Création du logiciel Classicom

par ICOM'PROVENCE

Faire un don

Création du logiciel Classicom

par ICOM'PROVENCE

Faire un don
Création du logiciel Classicom - ICOM'PROVENCE

Pour s'organiser avec l’ordinateur en classe en cas de trouble Dys tout en bénéficiant des outils de compensation adaptés à chacun


Le développement du logiciel Classicom a pour but de proposer une nouvelle solution tout-en-un pour aider les enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages utilisant du matériel informatique en classe. 

Être DYS c'est avoir des difficultés à lire, à écrire, à comprendre, à se faire comprendre et à appréhender la scolarité. Mais c'est aussi être curieux, créatif et persévérant. Pour les aider l’ordinateur est souvent préconisé pour pallier à ces problèmes à travers différents logiciels. Afin de les accompagner dans leur scolarité et mettre en lumière leurs capacités, nous avons pensé au CLASSICOM.


Celui-ci fonctionnera comme un trieur virtuel qui les aidera à s'organiser de façon intuitive dans la gestion de leurs cours tout en évitant de multiples manipulations et des risques de perte de données grâce à l’enregistrement automatique. Par un espace de travail unique cela augmentera la concentration et facilitera donc le suivi des cours.

Les outils de compensations qui leurs sont nécessaires y seront intégrés pour correspondre aux besoins de chacun

On y retrouvera par exemple différentes fonctionnalités suivantes:

- aide à la lecture (décodage) par une mise en page automatique des contenus 

- aide à la compréhension grâce à l'usage de lecteur de texte numérique (text to speech) avec plus ou moins suivi de lecture (mode karaoké)

- aide en orthographe grâce à la fonction de retour vocal et de prédictions de mots

- aide à la pose des opérations ou à la réalisation de figures géométriques

- aide à l’insertion de texte automatique et à la réalisation de schémas

- reconnaissance optique de caractère (OCR) et outils de remplissage de support de cours dans différents format, …..


Notre volonté étant alors de pouvoir proposer un logiciel totalement personnalisable où l'on pourra ajouter des fonctionnalités ou en enlever en fonction des préconisations, de l'évolution de la scolarité et de l'évolution individuelle du jeune. Mais plus encore, il sera possible de choisir l’emplacement des fonctionnalités afin de ne pas surcharger l’espace de travail. En effet, inutile de disposer des outils de carte géographique lorsque l’on doit poser des opérations.

La personnalisation visuelle pourra également jouer un rôle important pour une appropriation plus aisée de leur outil (couleurs, icônes spécifiques etc). 


De plus, si un enfant utilise un ou des logiciels spécifiques payants (tels que la dictée vocale « dragon » ou le prédicteur de mot « Lexibar » pour ne citer qu’eux), il pourra retrouver les raccourcis dans les barres d’outils du CLASSICOM afin là encore d’éviter des allers-retours inutiles dans l’ordinateur.

Idéalement, en fonction du temps que nous pourrons dédier au développement de cet outil, celui-ci pourra être multi-plateformes permettant une plus grande mobilité.

Pourquoi développer un tel outil? 

Un tel logiciel n’existe-t-il pas déjà ?

Depuis de nombreuses années, et grâce aux bilans et suivis réalisés par nos ergothérapeutes, Icom'Provence accompagne les enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages dans l'analyse de leurs besoins et de leurs difficultés. Dans certains cas l'usage de l'outil informatique et de logiciels spécifiques s'avère nécessaire pour leur permettre d'accéder aux apprentissages. Le numérique devient alors un véritable outil de compensation permettant de révéler leurs connaissances et capacités. 

En tant que centre ressource, Icom'Provence veille à connaitre l'ensemble des solutions et logiciels existant afin d'effectuer des préconisations les plus précises possibles pour correspondre au mieux à chaque besoin individuel. En effet, en fonction du degré et du type de difficultés rencontrées, deux enfants ayant le même diagnostic global n'auront pas forcément besoin des mêmes logiciels.   

Lorsqu'il s'agit de faciliter l'organisation des contenus et de centraliser l'ensemble des documents pour que l’ordinateur devienne un véritable cartable numérique, certains professionnels préconisent le logiciel OneNote. Cet outil à enregistrement automatique s'avère très efficace et est généralement vite pris en main par les jeunes. Quelques outils pédagogiques y sont alors intégrés tel que le lecteur de texte immersif ou encore la dictée vocale. Ce logiciel existe en version complète dans le pack office (payant) ou seul en version gratuite, mais dont le développement a été arrêté au profit de la version "application" pré-installées sous windows qui dispose de moins de fonctionnalités et pose parfois des soucis de compatibilité. Dans ce dernier cas, son usage est soumis à l'utilisation d'une adresse mail Microsoft qu'il faut donc parfois créer spécifiquement. 

Parallèlement des extensions et compléments de fonctionnalités pertinentes ont été créés par divers professionnels pour s'intégrer directement dans les barres d'outils des traitements de textes (le ruban du cartable fantastique et le ruban Cabergo/studys pour Word par exemple ou encore lire couleur, Dmath et OoHG pour open office/libre office etc). 

Cependant ces extensions ne peuvent pas s'intégrer dans la barre d'outil de OneNote à ce jour. Le jeune l'utilisant mais ayant également besoin des fonctionnalités lui permettant de compenser ses troubles, doit alors régulièrement jongler entre ses deux supports de prise de note, ce qui au final peut rendre plus complexe l'organisation. 

Il lui faudra alors utiliser des logiciels dédiés (de coût plus ou moins élevé) à ouvrir en parallèle et qui viendront agir par dessus, à condition qu'ils soient compatibles (ce qui n'est pas toujours le cas avec la version gratuite). Mais dans ce cas, tous les outils ne sont pas forcément disponibles pour correspondre de façon précise aux besoins individuels et certains enfants ne pensent pas à aller ouvrir le logiciel à part alors qu'ils savent utiliser les fonctionnalités intégrées s'ils restent sur un même support. Un espace de travail unique augmentera la concentration et facilitera le suivi des cours

C'est donc à partir de ce constat qu'Icom'Provence souhaite proposer un nouveau support de prise de note permettant d'intégrer les outils de compensation dans un environnement numérique facilitant l'organisation et la visualisation de l'ensemble des cours sur un même logiciel, tout en permettant des ponts vers les autres logiciels si nécessaires. 

L’expertise de notre ergothérapeute ainsi que la prise en compte des retours du terrain permettra de guider les développeurs dans la création de cet outil.

Le CLASSICOM sera donc une fusion de ces différents outils tout en proposant une personnalisation importante pour correspondre aux besoins de chaque enfant. 

 


En effet, l’éducation est un budget important dans un foyer d'autant plus lorsqu’un enfant rencontre des difficultés et que le recours à différentes prises en charge médicale et paramédicale est nécessaire. C'est pourquoi nous ne souhaitons pas que le CLASSICOM soit une charge supplémentaire mais bien une aide.

Ainsi, comme nos autres logiciels, celui-ci a vocation à être totalement gratuit et libre. Une fois réalisé il sera alors téléchargeable directement sur le site internet de notre association www.icomprovence.net


L'objectif final est donc de proposer un outil qui aidera l'enfant/l’adolescent et l’étudiant à être le plus autonome et indépendant possible avec son matériel informatique et réduire ainsi les situations de handicap qu'il pouvait rencontrer auparavant et ce tout au long de sa scolarité.  

Créer le CLASSICOM c’est rendre l’éducation plus accessible, plus simple et participer à la réussite de ces enfants. Ce projet nous tient réellement à cœur car nous sommes témoins au quotidien de leurs besoins.

Mais avant tout l'étape décisive de cette campagne de financement participatif nous attend. 

La clé de leur réussite est désormais entre vos mains car sans votre soutien nous ne pourrons mener à bien ce projet !





Vous souhaitez plus de précisions et de détails sur le cahier des charges et l'aspect visuel du logiciel? 


N'hésitez pas à nous contacter par mail à ergo@icomprovence.net ou contact@icomprovence.net ou encore par téléphone 




Comment soutenir le projet ?

 À ce jour il nous faut récolter la somme nécessaire au lancement de ce projet via cette campagne de financement participative.

ICOM’PROVENCE étant une association reconnue d'intérêt général, vos dons seront donc déductibles de vos impôts !

Pour participer :

Le plus simple est de  faire votre don ici même sur HelloAsso 

Les dons peuvent se faire par:

-   carte bancaire ou virement Sepa directement. Un reçu fiscal vous y est délivré automatiquement. N'oubliez pas de le télécharger.

 -   chèque sur helloasso ou directement auprès de l'association en indiquant au dos "don Classicom"  et en l'adressant à : 

ICOM’PROVENCE

100 bd de la Barasse

13011 MARSEILLE

 Le montant du chèque sera alors incrémenté manuellement sur le "compteur" de la collecte. Vous recevrez le reçu fiscal directement par nos soins. N’hésitez pas à nous laisser votre adresse mail.

-    virement bancaire (toujours en indiquant la référence  DON CLASSICOM )  avec les références suivantes : 

BIC : SOGEFRPP 

IBAN :  FR76 3000 3012 6900 0372 6635 651

-   un don par PayPal est également possible directement sur notre site internet

Alors n’hésitez plus... et aidez-nous à les aider !

Pour découvrir toutes les activités de notre association rendez-vous sur notre site internet :   www.icomprovence.net

Et pour suivre nos actualités et l’avancée du projet, c’est sur Facebook et twitter que cela se passe.

A quoi servira l'argent collecté ?

Afin que le Classicom puisse être entièrement gratuit et libre, nous avons besoin de votre aide pour nous aider à financer les différentes charges liées à ce projet que l'association ne peut actuellement ajouter à son fonctionnement habituel. 

L'argent récolté grâce à votre générosité permettra à notre équipe de dédier le temps nécessaire à la création de ce nouveau logiciel tel que l'analyse, le test, le développement, et le respect de l'ergonomie.   

Vos dons seront donc utilisés de la façon suivante: 

Environ 3300€ de stagiaire développeur afin de compléter l'équipe et apporter des compétences techniques supplémentaires.  

1300€ de service civique pour l'ingénierie du projet (aider à la recherche des beta testeurs et recueillir les retours de ces derniers, communiquer sur l'avancé du projet etc).  

Environ 5400€ pour le temps de l'ergothérapeute et du développeur dédié à ce projet. 


Une fois réalisé, le CLASSICOM sera téléchargeable gratuitement sur le site de notre association www.icomprovence.net

Nous comptons sur vous pour nous donner les moyens de concrétiser ce projet. 

Icom’Provence et ses missions: 

Icom’Provence est une association loi 1901 créée en 2001. Elle est reconnue d’intérêt général

Il s’agit d’un centre de ressources numériques qu a pour objet d'agir aux côtés des personnes fragilisées, du fait de leur âge ou d’une situation de handicap, pour favoriser leur pleine citoyenneté et leur épanouissement personnel par l'accès et l’usage des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). Y est favorisé l’accessibilité aux outils matériels et logiciels grâce à un parc d’aides techniques adaptées ainsi que l’initiation aux différents usages.

Localisée dans le 11ème arrondissement de Marseille, Icom’Provence étend ses activités dans l’ensemble de la région PACA au sein de laquelle son expertise est reconnue dans le domaine de l’accessibilité aux TIC des publics handicapés et seniors. Mais elle diffuse également ses actions au niveau national et international via les logiciels qui y sont développés et par ses réseaux sociaux.  

Nos actions spécifiques auprès des enfants « Dys »

La dyslexie, la dyspraxie, ainsi que la dyscalculie, la dysgraphie et la dysorthographie ou encore la dysphasie et le TDAH sont autant de handicaps invisibles qui pénalisent les enfants puis les adultes dans leur vie quotidienne, scolaire ou professionnelle. 

Lorsque les stratégies de compensation ne suffisent plus et que les rééducations n’évoluent plus suffisamment pour suivre le rythme scolaire dans de bonnes conditions, beaucoup de ces enfants bénéficient d’un ordinateur pour les aider dans leur scolarité. Ce matériel est un véritable outil de compensation qui leur permet, avec des logiciels spécifiques et clairement déterminés au préalable, d’exploiter au mieux leurs capacités et de contourner ainsi leurs difficultés.

Icom’Provence accompagne l’appropriation de ces outils par les enfants « Dys »  à travers :

-   Des bilans-conseils effectués par l’ergothérapeute en consultation afin d’évaluer leurs besoins et leurs capacités informatiques, et d’établir les préconisations des outils et logiciels qui leur seraient spécifiquement adaptés, compte tenu des difficultés constatées et de leur degré.

-   Des cours collectifs par petits groupes ou des séances individuelles, dans nos locaux permettant d’apprendre à utiliser le matériel et les logiciels attribués pour compenser leurs difficultés. Au cours de ces sessions, ils abordent la gestion générale de l’ordinateur, l’apprentissage de la frappe au clavier, l’utilisation du traitement de texte et l’appropriation des autres logiciels préconisés ainsi que des scanners portatifs

-   Des stages collectifs intensifs et des cours pour les parents organisés pendant les vacances scolaires par l’ergothérapeute. Ces ateliers permettent d’accompagner les parents dans l’appropriation des logiciels que doivent utiliser les enfants en classe. 


 


 

Donner 5 euros

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 30 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Donner 200 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
C
Christine GERARDIN
29/04/2019
d
denise jeandenant
14/12/2018
C
Cécile Femel
14/12/2018
Signaler la page