INKHATA sur la route des micro-entreprises du Sud - Lancement officiel de l'association en Octobre 2014, au Congo-Brazzaville

par INKHATA

Cette collecte est terminée.

INKHATA sur la route des micro-entreprises du Sud - Lancement officiel de l'association en Octobre 2014, au Congo-Brazzaville

par INKHATA

Cette collecte est terminée.

Passionnées par les problématiques de développement, nous lançons un programme d'aide aux micro-entrepreneurs des pays du Sud afin de libérer leur potentiel et leur créativité. Pour ce faire, 3 leviers d'action :

  1. L'iBuddy Program : un accompagnement individualisé pour chaque TPE (Très Petites Entreprises)
  2. L'iHub : une plateforme web favorisant l'échange, l'information, l'emploi et l'envie d'entreprendre
  3. L'iLab : un laboratoire d'idées pour la valorisation et la dynamisation des TPE

La promesse que nous nous sommes tenue ?
Devenir la boussole des micro-entreprises du Sud, ces entrepreneurs petits par leur taille mais grands par leur nombre, la richesse qu'ils créent, et surtout, la solution qu'ils représentent sur la route du développement.

Après six mois d'existence, ce projet qui mûrissait dans nos esprits depuis longtemps est à un mois de l'aboutissement

Pas le temps de lire ?

Ici, une vidéo du projet en une minute

 

Donnez vie au programme pilote de mentorat solidaire des 150 premiers micro-entrepreneurs

 

Un projet qui fait ses preuves

 

  • Primé en mai 2014 "Projet coup de coeur du public" au Concours de l'Entrepreneuriat Social de l'ESSEC Paris, le Global Social Venture Competition
  • Association déclarée le 21 avril 2014 à la préfecture de Paris (RNA W751224282) et domiciliée à la Maison Des Associations de Paris (15ème)
  • En partenariat avec le ministère congolais de tutelle des PME
  • Fondé sur un Social Business Plan achevé et complet
  • Résultant de plusieurs mois d'intense préparation et d'échanges directs avec le terrain
  • Soutenu par une équipe motivée et grandissante. Aujourd'hui : Anne Ngo Hagbe et Judite Ferreira (co-fondatrices), Agnès Moncamp, Frédéric Rémy et Clément Toukal (chargés territoriaux), ainsi que plus de 20 mentors internationaux

 

Le projet en une minute

INKHATA est une organisation à but non lucratif qui, à travers trois leviers d’action (cités ci-dessus), dynamise, promeut et valorise les très petites entreprises (les TPE) dans la lutte pour le développement. En construisant des partenariats locaux avec les entreprises, les associations, les organismes de formation et les institutions publiques, INKHATA fait de la promotion des acteurs locaux dans ses activités un aspect majeur de son fonctionnement.

L'iBuddy Program, ADN de l'ONG, propose un soutien personnalisé autour d’une TPE via un accompagnement de 12 mois dans tous les domaines de l’entreprise et un soutien dans la recherche de débouchés. En octobre, nous souhaitons implanter le projet dans les 2 plus grandes villes du pays : Brazzaville et Pointe-Noire. Pour ce faire, nous mobilisons 1 à 2 jeune(s) actif(s)/étudiant(s), BAC+3 minimum en gestion, local et international, sur une durée globale de 140 heures. Nous formons les mentors (iBuddies) et les mentorés (iEntrepreneurs) sur nos outils pédagogiques. Nous les suivons sur le terrain grâce à nos coordinateurs locaux qui jouent un rôle crucial dans la collecte d’informations et la mesure de l’impact. En France, le relais est assuré par les co-fondatrices et les chargés territoriaux bénévoles.

 

Une ONG engagée pour la diversification et la dynamisation des tissus économiques du Sud

L’histoire d’INKHATA c’est d’abord le fruit de rencontres et de sensibilisations bénévoles pendant un an (2007-2008) auprès de 40 artisans du Congo. Encore aujourd’hui leur potentiel étouffe, faute d’appuis insuffisants et adaptés à leurs taille et ressources. Bien que possédant un savoir-faire de qualité, ils ne connaissent pas leur chiffre d’affaires et ne savent pas comment mieux interagir avec leur marché. Aussi, la valeur sociale d’ INKHATA se concentre sur 4 objectifs :

  • valoriser les savoirs
  • stimuler l’entreprenariat local
  • contribuer à créer des emplois
  • et inspirer un changement d’état d’esprit

Agir pour le développement est pour INKHATA développer des solutions pour les très petites entreprises – TPE-, qui sont les premières entreprises du monde par leur nombre (plus de 90% au Congo). Pour avancer avec efficacité, nous avons choisi 4 principes d’action: 1) la logique d’impact social, 2) l’appropriation par les populations locales 3) le partenariat et 4) la transparence et la proximité

 

Sur place, ce que nous faisons en 10 points

Nous agissons pour montrer que réussir dans son pays est possible. Alors, nous voulons construire des partenariats locaux solides avec les grandes PME/entreprises, les associations, les organismes de formation et les institutions publiques. La mission au Congo, c’est l’opportunité de donner vie à l’éco-système INKHATA, c’est la possibilité de rencontrer des partenaires clés aussi bien techniques que financiers dans le pays, c'est une étape clé pour par la suite convaincre les partenaires en France. Notre programme :

  1. Sensibiliser sur le I-Buddy Programme et le bénévolat de compétences dans les universités, les écoles privées et entreprises qui nous ouvriront leurs portes et, définir une feuille de route du partenariat.
  2. Finaliser en partenariat avec le Ministère des PME, l’identification des 150 TPE bénéficiaires de la phase pilote et définir une feuille de route du partenariat.
  3. Recruter les 2 premiers coordinateurs terrain (chargés de suivi du mentorat local) et les former.
  4. Faire signer les chartes de mentorat et former les mentors aux outils pédagogiques du programme.
  5. Organiser les premières rencontres Mentors-mentorés.
  6. Mettre en relation les premiers mentors locaux et internationaux.
  7. Aller à la rencontre des entrepreneurs locaux qui ont réussi et les interviewer sur leurs facteurs clés de succès, leurs bonnes pratiques et recueillir leurs conseils sur le « Made in Congo ».
  8. Exploiter les pistes et/ou opportunités de partenariat financier dans le pays.
  9. Proposer des missions d’études et de réflexion sur la valorisation et dynamisation des TPE qui soient génératrices de revenus pour INKHATA
  10. Organiser des hold-up avec des étudiants, jeunes actifs ou entrepreneurs sur l’entrepreneuriat social

 

From people to people

Avoir recours au financement participatif était un choix. Laisser une partie de notre budget ouverte à tous, c'était quelque part permettre à chacun d'avoir son mot à dire, de rejoindre cette vision du développement. Certes, plus cette part du budget sera grande, plus nos moyens se développeront, et plus notre impact sera grand. Mais plus encore : nous enverrons par là un message inexprimable et poignant à tous ces acteurs du changement qui, bien au-delà de la méditérannée, existent par millier et le méritent. Par cette mobilisation, nous leur proposerons ensemble et en octobre prochain un nouvel horizon, plus dynamique, entrepreneurial et prometteur.

INKHATA a besoin de vous. Nous, les cofondatrices, avons besoin de vous pour rendre l’aide au développement économique, simple et accessible à tous. Notre méthodologie est participative et chaque citoyen peut contribuer pour construire une communauté plurielle d’intelligences autour des TPE du Sud.

A savoir, ce budget citoyen et solidaire permettra de financer :

  1. L'activité locale d'Inkhata sur six mois, de novembre 2014 à avril 2015, assumée par deux coordinateurs terrain locaux (à Brazzaville et Pointe Noire, respectivement capitale politique et capitale économique de la République du Congo). Ces derniers seront responsables de la gestion et du suivi des mentorats solidaires locaux, de l'identification de nouveaux micro-entrepreneurs et de nouveaux mentors, de la sensibilisation ainsi que de la communication du projet auprès des acteurs locaux (soit un budget de 2375€ uniquement pendant la recherche de financements, à la suite de laquelle le salaire sera de 400€net/mois)
  2. L'achat de matériel informatique et de télécommunication qu'implique les deux créations d'emplois locaux citées ci-dessus (2 ordinateurs portables, soit un budget de 800 euros ; 1 suite Office 365 Petite Entreprise Premium pouvant être installée sur 5 postes+ 5 tablettes, soit un budget de 125 euros pour la première année ; 2 smartphones pour échanger à tout moment avec l’équipe terrain et surtout pour communiquer à bas coûts via les logiciels gratuits de communication (Skype, Viber, WhatApps etc): soit un budget de 200 euros)

 

On vous parle de nos avancées et de notre impact

Ca se passe sur Facebook, Twitter, et pour plus d'infos, par ici aussi !

 

Une citation pour le mot de la fin...

"Your work is going to fill a large part of your life, and the only way to be truly satisfied is to do what you believe is great work. And the only way to do great work is to love what you do." Steve Jobs

 

Anne et Judite, deux co-fondatrices qui aiment ce qu'elles font.

 

 

PS: Si vous souhaitez garder l'anonymat lors de vos dons, n'hésitez pas à nous le faire savoir à l'adresse mine.judite@gmail.com

Donner 30 euros

Votre nom et votre photo figureront sur notre site internet

Donner 50 euros

Vous recevrez une invitation gratuite à la première Soirée Inkhata en janvier 2015

Donner 100 euros

Vous recevrez votre portrait ou celui de l'un de vos proches, peint à la main sur envoi d'une photo (41 x 27) (3 restants)

Donner 20 euros

Votre nom et votre photo figureront sur InkhataWall que nous publierons sur notre page Facebook

Donner 10 euros

Un petit cadeau surprise du Congo-Brazzaville

Association INKHATA

INKHATA

Stève MINE
22/10/2014
Que votre projet aboutisse
Anonyme
30/09/2014
Chekou Oussouman
30/09/2014
Du courage!