La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page


Présentation du projet


Le programme de reforestation communautaire déployé dans les Andes colombiennes par HUMY et son partenaire l'ONG Impulso Verde, protège un écosystème unique au monde, le páramo, responsable de l’alimentation de 60% à 70% de l’eau potable en Colombie et l’un des écosystèmes montagnards les plus riches en biodiversité de la planète.

Les páramos se situent entre 3 000 et 4 000 m d’altitude entre les forêts tropicales humides d'altitude et les neiges éternelles de la cordillère des Andes. Ils sont menacés de disparition par le changement climatique et l’extension des surfaces agricoles (culture de la pomme de terre et pâturages pour la production laitière).

En 2019, un tiers de la ville d’Ipiales a subi une coupure d’eau durant 2 mois en raison de précipitations réduites et d’une capacité de stockage naturel altérée par la destruction répétée des páramos.

Il est urgent de protéger ces écosystèmes, et de stopper leur destruction. L’implication des communautés indigènes pastos est essentielle, d’une part parce qu’elles en sont les premières bénéficiaires et d’autre part parce qu’elles les connaissent mieux que personne et en sont les gardiennes.

Le projet concerne le páramo de la Paja Blanca situé dans le département du Nariño au sud-ouest du pays, dans la cordillère des Andes. Le Parc Naturel Régional du páramo de Paja Blanca (PNR PPB) est situé à 40 km au sud-ouest de la ville de San Juan de Pasto et à 15 km de la frontière avec l’Équateur. 

Le PNR PPB présente une surface de 4 634 ha, dont 3 100 ha sont caractérisés par des habitats naturels. Les 1 500 ha restants correspondent à des zones cultivées ou des pâturages. Ce complexe de páramo a la particularité d’être isolé vis-à-vis des autres complexes de même type. Il peut être apparenté à une île au milieu de zones fortement perturbées par les activités humaines.

Au début des années 2000, en seulement 10 ans (entre 1997 et 2007), le páramo de Paja Blanca a perdu un quart de son aire d’origine. Le Parc Naturel Régional est constitué de 13 micro-bassins versants et des sources d’eau importantes qui alimentent directement en eau potable 36 hameaux et 6 villages des 7 municipalités de sa zone d'influence, représentant environ 100 000 habitants. Le páramo de Paja Blanca est également connu sous le nom de Chiltalzón, qui signifie en langue indigène « Mont rempli d'eau ».

ENJEUX DE CONSERVATION

Plus de 35 espèces d’arbres natives sont produites et plantées au sein du programme, dont les principales sont les suivantes :

  • Arrayán (Myrcianthes leucoxyla)
  • Capote (Machaerium capote)
  • Cedrillo (Trichilia pallida)
  • Charmolan (Myrsinaceae)
  • Colla blanca y negra (Smallanthus pyramidalis)
  • Pandala (Prunus huantensis)
  • Pumamaqui (Oreopanax ecuadorensis)
  • Punde (Piper Aduncum)

Biodiversité de la faune de Paja Blanca :

- 11 espèces de mammifères dont 3 en danger de disparition (tapir des montagnes, ours à lunettes, daguet rouge nain)

- 144 espèces d'oiseaux dont 2 en danger de disparition (tangara de Wetmore, cotinga de Remsen)

A quoi servira l'argent collecté ?

Les fonds vont permettre :

- la création d'une pépinière communautaire avec une nouvelle association de 37 femmes indigènes pasto dans le village de Sapuyes
- la production et la plantation de plus de 10 000 arbres natifs dès la première année
- l'intégration de cette nouvelle communauté au réseau de pépinières Impulso Verde déjà existant, constitué actuellement de 5 associations communautaires (110 familles). 
- le renforcement du réseau par la formation et la professionnalisation des pépinières (production d'engrais biologiques, techniques de multiplication végétales, géolocalisation des arbres,...) 

Notre équipe

POUR HUMY : Responsable du projet Vincent Romera

PARTENAIRE LOCAL : IMPULSO VERDE (www.impulsoverde.org)

AUTRES PARTENAIRES LOCAUX : 

  • Le SENA (Service Natinal d’Aprentissage) de la ville d’Ipiales.
  • La UNAD (Universidad Nacinal Autónoma y a Distancia – Université Nationale Ouverte et à Distance), qui dispose notamment d’une expertise forte et reconnue en sylvopastoralisme.
  • La AUNAR (Corporación Universitaria Autónoma de Nariño – Corporation Universitaire Autonome du département du Nariño), afin d’appuyer le programme pour l’autonomisation des associations communautaires.
  • Communautés locales indigènes pastos
315 € collectés
Objectif : 19 843 € Contribuer au projet
8 contributeurs

Partager la collecte

Création d'une pépinière et plantation de 10 000 arbres en Colombie

par HUMY

Financé à 2% - 315€ / 19 843€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS