec des réalisateurs tels que Thierry Boscheron, Franck Kassenti, René Richon,

Michel Boisrond ou Claude Vergès.



Jacques Pabst

Etudiant, c’est à Lyon qu’il découvre le monde de l’Opéra où il gagne sa vie en étant figurant,

cintrier, accessoiriste avant de  participer aux premières chorégraphies de Régine Chopinot, 

et des créations de spectacles de rue. Il rejoint ensuite un regroupement d’acteurs (Rotatives)

qui s’attaque à Shakespeare, Brecht, Molière. Son éclectisme le pousse à participer à

l’aventure de l’Atelier de Théâtre Musical Populaire de Villeurbanne. A l’Opéra de Lyon il

participe à des mises en scène de Bob Wilson, de Ken Russel, de Louis Erlo et Alain Maratra.

Avec Wladislav Znorko et son univers onirique, il se découvre une très forte affinité avec la

culture des pays de l’Est; le compagnonnage durera longtemps.








Donner 10 euros

Remerciements sur facebook

Donner 25 euros

Remerciements et une affiche du spectacle

Donner 50 euros

Remerciements, une affiche dédicacée et 1 billet Percy ou Avignon

Donner 100 euros

Remerciements, 1 affiche dédi, 1 billet Percy ou Avignon, 1 photo originale du spectacle

Donner 150 euros

Remerciements, 1 affiche dédicacée, 2 billets Percy ou Avignon , 1 photo originale, le texte de la pièce, 1 rencontre avec la troupe

Lancer ma collecte !
Association Hôtel Europa - Golem Théâtre

Hôtel Europa - Golem Théâtre

La Cie Golem théâtre été créée à Prague . Très rapidement, elle a été accueillie par des scènes françaises et est aujourd’hui implantée dans l’Isère, hébergée par l'association Hôtel Europa.

Anonyme
29/07/2016
Anonyme
28/07/2016
jean luc gros
26/07/2016
biz , courage et bravo !!!!