Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Inf'OGM pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Grande enquête sur le forçage génétique

par Inf'OGM

Grande enquête sur le forçage génétique - Inf'OGM

Une technique au potentiel destructeur incontrôlable

** OBJECTIF ATTEINT **  Grâce à votre fabuleux soutien, nous avons atteint notre premier objectif de 20 000€ ! Cette somme nous permettra de financer le temps d'enquête et de rédaction, les frais de déplacements et d'hébergement et la rédaction d'un dossier sur le forçage génétique accompagné de schémas et d'illustrations.

Et si nous allions encore plus loin ? Parce qu'une image vaut mille mots, nous aimerions accompagner la sortie de ce rapport d'une vidéo animée, courte, pédagogique et impactante, afin de lui donner plus de visibilité, permettant ainsi aux citoyens de prendre part aux débats. Nous mettrons également la vidéo gratuitement à la disposition des organisations de la société civile pour qu’elles puissent elles-mêmes la diffuser auprès de leur public. Alors, êtes-vous prêts à relever ce défi avec nous pour atteindre les 25 000 € ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une technique capable d'éradiquer des espèces entières peut-elle être utilisée pour préserver la biodiversité ? Cela parait insensé mais c'est pourtant ce qui ressort d'un rapport très controversé commandité par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

L'UICN est un organisme international influent composé, entre autres, d'organisations de la société civile et d’agences gouvernementales mais également de ministères. La technique que l'UICN présente dans son rapport s'appelle le forçage génétique. Il s'agit d'une forme extrême de biotechnologie permettant de court-circuiter les lois de l’hérédité en "forçant" un nouveau gène à être présent dans tous les descendants de la plante ou de l'animal génétiquement modifié. Un gène qui désactive des gènes essentiels à la fertilité par exemple, rendant ainsi stérile l'espèce concernée. Le forçage génétique est ainsi présenté comme une solution idéale pour décimer les parasites, comme les moustiques porteurs de paludisme. Le gouvernement néo-zélandais pense à utiliser le forçage génétique pour éradiquer les belettes, belettes qui elles-même avaient été introduites par l'Homme au XIXe siècle pour éradiquer les lapins... Par le passé, l'Homme a profondément déséquilibré des écosystèmes en introduisant, accidentellement ou volontairement, de nouvelles espèces. Ici, le risque est encore plus grand car on modifie le génome d’un organisme en forçant cette modification dans toute sa descendance.

Alors, pourquoi la publication de ce rapport sur le forçage génétique commandité par l'UICN ? Et pourquoi maintenant ? Qui tire les ficelles ? C'est ce que nous voulons savoir. Inf'OGM souhaite lever des fonds pour faire une grande enquête sur ce sujet. Nous avons besoin de réunir 20 000€, ce qui correspond à 2 mois de travail par l’un de nos journalistes d’investigation et à la publication d'un dossier sur le forçage génétique.

 Il est important que le rapport commandité par l'UICN ne serve pas de base à une future position officielle de l’UICN sur le forçage génétique. Une telle position pourrait être utilisée politiquement lors des futures négociations dans le cadre de la convention sur la biodiversité. La Fondation Bill & Melinda Gates est aussi à la manœuvre pour promouvoir cette technique. Les prochains mois vont être décisifs. En juin 2020 se tiendra, à Marseille, le congrès mondial de l’UICN. Cet événement, organisé conjointement avec le Ministère de la transition écologique et solidaire, rassemblera des acteurs et des décideurs issus de gouvernements, de la société civile, d’entreprises, etc.

Éradiquer complètement une espèce est loin d'être anodin. Pour mener une grande enquête sur le forçage génétique et alerter les acteurs clés de ce dossier, Inf’OGM a besoin de votre soutien. Jusqu'à demain, un don de 50 € sera doublé et nous permettra de financer deux heures de travail pour l’un de nos journalistes d’investigation et d'alerter les acteurs clés de ce dossier. Et grâce à la réduction fiscale, un don de 50 € ne vous coûtera en réalité que 17 €.

Merci infiniment,

Toute l'équipe d'Inf'OGM


PS: Savez-vous que l'armée des États-Unis finance des recherches sur le forçage génétique et que la Fondation Bill et Melinda Gates subventionne les lobbys dans différentes agences internationales pour faciliter l’usage de cette technique hautement controversée ? Aidez-nous à faire la lumière sur le forçage génétique en faisant un don. Merci !


A quoi servira l'argent collecté ?

1 - À financer le temps de travail d'enquête et de rédaction. Ce travail de journalisme d'investigation est au cœur du projet Inf’OGM. Si besoin, des personnes ressources extérieures nous permettent une analyse plus poussée. À hauteur de 15 000 €.

2 - Une participation à la recherche iconographique. Sur des thématiques complexes comme le forçage génétique il est important de pouvoir s'appuyer sur des schémas, des infographies, des illustrations permettant au lecteur de mieux comprendre les enjeux. À hauteur de 2 000 €.

3 - Des frais de déplacement et d’hébergement pour pouvoir rencontrer les parties prenantes. Les publics visés sont la société civile, le monde politique français et européen et les organismes de recherche.  À hauteur de 1 000 €.

4 - Un dossier sur le forçage génétique. Nous synthétiserons nos trouvailles dans un dossier aéré, coloré et imagé, que vous aurez envie de dévorer et qui sera diffusé aux journalistes, hommes et femmes politiques, militants et autres acteurs clés ! À hauteur de 2 000 €.

5 - Une courte vidéo pédagogique et animée afin de lui donner plus de visibilité, permettant ainsi aux citoyens de prendre part aux débats. Nous mettrons également la vidéo gratuitement à la disposition des organisations de la société civile pour qu’elles puissent elles-mêmes la diffuser auprès de leur public. À hauteur de 5 000 €.

Si vous préférez faire un virement bancaire ou un don par chèque, voici la marche à suivre :

Pour les dons par virement bancaire :

Vous trouverez les coordonnées bancaires de l'association ci-dessous. N'hésitez pas à nous envoyer un petit email à rachel@infogm.org en précisant vos coordonnées (prénom, nom, adresse postale et montant du don) si vous souhaitez recevoir un reçu fiscal.

Titulaire du compte : Association Inf'OGM, 38 rue Saint Sabin 75011 Paris

Banque : Crédit Coop Paris Nation

Code Banque : 42559         

Code Guichet : 10000        

Numéro de compte : 08003694211

Clé RIB : 26

Numéro IBAN : FR76 4255 9100 0008 0036 9421 126

Code BIC : CCOPFRPPXXX

Pour les dons par chèque :

Il vous suffit de mettre le chèque à l'ordre de l'association Inf'OGM et de remplir le bon ICI (ou d'indiquer votre prénom, nom, adresse postale et adresse email sur papier libre pour que nous puissions établir votre reçu fiscal). Il vous faudra ensuite envoyer le tout à l'adresse suivante :

Inf'OGM

38 rue St Sabin

75011 Paris

Inf'OGM c'est quoi ?

L'association Inf’OGM est née sous l'impulsion de la société civile, du constat que, pour que le débat citoyen sur les OGM puisse émerger, il est primordial de rendre l’information compréhensible et de la diffuser. En l’absence de débat démocratique sérieux, le développement des OGM ne répondrait en effet qu’aux besoins des entreprises de biotechnologies qui y trouvent un avantage économique certain. Et les risques potentiels que ce développement représente pour la biodiversité, la santé publique et les systèmes agraires traditionnels ne seraient pas pris en compte dans l’élaboration des politiques. Depuis 20 ans, Inf’OGM mène donc l'enquête et traite l’information sur la situation des OGM, des biotechnologies et des semences en France et dans le monde. Nous nous adressons aux citoyens, élus et professionnels afin de leur permettre de reprendre la main sur les décisions qui les concernent. Notre travail est également indispensable pour la société civile, lui donnant ainsi les éléments pour continuer à jouer efficacement son rôle de contre-pouvoir.


Les veilles d’Inf'OGM sont alimentées par une équipe de 4 journalistes salariés professionnels aux compétences complémentaires (sciences, droit, agronomie et philosophie) et 11 administrateurs bénévoles qui occupent des postes clés dans des organisations de la société civile. Parmi les partenaires d’Inf’OGM se trouvent des organisations françaises (la Confédération Paysanne, la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique, Greenpeace France, le Réseau Semences Paysannes, l’Union Nationale de l’Apiculture Française, etc.) et européennes (Corporate Europe Observatory, EcoNexus, Friends of the Earth Europe, GM Watch, Greenpeace Europe, International Federation of Organic Agriculture Movements EU, etc.)


Qui finance Inf'OGM ?

Près des 3/4 de notre financement est assuré par des bailleurs privés. C'est pourquoi nous essayons de diversifier au maximum nos sources de financement, notamment grâce à ce crowdfunding.


Parmi nos soutiens, on retrouve :



Ainsi que l'Eurodéputé écologiste Benoît Biteau et l'ex-Eurodéputé José Bové.

Encore un grand merci à tous !

Donner 5 euros

Don de nanotyrannus

Recevez un grand merci de toute l'équipe d'Inf'OGM -- Ce don ne vous coûte en réalité que 1,7€ après déduction fiscale

Donner 10 euros

Don de vélociraptor

Recevez un mini-guide Inf'OGM "OGM et brevets : suivez le guide" -- Ce don ne vous coûte en réalité que 3,4€ après déduction fiscale

Donner 25 euros

Don de ptéranodon

Recevez trois mini-guides : "OGM et brevets : suivez le guide" + "Plantes transgéniques et nouveaux OGM : suivez le guide !" + "Des OGM au secours du climat : une fausse solution" -- Ce don ne vous coûte en réalité que 8,50€ après déduction fiscale

Donner 50 euros

Don de ptérodactyle

Recevez une brochure Inf'OGM "Expertise des OGM : l’évaluation tourne le dos à la science" -- Ce don ne vous coûte en réalité que 17€ après déduction fiscale

Donner 100 euros

Don de brachiosor

Recevez un abonnement d'un an au journal d'Inf'OGM + le DVD "Le Roundup face à ses juges" -- Ce don ne vous coûte en réalité que 34€ après déduction fiscale

Donner 250 euros

Don de triceratops

Recevez un abonnement d'un an au journal d'Inf'OGM + le DVD "Le Roundup face à ses juges" -- Ce don ne vous coûte en réalité que 85€ après déduction fiscale

Donner 500 euros

Don de diplodocus

Recevez un abonnement de deux ans au journal d’Inf’OGM + le DVD "Le Roundup face à ses juges" -- Ce don ne vous coûte en réalité que 170€ après déduction fiscale

Donner 1000 euros

Don de T-Rex

Recevez un abonnement de deux ans au journal d'Inf'OGM, le journal + 2 heures de conférence d'un de nos journalistes sur un sujet de notre expertise (en France métropolitaine) -- Ce don ne vous coûte en réalité que 340€ après déduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Inf'OGM. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
E
Anne-Claire Carrignon
28/01/2020
E
Emile Griffoul
16/01/2020
E
Bernard Lamidel
16/01/2020
Signaler la page