Le Boxeur de Tigre

par Hug Back

Faire un don

Le Boxeur de Tigre

par Hug Back

Faire un don

Le Boxeur de Tigre est un projet de court-métrage traitant le sujet du cancer chez l'enfant à travers le personnage de Sacha, 16 ans.

Présentation du projet

Le Boxeur de Tigre est un court-métrage réalisé et écrit par Jane Schinasi. Il relate l'histoire de Sacha, 16 ans, passionné par la boxe et le sport, se retrouvant à l'hôpital avec un cancer avancé, appelé la maladie du tigre. On suivra donc son combat contre la maladie, l'acceptation de devenir faible, le regard de pitié des autres et le dilemme auquel il fait face : comment se présenter face à sa petite amie maintenant qu'il est affaibli ? Sa maladie le fera grandir spirituellement et l'amènera peu à peu vers ce qui compte vraiment : l'amour sincère et la force intérieur.


undefined


Le film sera hybride, moitié prise de vue réelle et moitié animation pour matérialiser la maladie dans les rêves de Sacha ! 

En plus du casting avec des comédiens connus dont nous vous réservons la surprise , les membres de l'hôpital jouent leur propre rôle. 


 Quelques illustrations des séquences de rêves : 

Différentes approches seront utilisées pour les décors et les personnages. Concernant ces derniers, nous faisons ici une distinction entre les 2 adversaires des scènes d’animation: Sacha, en état de trouble et de doute, mélangera trait de croquis léger et aplats de matières. Les traits de construction apparents du personnage donneront un effet d'incertitude vibrant autour de ce dernier. 


L’adversaire, devenant au fur et à mesure le Tigre, appartient complètement au monde du rêve et ne sera représenté que par ces aplats. Cela permet une manipulation de sa forme plus aisée et lui donne un meilleur dynamisme. Il se caractérisera par des déplacements rapides, une forme parfois immatérielle, comme couvert de fumée aux airs d'encre de chine et une tendance à se fondre dans l’environnement.



Plus le cancer frappera Sacha, plus des taches d’encre noires contamineront son corps. 



Les aplats, plus bruts, donneront profondeur et matière aux formes et aux jeux de lumière. D'abord dans des nuances de gris très contrastés, ils se coloreront lors des scènes dans la jungle.



Les décors eux, plus fixes, jouiront d'une esthétique plus picturale traduite à l’image par des traits semblables aux pastels ou à la craie. Cet aspect plus “doux” et figé du trait permet une séparation visuelle nette avec les personnages, exacerbant les actions de ces derniers et permettant un meilleur suivi des mouvements par le spectateur. Il permettra aussi de venir réguler la forte saturation des scènes colorées. Le personnage de Sacha restera en noir et blanc jusqu’à ce que ce dernier finisse par vaincre le tigre. 



Le tigre s’infiltrera alors dans le corps de Sacha, ses couleurs et sa forme « feu » pénètreront dans son corps pour lui redonner de la vitalité, traduite visuellement par un passage du noir et blanc à la couleur, tandis que le fauve rejaillira de lui sous forme de spectre noir et blanc. Bien que réalisé digitalement via les outils d’animation et de création de pinceaux de Photoshop, l'intention est ici de tendre vers une simulation d'outils réels permettant de mélanger à la fois les avantages du médium digital aux charmes d'outils plus traditionnels. Dans cet esprit, l'animation elle-même sera réalisée image par image lui donnant une vibration particulière faisant vivre non seulement les personnages mais le trait lui-même. Pour une plus grande liberté d'action, l'animation sera temporisée à 24 images par seconde ainsi nous pourrons librement, par la duplication de certaines images, évoluer entre une animation à 8, 12 ou 24 i/s réelles. Cette technique permet à la fois l'économie de moyens lors de passages avec peu d'action, et/ou au contraire une grande fluidité si besoin est. Toujours concernant l'animation, mais spécifiquement pour les personnages, l'utilisation de "faux-fixes" permettra de préserver la vibration de l'animation traditionnelle aux travers des moments les plus calmes et de donner un autre niveau de distinction entre personnages et décors. Enfin, l'utilisation du format 4K permettra une conservation des détails lors de projections en salle et une cohérence avec les images filmées en terme de piqué d’image. 

Références visuel pour l'hôpital  : 

La chambre sera éclairée de manière naturaliste. La lumière est assez crue, l’ambiance plutôt froide. 



 

Origine du projet

Le projet a pris naissance avec la réalisatrice Jane Schinasi. Il est inspiré d'une histoire vraie chère à son coeur, et elle a ainsi voulu le mettre en image afin de donner de l'espoir aux enfants dans la même situation que Sacha, le personnage principal, et pour faire comprendre à ceux qui ne réalise pas cette situation difficile.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté servira donc à réaliser ce film mais aussi à mettre en place des activités via l'art thérapie dans les hôpitaux pour enfants atteints de cancer. Le budget servira aussi  à louer la matériel et les lieux de tournages nécessaires, et payer toute l'équipe technique et artistique qui travaillera sur ce projet.

Diagramme des dépenses : 

undefined
undefined

Notre équipe

L'équipe technique et artistique a déjà travaillé avec la réalisatrice sur différents projets de fictions, documentaires et publicités. Ils sauront mettre leurs talents au service du film Le Boxeur de Tigre.


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
p
pascale BOKEY
23/06/2019
C
Cyril Delattre
20/06/2019
e
elisabeth anselin
17/06/2019
Total soutien à Jane qui va faire un très beau film. Elisabeth
Signaler la page