FR EN

Rencontres Internationales des Résistances aux OGM


Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à Ingalañ Tinga Neere ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

L'origine du projet

Ingalañ est une association bretonne créée en janvier 2004 dans le but de promouvoir, de développer le commerce équitable local et international en Bretagne et de faire connaître la dynamique bretonne du commerce équitable en France et en Europe. En 2007, l'association réalise un premier déplacement au Burkina Faso pour s'engager dans un programme de valorisation du coton biologique et équitable dans ce pays. Les relations avec le Pays des Hommes intègres ne cessent depuis de se développer. Les actions s'y multiplient pour évoluer vers une démarche plus générale de développement et de promotion de l'agro-écologie. En 2012, ces actions sont regroupées au sein d'un programme nommé “Tinga Neere”, Terre Meilleure en langue moré.

    Le travail de terrain et les liens développés avec différentes organisations paysannes locales, du commerce équitable et de la société civile amènent les membres d'Ingalañ à prendre conscience des enjeux agronomiques, écologiques et sociaux au Burkina Faso et en Afrique de l'Ouest. La présence des OGM, apparus au Burkina Faso via l'introduction du coton BT en 2008 fait alors partie des préoccupations de l'association. En 2013, elle entre en contact avec le syndicat paysan Syntap et invite son secrétaire général, Ousmane Tiendrébeogo, à l'occasion de son festival Mamm Douar à St Nolff. C'est à cette occasion qu'Ingalañ annonce son soutien à ce syndicat, alors seule organisation paysanne burkinabè résitante à la prolifération des OGM dans le pays.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Des Marches aux Rencontres

En décembre 2014, alors que le mécontentement des paysans cotonculteurs va grandissant et à l'occasion d'un séminaire qu'elle organise, la firme Monsanto annonce une prochaine modification du cotonnier BT (génétiquement modifié pour sécréter un insecticide) pour le rendre également « Roundup Ready », résistant au glyphosate, l'herbicide le plus répandu dans le monde. Cette annonce est doublée d'une intention d'introduire en 2015 le maïs OGM. Le Syntap et Ingalañ décident alors d'intensifier leur collaboration. En mars 2015, le Collectif Citoyen pour l'Agro-Ecologie (CCAE) est créé à Ouagadougou dans le but d'inscrire le Burkina Faso dans la dynamique mondiale des marches contre Monsanto. Deux marches sont alors annoncées, à Ouagadougou et à Rennes, qui s'inscrivent parmi les 400 marches en préparation dans le monde. Les marches ouagalaise et rennaise porteront le même titre : Marche contre Monsanto pour la Souveraineté Alimentaire.
    
    Les marches sont un succès, le CCAE est rejoint par de nombreuses organisations burkinabè et se lance dans une succession d'actions de sensibilisation locales et internationales. En novembre 2015, le collectif annonce l'organisation des Rencontres Internationales des Résistances aux OGM (RIR OGM), première initiative du genre sur le continent africain. Celles-ci ont eu lieu à Ouagadougou les 22, 23 et 24 avril 2016. Elles ont réuni 11 nationalités d'Afrique, d'Europe et d'Amérique du Sud et ont reçu des soutiens d'Asie et d'Océanie. Ces rencontres ont vu naître une réelle volonté de convergence internationale tant dans la résistance aux OGM que dans la construction d'alternatives parmi lesquelles l'agro-écologie et la souveraineté alimentaire ressortent clairement.

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Ingalañ Tinga Neere. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Réunir les 5 continents à Lorient

Un collectif organisateur s'est créé. Le Collectif RIR OGM 2017 regroupe divers organisations et réseaux de Bretagne tels que la CASI Bretagne (Coordination des Associations de Solidarité Internationale)., le Comité Breton de Soutien aux Faucheurs Volontaires, Ingalañ, Bretagne Vivante, le Réseau Cohérence, Eau et Rivière de Bretagne, le Crisla. Sa première action a été de tenir un stand d'information, avec le collectif ouagalais, à l'Assemblée des Peuples de La Haye, Pays Bas, qui se déroulait mi-octobre parallèlement au Tribunal International Monsanto. Les 5 continents étaient à ce rendez-vous. Nous y avons présenté les Rencontres de Ouagadougou et annoncé la prochaine étape en Bretagne.

    La réalisation des Rencontres de Ouagadougou a permis d'établir des contacts internationaux.  Pour l'édition 2017, parce que nous pouvons nous appuyer sur une première expérience, parce que nous disposons de plus de temps et profitons de relations déjà établies, nous nous fixons comme objectif de réunir en Bretagne des représentantes et représentants d'Amérique du Nord, d'Amérique du Sud, d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et bien sûr de plusieurs pays d'Europe. Depuis La Haye, les volontés de faire le déplacement sont annoncées.

    Les RIR OGM 2017 seront donc la 3ème étape d'un parcours d'événements internationaux, précédée par les Rencontres de Ouagadougou et de l'Assemblée des Peuples de La Haye qui se dérouleront du 14 au 16 octobre de cette année.

Signaler la page