Initiatives Agro Développement IAD

Education et formation

Projet MYLAA (rattaché à IAD) visant la diffusion au Sénégal de l'Artemisia annua, plante aux vertus curatives contre le paludisme

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

IAD a pour but de faciliter la construction et la mise en oeuvre de projets de coopération dans les pays du Sud par les étudiants d'AgroParisTech. Parmi ces projets se trouve MYLAA : 


MYLAA : Make Your Local Artemisia Annua


          MYLAA est un projet né en 2014 à l’initiative d’une étudiante d’AgroParisTech. L’objectif était de diffuser au Sénégal, d’abord depuis la région de Dakar la culture de l’Artemisia annua, une plante aux vertus curatives contre le paludisme. Le projet vise à créer un écosystème d’acteurs locaux formés à sa culture et à sa transformation. Depuis 2 ans, nous nous rendons au Sénégal pour former une communauté de femmes à la culture hors sol de la plante. En 2017 vient s’ajouter aux formations le projet de création d’un atelier de transformation (voir la description détaillée) de la plante séchée en gélules destinées aux Sénégalais mais également au reste du monde. Cette initiative mêle l’agronomie, l’innovation dans l’agriculture urbaine, la création d’emploi, le développement d’une économie autonome et pérenne et finalement l’échange culturel.


QU’EST-CE QUE L’ARTEMISIA ANNUA ?


           Herbacée utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis le 4ème siècle, l’Artemisia est connue pour ses effets curatifs sur de nombreuses maladies (parasitoses, fièvre...) et notamment contre la malaria. Ses feuilles séchées sont généralement administrées en tisane comme mesure de prévention contre le paludisme et comme traitement (pendant 7 jours). Elle sert également de répulsif contre les moustiques quand elle est cultivée à proximité des habitations. Cette plante serait donc une bonne alternative au médicament actuel, et elle est intéressante du point de vue de la microbiologie et de l’innovation. En effet, on ne sait pas encore exactement si c’est l’Artémisinine des feuilles qui détruit directement le parasite ; on pense aussi à une action synergique entre ses composés et des molécules de l’organisme par exemple. Tout cela fait de l’Artemisia un sujet de recherche passionnant. 

          Outre des cultures éparses et limitée, il n’existe pas encore au Sénégal une filière de production et de diffusion de cette plante. Elle permettrait pourtant aux populations de disposer d’un traitement contre le paludisme à moins de 2000 FCFA (3 euros) : c’est notre objectif. Aujourd'hui, le paludisme concerne 300 millions de personnes dans le monde et menace 40% de la population mondiale.


          MYLAA s’attache depuis 2 ans à trouver un mode de culture de l’Artemisia qui pourrait être appris et pratiqué facilement, tout en produisant un maximum de matière sèche. Ceci passe par une recherche d’optimisation de son cycle de croissance pour augmenter son rendement, une sélection de la variété qui correspond le mieux au climat Dakarien (aujourd’hui l’Artemisia annua), mais aussi la recherche d’un substrat efficace pour planter les graines. En effet, les cultures urbaines se font hors sol, au sein de bac sur pieds que nous appelons des tables (voir le tutoriel).


LE BILAN DES ANNEES PRECEDENTES

2015

- 91 plants mis en culture dans Dakar et sur des jardins de l’île de Gorée.

- Plants en pots, servant de répulsif dans les maisons, vendus pour financer le projet

- Formation dans un dispensaire de l’Ordre de Malte à la posologie et à la transformation en tisane et en gélule en prévision de la récolte des plants semés.

- Prise de contact avec plusieurs parties prenantes locales.

- Création des bases de données publiques et privées sur l’Artémisia, du site internet


2016

- Formation de 20 femmes dans les locaux d’ENDA Graf Sahel (qui lutte contre la pauvreté par la promotion du développement durable).

- Travail avec Karim Sankaré, professeur à l’ENSA de Thiès : semis dans les tables de micro-jardinage.

- Résultat : 4mois après (retour du mois de décembre), les plants ont poussé, ils sont matures et prêts à être séchés. Quelques plants sont conservés pour avoir des graines pour un prochain semis.

LES PERSPECTIVES DE 2017

          Cette année, l’équipe de MYLAA s’est agrandie : 6 étudiants en agronomie toujours soutenus par Ivan Le Mintier, professeur à AgroParisTech et son association IAD (Initiatives Agro Développement). Nous sollicitons l’appui de nos enseignants-chercheurs en biologie végétale, de pharmaciens, d’autres élèves d’écoles d’ingénieur ou d’ailleurs et d’acteurs locaux au Sénégal.
Objectifs et actions de 2017 :

  • Optimiser la culture de l'Artemisia annua

- Etudier différents modèle de table de culture hors sol

- Optimiser le substrat pour améliorer le cycle (actuellement 4 mois)

- Tester différentes variétés d'Artemisia adaptée aux conditions

  • Développer une filière autonome de transformation

- Développer un programme pour que des acteurs locaux assurent les formations et le suivi tout au long de l’année

- Optimiser la conservation de la poudre d'Artemisia

- Etudier la faisabilité d'un atelier de transformation

- Conseiller techniquement des acteurs locaux

  • Communiquer auprès d'un marché de consommateurs

- Sensibiliser la population (les jeunes, les travailleurs) au Sénégal mais aussi en France

- Réaliser une étude de marché pour un éventuel export

- Utiliser des outils pédagogiques (site web, fascicules)


  • La formation :

Tutoriel : la culture de l’Artemisia dans les tables de Dakar

- Etant plus nombreux, augmentation du nombre de formations pendant le séjour et maintien de l’activité des personnes formées les années précédentes et intéressées.

- En attendant l’atelier de transformation, conception de kits pratiques avec manuel pour sécher la plante, la moudre et la conditionner en gélules.


  • L’atelier de transformation :

Voir une première modélisation de l’atelier

- Une diversification des revenus pour les acteurs de l’atelier

- La concrétisation du travail des producteurs formés

- Un retour sur investissement avec la vente en export d’une partie de la production et l’autre à moindre cout destinée aux sénégalais

- La finalité est de rendre la filière autonome


  • Impacts du projet en 2017 :

- Socio-économique : Diversifier les sources de revenus des habitants de la capitale, promouvoir le travail féminin générateur de revenu

- Environnementaux : Se former à des pratiques agricoles responsables et durables, populariser la phytothétrapie au Sénégal et en France, végétaliser les espaces urbains

- Impact sanitaire : Gestion d’un conditionnement optimal et sécurisé de la poudre végétale, conditionnement et transformation hygiénique et encadré par des professionnels formés.


LE FINANCEMENT DU PROJET

          Pendant l’année, en plus des préparatifs cités, la récolte de fonds passe par la vente de produits de nos partenaires (Mamoune, peintre et la CSAO : Compagnie du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest). Nous comptons également sur le soutien de bourses

          Tout le projet ne se concrétisera qu’une fois que nous serons au Sénégal. Chaque étudiant a d’ores et déjà acheté son billet d’avion pour se rendre un mois, du 10 juillet au 6 août, à Dakar. Ils sont hébergés par des sénégalaises qui nous accueillerons dans leur logement de la capitale. Cette immersion nous permettra de nous enrichir ainsi que d’enrichir MYLAA.

Sur place, nous avons besoin de fonds pour :

- Acheter des semences, irriguer en eau les bacs

- Financer chaque journée de formation (local, repas, matériel, impression de manuels...)

- Nous déplacer entre Dakar, l’île de Gorée...

- Réaliser les études de faisabilité du projet d’atelier de transformation (recours à des consultants...)

- Garantir l’hygiène et la sécurité de nos futures installations

Il faudra également financer les kits d’encapsulation et financer des contrôles de qualité sanitaire des médicaments.

Siège social

16 Rue Claude Bernard 75005 Paris

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association ON'TAPA
ON'TAPA
Association Organisation pour une AME reliée
Organisation pour une AME reliée
Association PC Coup d'Pouce
PC Coup d'Pouce
Association Scouts et Guides de France - Saint Jacques du Haut-Pas
Scouts et Guides de France - Saint Jacques du Haut-Pas