LES ENFANTS DE LA LIBERTE, LE FILM

par INSAVE

Faire un don

LES ENFANTS DE LA LIBERTE, LE FILM

par INSAVE

Faire un don
LES ENFANTS DE LA LIBERTE, LE FILM - INSAVE

Financez la trilogie LIBERTE, car la liberté a un prix !


MAGÀ ETTORI : « En 30 ans de carrière, je n’ai jamais connu un tournage aussi difficile et lourd émotionnellement. Chaque journée, chaque nuit passée avec les familles des victimes se terminait par la même promesse : celle de nous battre jusqu’à notre dernier souffle pour porter dignement leur voix et celle de leurs enfants ». 

ARIAKINA ETTORI : « J’ai été impressionnée par la force de ces mères courages, par leurs engagements sans borne pour la liberté et pour la vérité. Nous avons beaucoup pleuré pendant ce tournage. Elles devant la caméra, nous derrière. Malgré la tragédie qui les touche personnellement, malgré leur douleur, elles n’ont jamais baissé les bras, jamais. C’est un exemple à suivre pour moi, et pour tous les jeunes de ma génération ».

« Nous faisons appel à votre générosité pour soutenir le film « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » réalisé par Ariakina et Magà Ettori.  Contrairement à certains films qui sont indécents, indignes et qui misent sur le spectaculaire, « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » est un film bienveillant, pudique, respectueux et généreux car Ariakina et Magà sont bienveillants, pudiques, respectueux et généreux. Comment parler de nos enfants sinon ?

Je témoigne aujourd’hui pour toutes ces raisons, mais aussi parce que ce film a changé ma vie, m’a permis de grandir. LIBERTE m’a permis d’être plus efficace dans mon rôle au sein des Blouses Blanches. LIBERTE nous a permis d’aider concrètement beaucoup de monde, des soignants bien entendu, mais pas seulement. Avec cette visibilité, « LIBERTE - BLOUSES BLANCHES » nous a permis d’aider de nombreuses familles dans le besoin.

C’est pourquoi je vous demande de soutenir financièrement « LES ENFANTS DE LA LIBERTE ». Ce n’est pas un simple film que vous soutenez, c’est beaucoup plus que ça. Vous soutenez votre avenir, vous soutenez notre avenir et celui de nos enfants, vous soutenez la Liberté !

Nous avons vécu une époque difficile  avec la pandémie, avec la Covid, avec les gens qui sont décédés, qui sont partis mais il ne faut pas oublier ceux qui restent et ce film mérite de voir le jour à sa juste valeur car les intervenants, les enfants qui témoignent là et le travail impliqué mérite cette reconnaissance, d’être reconnu en tant que tel.

Alors je vous remercie infiniment, du fond du cœur et là c’est la voix de la maman qui parle, soutenez ce film « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » afin que les enfants retrouvent leur place dans cette société-là. Merci beaucoup. Merci à tous. »

Sonia Hamdouchy, présidente du Collectif BLOUSES BLANCHES 

« LES ENFANTS DE LA LIBERTE » est le second documentaire de la « TRILOGIE LIBERTE ». Il questionne notre époque sur les libertés fondamentales, en se plaçant du point de vue des mères lionnes, celles qui se dressent comme un rempart contre la folie humaine, celles qui se sacrifient pour le bonheur de leurs enfants, ou pour certaines d’entre-elles simplement pour leur mémoire. Que dire d’une civilisation qui sacrifie ses enfants et son avenir ? Qu’elle est suicidaire ? Sans doute. Et pourtant ce sont elles qui portent l’amour et l’espoir, encore et toujours, les mères guerrières.

Tout cela a commencé comme une évidence, un geste de générosité. Sollicité en août 2021 par le Collectif Blouses Blanches, Magà Ettori a entendu leur détresse et décidé de leur offrir une tribune. En professionnel avisé, il a tout de même mené une enquête avant de se lancer avec sa fille Ariakina dans la réalisation de  « LIBERTE - BLOUSES BLANCHES ».

Trois semaines plus tard, avant la date fatidique du 15 septembre, « LIBERTE - BLOUSES BLANCHES » est mis en ligne et vu par 155.000 spectateurs dès le premier mois. De son côté le Collectif BLOUSES BLANCHES organise des projections dans toute la France, dans des cinémas et des lieux alternatifs. Le documentaire reçoit des critiques incroyables, des messages d’amour, de bienveillance et de générosité,… mais un seul article dans la presse.

Lors de la première série d’entretiens, la question a souvent été posée « qu’est-ce que la liberté ?». Une mère de famille a répondu : « La liberté c’est nous ! Nous sommes les enfants de la Liberté, car nos enfants n’ont jamais connu véritablement la Liberté ».


Construit comme un road movie, « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » est une rencontre avec des mères de famille engagées dans une lutte pour les droits fondamentaux. Elles n’ont qu’un objectif, le bonheur de leurs enfants, et parfois la sauvegarde de leur mémoire. Avec force et douceur, elles veulent construire un monde meilleur, un monde plus humain, un monde plus juste, un monde plus équitable, un monde sans peur, un monde où l’espoir est permis.

Parmi les très nombreux intervenants du film « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » nous nous attachons particulièrement au parcours de :

Sonia Hamdouchy, aide-soignante, présidente du collectif Blouses Blanches

Diane Protat, avocate en Droit du dommage corporel et Droit pénal

Gisèle Souchon, agrégée de philosophie, auteure, enseignante

Nicole Delépine, pédiatre, oncologue et ancien chef de service en cancérologie pédiatrique à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris

MAGÀ ETTORI est un auteur-réalisateur, né à Ajaccio en 1972, marié à Londres et père de deux enfants. Il  a fait des études à « l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle », au « Centre Professionnel de Journalisme », et à « l’Université de Cambridges ». En 1995, il fonde « l’Institut du Sport et l'alimentation végétale », dont il est toujours le président. Il a réalisé 51 films (fictions et documentaires) pour la TV et le cinéma. Il est à l’origine des « Assises de la Culture Corse », des « Assises du monde animaliste », le fondateur du « Collectif Act Now » et de « la Journée Mondiale de l'Etat d'urgence Environnementale et Climatique ». Magà est aussi l’initiateur de nombreux colloques, dont trois au Sénat, et un à la Maison de l’UNESCO. 

ARIAKINA ETTORI, née à Paris en 2001, Ariakina Ettori est une auteure-réalisatrice. Enfant de la balle, elle réalise son premier film à l'âge de 10 ans (primé à l’Assemblée Nationale) et poursuit par la suite ses études dans le cinéma (EICAR). Ariakina est, depuis 2019, Présidente de « l’Institut Citoyen du Cinéma » qui vise à soutenir le cinéma émergent.   Militante, elle s’engage à travers ses films pour la cause féministe, LGBT, sociale, animale et environnementale.

À QUOI SERVIRA LA COLLECTE

« LIBERTE - BLOUSES BLANCHES » posait la question légitime du traitement par la presse du mouvement d'opposition au pass-sanitaire et à la vaccination obligatoire. Ce mouvement était clairement caricaturé. Il répondait en s'en prenant directement aux médias, lors des manifestations. 

Au moment de la sortie de « LIBERTE - BLOUSES BLANCHES »nous avons dû nous rendre à l'évidence que le débat était confisqué. Nous avons fait des dizaines de projections dans des cinémas, des mairies ou des lieux alternatifs. Nous avons sillonné la France dans tous les sens et la presse a systématiquement refusé de parler du film.

Du coup l’enjeu pour la production est de permettre au public de rencontrer « LES ENFANTS DE LA LIBERTE ». La partie est rude. Face au silence des médias nous allons devoir redoubler d'intelligence, d'efforts et de créativité. Bien entendu cela va impacter fortement les finances du film. Nous allons être dans l'obligation de nous rendre dans toutes les régions, louer des salles, louer du matériel de diffusion. Ce n'est pas très fairplay pour notre film, mais nous sommes prêts à relever le défi si la liberté de penser et d'informer est à ce prix. 

« LES ENFANTS DE LA LIBERTE » est destiné à un public très large, dans le monde entier. Nous voulons sortir du cercle des convaincus pour avoir le maximum d'impact. L’espoir est celui d’une prise de conscience collective pour sortir rapidement de la crise actuelle.

« LES ENFANTS DE LA LIBERTE » devrait coûter aux alentours de 695 000 Euros, sachant que nous incluons dans ce budget « LE SERMENT D'HIPPOCRATE», déjà en partie financé.

Pour donner un ordre de grandeur, le coût moyen d'une fiction en France est de plusieurs millions d'euros. Le documentaire est un genre très vivant en France, qui pèse environ 400 millions d'euros d'investissements par an.

Ce budget est plus que raisonnable étant donné l’ambition du projet et les objectifs visés. Dans les films documentaires récents ayant eu une large audience, « Sur le chemin de l'école » a coûté plus de 2 millions, « Il était une forêt » pratiquement 6 millions, "Twenty feet from Stardom" 725 000 euros, « Exode » 1,4 million d’euros.

A noter qu’à ce stade personne n’est rémunéré. Devant l’urgence de la cause, toute l’équipe de professionnels a décidé de partager les risques avec la production et de mettre leur rémunération en participation.


Nous avons décidé de passer par les circuits traditionnels de production et de distribution ET par des circuits plus alternatifs pour permettre au maximum de personnes de voir « LES ENFANTS DE LA LIBERTE ».

Nous souhaitons aller partout, y compris là où on ne nous attend pas, comme les grands festivals.

Et puis soyons sérieux, le monde est rempli de choses merveilleuses et de rendez-vous inattendus. Par exemple lors de la projection au Rex du Courpière nous avons rencontré Bruno Rambier qui est tombé amoureux du film et dont l’association regroupe … 28 salles de cinéma !  

Parallèlement, nous construisons un réseau d'ONG, de Collectifs, de fondations, d'associations, d'organisations de toutes sortes engagées dans les sujets du changement de la société. Un réseau de personnes qui pensent que « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » peut devenir un extraordinaire outil pour nous aider à construire un autre avenir.

Nous croyons fermement que nous avons besoin du circuit du cinéma et des réseaux physiques et numériques, voir alternatifs. Choisir le cinéma c’est aussi faire vivre toute une chaine de petits exploitants, de professionnels, qui gagnent leur vie avec ce métier que nous aimons. Le cinéma est un art, c'est ce que nous croyons. Et il mérite d'exister en tant que tel, même si certains pensent qu’il est non essentiel.

Malgré la problématique du pass sanitaire, les cinémas demeurent des lieux où il est possible de se rassembler, de débattre, d'échanger. Chaque projection est une expérience, une occasion de former des petits groupes qui réfléchissent et agissent. Il sera ensuite temps que le film circule sous d'autres formes.

Le crowdfunding permet d’aller vite, de soulever des montagnes et de convaincre le circuit traditionnel de production qu’il est temps de sortir de ce climat de peur.

Monter des documentaires d’envergure pour le cinéma a toujours été difficile, mais dans le contexte actuel, sur le sujet que nous traitons, la mission est quasi impossible. Tant mieux, nous aimons nous battre dos au mur. Nous avons déjà réalisé quelques miracles en trouvant des partenaires (mécènes privés, associations, entreprises engagées) à hauteur de 180000 euros, et cela ne fait que commencer.

C'est maintenant que nous avons besoin de de vous, pour assurer la post-production et la diffusion, nous avons besoin de 164000 euros d'ici le 24 janvier 2022.

L'autre raison pour laquelle nous passons par le crowdfunding est que nous croyons à l’intelligence et à la force collective. Si nous sommes unis, rien d’impossible, nous sommes le monde de demain. Il est donc dans l’ordre des choses que « LES ENFANTS DE LA LIBERTE » soit financé par un maximum de citoyens, pour que ce film soit le vôtre, qu’il soit l’outil dont vous avez besoin, comme nous, pour changer les choses.

Plus nous serons nombreux à la financer et plus nous constituerons déjà un mouvement qui le portera, le diffusera et en fera un message incontournable. Plus personne ne pourra faire comme s’il n’y avait pas de solution.

Pour vous remercier de nous soutenir, mais aussi pour nous aider à diffuser le message, nous vous proposons des contreparties. L'idée n'est pas de vous faire des cadeaux comme des enfants. On nous a assez infantilisés ces derniers temps. Nous avons juste imaginé des contreparties qui puissent vous faire partager l'expérience du film (tournage, journal de bord, etc.), nous aider à le rendre le meilleur possible (projections de travail).

Si vous ne voulez pas de contreparties, c'est très simple, il vous suffit de cocher la case correspondante.

Quoi qu'il arrive votre nom sera inscrit au générique et sur le site du film pour indiquer que c'est aussi grâce à vous que l'aventure a vu le jour !

Merci à tous d'être là et d'être qui vous êtes. C'est ensemble que nous pourrons faire de ce film un outil puissant pour inspirer le monde entier !

Nous aimerions verser des salaires à celles et ceux qui ont travaillé sur le film. Ce serait pas mal que des travailleurs soient rémunérés à leur juste valeur. Nous savons que c’est une idée originale, que les créateurs, les techniciens et les artistes en général nourrissent leurs familles d’amour et d’eau fraîche, mais bon si nous inventions un monde plus juste et équitable ?

Par ailleurs un autre projet nous tient à coeur et tout l'argent collecté au-delà de l'objectif servira à la réalisation de ce nouveau projet :  

Lors du premier tournage, un enfant des Mureaux à qui nous posions la question : - "Qu'est ce que la Liberté ?", nous a répondu : - "Je ne sais pas, nous n'avons n'avons jamais connu la Liberté !". Mais qui porte cette responsabilité ? Peut-être nous les adultes, collectivement, devons nous ouvrir l'horizon de nos enfants et leur offrir des  espaces de liberté. C'est pourquoi nous allons lancer un grand projet musical avec d'immenses artistes, et les enfants de plusieurs associations.

Il ne doit plus y avoir un seul enfant sur cette Planète qui se désespère de n'avoir jamais connu la Liberté. Et ca, c'est NOTRE RESPONSABILITE.  

Au moment de la sortie de « LIBERTE - BLOUSES BLANCHES », Magà Ettori a organisé un LIVE de 24 heures non-stop. Invitant des soignants à témoigner, mais également des journalistes, des scientifiques, avocats et médecins. Des artistes sont venus apporter leur soutien aux professionnels de la santé menacés d’une mise à pied.  Le 10 décembre à l’occasion de l’avant-première du film  « LES ENFANTS DE LA LIBERTE », un nouveau LIVE de 24 heures non-stop, encore plus sensationnel, va être organisé avec les participants du film et de nombreux invités. Alors n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube de Magà : https://www.youtube.com/c/Mag%C3%A0EttoriOfficiel


 

Donner 25 euros

Vous recevez en version numérique le journal de bord du tournage avec le scénario détaillé annoté, semaine par semaine, des vidéos, des bonus qui racontent l'aventure + LA PART DE LA VERITE

Donner 50 euros

VOD

VOTRE AVANT "AVANT PREMIERE" Vous recevrez un lien pour le film en avant-première officielle et 2h30 d'images exclusives + LA PART DE LA VERITE

Donner 150 euros

L'AVANT PREMIERE AU CINEMA Nous vous offrons 2 places pour l'avant-première dans le cinéma le plus proche de chez vous qui projette le film avec une rencontre avec l'équipe du film Nous vous invitons à participer au live de 24H et 2h30 d'images exclusives + LA PART DE LA VERITE

Donner 1500 euros

Projection exclusive dans votre entreprise ou un lieu privé pour votre équipe avec Magà Ettori

Donner 5 euros

Votre nom est sur le site Internet du film et votre photo apparait dans le générique de fin avec toutes les personnes qui auront permis au film d’exister. Ce sera certainement un moment émouvant

Donner 10 euros

LA PART DE LA VERITE

Vous recevez un billet pour aller voir le film au plus près de là où vous habitez. Votre nom est sur le site Internet du film et votre photo apparait dans le générique de fin avec toutes les personnes qui auront permis au film d’exister.

Donner 25 euros

Nous vous offrons 2H de contenus exclusif Le film ne pourra pas traiter de tous les sujets, vous aurez ainsi la possibilité d'avoir plus d'informations sourcées + LA PART DE LA VERITE

Donner 35 euros

Vous recevez en plus un deuxième billet pour aller voir le film au plus près de là où vous habitez + LA PART DE LA VERITE

Donner 50 euros

Vous êtes invités à une projection en avant-première, avec les réalisateurs (au plus près de chez vous pendant la tournée qui précède le film). Nous pourrons échanger sur les expériences du tournage, la façon dont nous avons élaboré le film et faire une photo souvenir qui vous sera ensuite envoyée par email + LA PART DE LA VERITE

Donner 100 euros

Vous participez à une projection du pré-montage, à Paris. Nous serons là avec les producteurs et les distributeurs et vous pourrez nous donner votre avis sur ce qui marche ou non et la façon dont nous pourrions l’améliorer. Vous participez avec nous à l’élaboration du film ! Vous devrez prendre en charge votre voyage. Vous recevrez aussi LA PART DE LA VERITE

Donner 100 euros

RENCONTRE AVEC LES INTERVENANTS DU FILM - Participez depuis chez vous à un live Youtube en présence des intervenant du film et 2h30 d'images exclusives + LA PART DE LA VERITE

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme INSAVE. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
B
Brigitte
30/11/2021
A
Anne
30/11/2021
t
tony
29/11/2021

A propos de l'organisme

L'INSAVE A POUR MISSION DE PROMOUVOIR LES APPORTS BENEFIQUES SUR LA SANTE D'UNE ALIMENTATION VEGETALE ET DE SOUTENIR LA PRATIQUE REGULIERE D'UNE ACTIVITE PHYSIQUE ET SPORTIVE DE QUALITE

RNA : W2A1003922

Signaler la page