Innovation citoyenne en santé mentale

Action sociale

Notre mission est de contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales en santé mentale en permettant l’accès à la prévention pour toustes les jeunes adultes. Pour remplir cette mission, nous portons de grandes actions collaboratives de promotion et prévention.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

L’association Innovation Citoyenne en Santé Mentale a été créée en décembre 2021 sur une initiative citoyenne, motivée par la volonté de promouvoir des solutions novatrices et inclusives pour aborder les défis de la santé mentale, et répondant ainsi à un besoin pressant dans notre société.

Au cœur de notre association se trouve un collectif de bénévoles. Parmi eux, nous comptons une diversité de profils, avec la participation active de jeunes, de professionnels de la santé mentale, du médico-social ou de l'accompagnement, ainsi que des aidants. 

Cette diversité de perspectives et d'expertises nous permet d'appréhender les enjeux de la santé mentale sous différents angles et de proposer des solutions adaptées et inclusives. Notre engagement bénévole témoigne de notre détermination à œuvrer ensemble pour favoriser le bien-être mental dans notre communauté. 

Nos axes d'intervention

Le Festival Facettes 

Le Facettes Festival est le premier festival de promotion de la santé mentale adressé à un public jeune (15 à 30 ans) et qui implique de la conception à l’évaluation des jeunes qui sont concerné·e·s par une souffrance et/ou des troubles psychiques ou qui portent un intérêt personnel à la santé mentale. L’expérience festivalier·ère autant que l’expérience bénévole dans la construction du festival attirent, mobilisent et outillent des jeunes pour devenir acteur·ices de leur santé mentale, et aussi agir pour celle de leurs proches. Le festival associe ateliers pédagogiques de psychoéducation et une programmation artistique large (stand-up, théâtre forum, chant, danse, ciné-débats, art-thérapie etc.) mêlant artistes reconnu·e·s et émergent·e·s. afin d’encourager des projections positives vers l’avenir quelle que soit sa position sur le continuum de la santé mentale. Les ateliers sont sans exception sous format participatif et sélectionnés en concertation avec un comité scientifique.

Le Laboratoire d'innovations Facettes

L'idée du Laboratoire d'Innovations Facettes a émergé suite à la première édition du Festival Facettes et a pris forme pour la première fois en 2023 à travers l'organisation d'ateliers collectifs réunissant de petits groupes de jeunes bénéficiaires autour de propositions d'activités innovantes en santé mentale.

Le principe du Laboratoire est d'encourager l'expérimentation de nouveaux formats de promotion et de prévention en santé mentale. Il peut s'agir de productions artistiques, d'ateliers pédagogiques, de pratiques corporelles, de partage d'expériences dans des formats originaux, etc.

 


Le partage des communs

Après le succès du Festival Facettes, notre équipe a été sollicitée pour aider d'autres organisations à promouvoir la santé mentale chez les jeunes. En 2023, nous avons collaboré avec la Ville de Cachan, l'association étudiante Adelphes, l'IAE Saint Quentin en Yvelines, et l'université Paris Nord Campus de Bobigny pour organiser divers événements autour de la santé mentale. 

Nous avons également créé un "kit méthodologique de construction de projet en santé mentale" en trois volumes, accessible à tous, pour faciliter la mise en place de projets similaires. Nous mesurons également l'impact social de nos actions et encourageons la diffusion de cette culture dans notre écosystème.


Notre raison d’être

Pourquoi la santé mentale des jeunes ?

Un enjeu de santé publique quelque peu négligé par les pouvoirs publics et exacerbé par la crise du Covid-19.

  • les 3/4 des pathologies psychiatriques débutent avant l'âge de 25 ans
  • 24% des jeunes entre 15 et 24 ans déclarent se sentir souvent déprimés ou avoir une baisse de motivation.
  • 2 sur 3 estiment que la crise liée à la Covid-19 a eu un impact significatif négatif sur leur santé mentale.

Le handicap psychique est devenu en 2020 la première cause de handicap au monde (alors que l'OMS avait prévu 2030). Les troubles de santé mentale sont un enjeu de santé publique (dont coût en santé direct et indirects), d’éducation, impact économique (perte de productivité, chômage arrêt de travail, précarité), impact social (logement insertion, précarité) impact socioprofessionnel (perte de chance éducative, arrêt de scolarité, arrêt de travail, invalidité). La santé mentale est souvent prise en compte une fois que les troubles sont apparus et deviennent sévères.

La population générale est très impactée aujourd’hui, particulièrement les jeunes. Il est plus que jamais nécessaire de faire avancer la promotion et l’éducation à la santé mentale pour destigmatiser et permettre un accès aux soins plus précoce et plus adapté.

C’est la raison pour laquelle la cible des jeunes (15-30 ans) constitue le premier terrain d’intervention de l’association Innovation Citoyenne en Santé mentale à travers l’organisation du 1er festival sur leur santé mentale.

La promotion de la santé mentale à destination de tous les publics vulnérables est au cœur de notre mission, qui se traduira dans un deuxième temps par la conception de propositions destinées à d’autres cibles.


Notre vision

Engager les jeunes à promouvoir les bonnes pratiques pour leur santé mentale

Nous pensons que les dispositifs de promotion et prévention en santé mentale jouent un rôle majeur de santé publique : ils visent à faciliter l'accès aux soins à ces publics vulnérables. 

Or les programmes de promotion et prévention en santé mentale qui visent les jeunes rencontrent deux enjeux majeurs : attirer l’attention d’un public ayant des besoins, attentes et codes spécifiques, et maximiser leur efficience en vue d’enclencher des apprentissages et changements durables.

Notre mission 

Notre mission est de contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales en santé mentale en permettant l’accès à la prévention pour toustes les jeunes adultes.

 

Nos valeurs

Accessibilité

...comme enjeu de cohésion sociale et politique, mais aussi comme vecteur premier de réduction des inégalités en santé mentale.

 

Autonomie et autodétermination

...en lien avec le développement des capabilités des personnes les plus vulnérables face aux troubles de santé mentale à mener une vie sécurisante et satisfaisante, ou empowerment.
 

Notre gouvernance

 

Un fonctionnement démocratique qui place les jeunes au coeur du projet 

Ce projet a pris naissance grâce à un groupe de jeunes adultes qui se sont emparés du sujet et que nous avons réunis lors d’ateliers pour exprimer leur vision, leurs besoins et leurs attentes en matière de messages de prévention en santé mentale.

C’est ainsi que l’idée d’en faire un festival s’est imposée.

Une quinzaine de jeunes ont commencé à former une communauté qui se développe aujourd'hui plus largement et prend en charge tous les aspects de la production du projet.

Pour construire ce festival, la parole a d’abord été donnée aux jeunes : nous leur avons proposé de se réunir lors de plusieurs ateliers d’intelligence collective en ligne, au cours desquels ils ont travaillé sur une première version du design de l’expérience sur le festival, de la programmation et du nom.

Notre mécène en compétences, l’agence Bronx, a ensuite animé son propre focus group, appelé le B.lab, avec un échantillon de jeunes de leur communauté.

Ce travail d’éclaireur ayant été brillamment réalisé, la communauté entière s’est alors emparée des premières pierres pour chercher à approfondir l’édifice. C’est là que nos partenaires, notamment scientifiques, sont entrés en jeu.

Nous sommes très fiers de ce processus 100% démocratique qui a permis de placer au coeur du projet, et de la préserver, la vision des bénéficiaires directs du festival.

 

Le cercle scientifique

Afin de respecter la valeur éthique et la validation scientifique inscrite dans le cœur du festival, nous avons constitué un comité scientifique, composé de professionnels de la santé mentale, qui propose des ateliers ou des intervenants et donne un avis sur les ateliers et manifestations proposés par la communauté ou par nos partenaires.

Le conseil scientifique est consultatif mais la direction tient à cœur de suivre les indications de celui-ci. Il est constitué de plusieurs psychiatres, psychologues et autres professionnels de santé mentale (médiateurs de santé pair, addictologues..)

L’axe bien-être et les productions artistiques ou sportives se dessine en regard de la définition large de la santé mentale selon l’OMS, mais elle doit être encadrée pour ne pas aller vers des dérives ou être trop légère. Nous souhaitons éviter les propositions de contenus qui ne seraient pas adaptés à la promotion de la santé mentale, voire à risque, ou qui n’auraient que peu d’impact.

A partir des propositions et souhaits formulés par la communauté large, les 3 axes de la programmation ont donc été réfléchis, modérés, voire filtrés (exclusion de certaines propositions) par ce conseil.


Ils nous soutiennent