Campagne à 1€/mois

par I-boycott

Campagne à 1€/mois

par I-boycott

I-boycott est 100% gratuit et ne repose que sur vos dons

Vous pouvez consulter nos dépenses et plus de détails sur l'utilisation de vos dons sur notre page dédiée


L'ouverture de la plateforme I-boycott aux citoyens

Après l'ouverture de la plateforme aux associations et organisations en août dernier, nous allons franchir un cap crucial dans l'évolution du projet.

La démocratisation de cet outil formidable incarne un défi de taille que nous allons devoir relever ensemble et qui ne sera possible que grâce à vous.

2017 sera une année charnière pour l'association qui, pour garantir sa pérennité, aura plus que jamais besoin de votre soutien. L'ensemble de l'équipe de bénévoles oeuvre avec passion chaque jour à vous proposer un outil simple et fédérateur qui nous permettra de constituer ce contre-pouvoir influent qui, nous l’espérons, deviendra bientôt incontournable. 

De nombreux projets sont actuellement en cours de développement avec de belles surprises pour cette nouvelle année,

Rendez-vous sur: www.i-boycott.org

I-boycott en quelques chiffres

  • 1 association, 20 bénévoles
  • 1 communauté internationale
  • 50 000 Consom'acteurs et près de 70 000 membres Facebook
  • 9 serveurs
  • 20 interventions (ateliers, conférences...) par an
  • Des dizaines de campagnes de boycott
  • Des centaines d'alternatives proposées
  • Une dizaine de réponses de multinationales
  • Des milliers de votes


Une association à but non lucratif reconnue d'intérêt général

I-boycott est une association qui a parmi ses objectifs principaux de mettre en service gratuitement un outil citoyen participatif pour apporter le changement et d'animer des conférences ou des ateliers sur la consommation responsable.

Elle est depuis quelques mois maintenant reconnue d'intérêt général, ce qui veut dire que l'ensemble de vos dons à l'association sont déductibles de vos impôts sur l'exercice concerné à hauteur de 66%. Donner 1euro/mois ne vous coutera finalement que 4euros/an au lieu de 12.  Il n'y a aucune activité lucrative sur I-boycott.


Parce que vous êtes notre seule force

Nous n'avons ni cellule de crise, ni moyens financiers illimités, ni armée d'avocats. Mais nous vous avons, VOUS ! Devenez, vous aussi, membre bienfaiteur d'I-boycott. Ensemble, incarnons ce contre-pouvoir influent et bientôt incontournable.

Notre unique financement : le don

I-boycott ne reçoit aucune subvention, aucun financement de fondations ou autres instituts. Notre seule source financière est vos dons mensuels ou spontanés. Sans vous, I-boycott ne serait pas.

Chaque goutte compte

Chaque don est très important pour nous.
Il n'existe pas de petites contributions. Préférez les dons mensuels aux dons uniques, afin que nous puissions nous inscrire dans la durée et nous projeter dans le temps.

Pensez également à nous soutenir via notre partenaire LILO : LE moteur de recherche éthique référence qui finance gratuitement les associations de votre choix.


Vous pouvez interrompre votre don mensuel quand vous voulez 

Vous avez également la possibilité d’annuler votre don mensuel lorsque vous le souhaitez. Pour cela, il suffit de nous écrire à l’adresse suivante : contact@helloasso.org

Si vous n'annulez pas votre don mensuel, il s’arrêtera de manière automatique lorsque votre carte de crédit expirera.

Un aperçu de nos actions grâce à vos dons :






Donner 1 euros - par mois

1 flyer

Donner 3 euros - par mois

1 sticker + 1 flyer

Donner 5 euros - par mois

1 bracelet + 1 flyer

Donner 10 euros - par mois

1 sticker + 1 bracelet + 1 flyer

Donner 15 euros - par mois

1 dessin I-buycott + 1 sticker + 1 bracelet + 1 flyer

Donner 20 euros - par mois

contreparties précédentes + merci !

Donner 50 euros - par mois

contreparties précédentes + merci x2 !

Association I-boycott

I-boycott

I-boycott, la plateforme citoyenne de campagne de boycott responsable et de buycott !

Damien Verkimpe
25/09/2017
clément berchielli
25/09/2017
Aurore Daubisse
25/09/2017
"Et dire qu'il suffirait que les gens n'achètent plus pour que ça s'vende plus." Voilà j'avais envie de citer Coluche.