[URGENCE ANIMALIERE] CRÉEONS UN REFUGE POUR LES N.A.C

par INF'FAUNE

Faire un don

[URGENCE ANIMALIERE] CRÉEONS UN REFUGE POUR LES N.A.C

par INF'FAUNE

Faire un don

Pour l'ouverture du 1er refuge de France des Nouveaux Animaux de Compagnie

STOP AU RACISME ANIMALIER : CRÉONS UN REFUGE RESPONSABLE POUR ACCUEILLIR LES N.A.C*, NOS AMIS LES MAL-AIMÉS !

Il y a les animaux "amis des Hommes" (de façon classique : chiens et chats) et puis il y a les autres... TOUT LES AUTRES ! Y compris les espèces parfois méprisées, par peurs, mythes, légendes ou méconnaissances.

L'URGENCE SANITAIRE ET LA MULTIPLICATION DES ABANDONS !

La réglementation animalière internationale tend à protéger la faune sauvage exotique (convention de Washington) mais d’un pays à l’autre, les lois diffèrent. En Europe, n’importe quel individu peut acquérir des reptiles (serpents, lézards, tortues, crocodiles…), des arthropodes (insectes, arachnides, myriapodes) et des amphibiens sans habilitation préalable.

Et fort malheureusement, il est à déplorer l’irresponsabilité de propriétaires d’animaux qui n’hésitent pas à relâcher dans la nature leur animal domestique. Un acte qui peut s’avérer extrêmement dangereux selon l’espèce relâchée ; d’autant plus qu’il entraîne par voix de conséquence, une « pollution écologique » illégale. Tel est le cas pour les plus connues avec les tortues de Floride, les grenouilles taureau, les Xenopes (espèces invasives)…

[ACTUALITÉ : La crise sanitaire du Covid-19 a engendré une multiplication des abandons de ces espèces. D'autant qu'à ce jour, il n’existe aucune structure sur le territoire français qui soit agréé par l’État, et qui sous la responsabilité de capacitaires diplômés puisse recueillir et entretenir ces animaux suite aux :

  • abandons par les propriétaires

  • saisies douanières

  • saisies par l’O.N.C.F.S chez les élèves clandestins

  • interventions des sapeurs-pompiers, agents de la D.D.P.P, Police, Gendarmerie, etc.

Depuis sa création en 1996, l’association Inf’Faune est régulièrement appelée par les services de l’Administration Française (Ministères, Préfectures, Direction Départementale de la Protection des Populations, Mairies, Armée Française, Police Nationale, Gendarmerie Nationale, Sapeurs Pompiers,  Hôpitaux, École Vétérinaires, Centres Anti-poisson, etc.) afin de récupérer des animaux abandonnés, mais aussi d'informer et de former ses personnels.

NOUS SOMMES LA VOIE DE CES ANIMAUX ! Aidons-les à MIEUX VIVRE !

QUI SOMMES NOUS ?

De son expérience et sa connaissance des N.A.C. « Nouveaux Animaux de Compagnies », et durant ses 25 ans d’activité, l’association Inf’Faune a pu mesurer l’intérêt grandissant de tous les publics pour nos amis les animaux dits « exotiques », mais aussi d’évaluer l’urgente nécessité de créer un lieu spécifique pour accueillir les espèces non domestique détenues en captivité, notamment s'agissant des reptiles !

Des valeurs "socles" qui guident l’association et ses bénévoles depuis sa création en 1996.

D’un point de vue éthique, l’association a toujours défendu l’accès libre à la connaissance et applique un principe de gratuité dans la quasi-totalité des actions menées.

INF'FAUNE ne fait aucun commerce ni élevage de reptiles : Elle offre une seconde vie aux animaux présentés.

La plupart des animaux exposés sont des rescapés, ils ont échappé  à l’euthanasie, à la  maltraitance ou sont issus de saisies effectuées par l’administration française (chez des individus qui ne les avaient pas obtenus selon les règles et lois qui régissent la détention de ces espèces). Importés à des fins commerciales ou provenant d’élevages en captivité, ces animaux ne peuvent pas être réexpédiés dans leurs pays d’origine. Dans le cadre de notre activité de préservation, ils deviennent les « ambassadeurs » de leur espèce pour une appréhension optimale de leurs caractéristiques biologiques et de leur utilité dans le monde du « Vivant ».

L’association InF’Faune est l’une des rares structures en France à détenir les autorisations à la détention de ces espèces. Pour détenir et présenter au public ce type d’animal, il faut des autorisations administratives délivrées par le ministère de l’Environnement à Paris. De nombreuses conditions sont à remplir ; telles que l’obtention de divers brevets et la certification de capacité qui nécessite sept années d’études.

A quoi servira l'argent collecté ?

Un projet à caractère environnemental, écologique et sociologique qui s’inscrit dans une démarche de développement durable novatrice et salvatrice pour l’avenir de notre planète. Participez avec nous à la sauvegarde de toutes les espèces composant la Faune du Monde.

Notre équipe


Agrée par l’inspection académique, Inf’Faune réalise des expositions pour les scolaires et multiplie ses interventions auprès de plusieurs ministères de l’État Français [Ministère de la Transition Écologique et du Développement Durable, Ministère de l’Éducation Nationale, Ministère de l’Agriculture], les préfectures, les forces de la Police et de la Gendarmerie Nationale, les Pompiers...

INF’FAUNE propose aussi des expositions gratuites pour le grand public, dans le respect des règles et des principes éthiques.

Nos expositions d'animaux vivants présentent des scorpions, des mygales, des serpents, des lézards, des tortues et des amphibiens, faune méconnue, rejetée ou ignorée stimulant le dialogue à travers de multiples interrogations. A cette diversité se joint un souci de pédagogie à travers des panneaux didactiques, des posters éducatifs et un matériel anatomique naturalisé pour une meilleure connaissance des espèces et de leur environnement et par conséquence assurer leur protection.

La protection passe par la connaissance : « Protéger ces animaux, c’est protéger notre avenir ». Le reptile a une image très forte et très controversée, le but de nos expositions est de le démystifier.

Les animaux présentés sont particulièrement sensibilisés et habitués à l’homme. Leur comportement est, par conséquent, différent de celui d’un animal sauvage qui serait particulièrement dépaysé s’il se retrouvait exposé. Nous ne prendrions jamais le risque de l’exposer sans l’avoir longuement préparé à la présence humaine. Concernant la taille des vivariums, un reptile n’a pas besoin de 100m2. Les reptiles vivent généralement confinés, dans des trous et sortent très peu. Ils mangent une fois par mois, boivent très peu d’eau. Plus l’espace est grand, plus ils ressentent le stress, plus l’espace est petit, plus ils se sentent en sécurité (comme un individu dans sa chambre pour transposer).

Ces animaux sont de magnifiques ambassadeurs : ils représentent un patrimoine naturel d’exception. Il est plus que jamais nécessaire de protéger leur environnement !

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme INF'FAUNE. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page