" L'Ecole Sans Bâton" Pour une bonne santé mentale et la réussite de l'élève

par Institut Equilibre et Santé

Faire un don

" L'Ecole Sans Bâton" Pour une bonne santé mentale et la réussite de l'élève

par Institut Equilibre et Santé

Faire un don

Former les enseignants en neuro-pédagogie pour favoriser la réussite éducative le bien-être psychologique de l'apprenant béninois.

“LE BÂTON DE PALABRE “

Pour une école béninoise  inclusive et  innovante au service de la réussite éducative par le bien-être psychologique de l’apprenant et la neuro-pédagogie: 

méthode Neuro Vitality Movement (N.V.M)

“IL EST URGENT DE PROMOUVOIR LA CULTURE DU RESPECT DE L’ENFANT COMME ULTIME RÉVOLUTION POSSIBLE ET COMME ÉLÉMENT FONDAMENTALE DE LA TRANSFORMATION SOCIALE, CULTURELLE, POLITIQUE ET HUMAINE DE LA  COLLECTIVITÉ."         RITA PARSI, Psychologue Italienne


 ”Le bâton de palabre” 

est un projet qui vise à améliorer la SANTÉ MENTALE, le BIEN-ÊTRE et LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE de l’apprenant de Porto Novo,  en formant et en accompagnant les professionnels de l'éducation en neuro-pédagogie : méthode Neuro Vitality Movement (N.V.M), en redynamisant les méthodologies et outils éducatifs, et en renforçant les pédagogies impliquantes et positives. La sagesse ancestrale du continent et le bon sens de nos communautés locales contribuent à la transformation du système éducatif et à la cocréation d’une culture de paix.

Notre projet à pour objectif de réduire le redoublement  et le décrochage scolaire en améliorant la qualité de l'enseignement et les conditions d’apprentissages.

La santé mentale demeure un problème fondamental pour les professionnels de l’éducation et de l’enseignement en particulier, puisqu’elle a un impact majeur sur la réussite scolaire. 

Au Bénin, dans la capitale administrative Porto Novo, en dépit des avancées indéniables obtenues au cours des dernières décennies, la protection des enfants et le droit à l’éducation constituent encore aujourd’hui un sujet de préoccupation majeur.

De nombreux enfants sont encore privés de leurs droits les plus essentiels, que ce soit les droits à l’éducation, à la santé, à la protection et au  développement. Les conséquences de cette situation peuvent être psychologiques (traumatisme, état dépressif, mal-être), physiques, sanitaires (grossesses non désirées, maladies sexuellement transmissibles, blessures physiques) ou encore sociales et agissent négativement et cumulativement sur leur épanouissement.

Évidemment toute cette violence culturelle se cristallise dans les écoles et se transmet comme une gangrène à travers les générations.

Le  mal-être mental qui en découle a des conséquences importantes sur l’ apprentissage, le comportement en classe, la vie d’adulte autonome, citoyenne et épanouie. Or l’éducation est un droit fondamental inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme comme dans la Convention relative aux Droits de l’Enfant. Elle est un moyen de donner aux enfants comme aux adultes la possibilité de devenir des participants actifs de la transformation des sociétés dans lesquelles ils vivent.

 Le système éducatif béninois a réalisé d’importants progrès en matière d’accès à l’éducation en général et à l’enseignement primaire en particulier. Son taux brut de scolarisation primaire est passé de 119,72 % en 2012 à 121,13 % en 2013 selon le rapport d’avancement de la stratégie de réduction de pauvreté. Cependant, il est encore marqué par une faible capacité à faire progresser une proportion importante d’écoliers, en raison surtout du redoublement et du décrochage scolaire qui sont encore élevés. Les causes liées à ces phénomènes sont multiples. De nombreuses études sur le terrain montrent que la mauvaise santé mentale de l’apprenant  dû à un climat scolaire  violent, aux châtiments  et aux stress dans certaines écoles sont des freins à la réussite scolaire de nombreux élèves tous niveaux confondus. À cela s'ajoutent les causes personnelles, physiologiques, biologiques et les causes familiales ou sociales.

Il est à rappeler que les châtiments corporels dans les écoles sont quotidien malgré les dispositions de l’article 376 du code de l’enfant qui stipule que : « les châtiments corporels et toute autre forme de violence ou de maltraitance sont interdits dans les établissements scolaires, de formation professionnelle et dans les institutions ». Ces violences quotidiennes  mettent à mal la mission de l’école  dans l’atteinte des ses objectifs fondamentaux.

 Ainsi cette violence scolaire, contre productive et destructrice d’intelligence vive au service de la société béninoise contribue fortement à une faible qualité de l’apprentissage scolaire, à un niveau de qualification et de connaissances générales de la population assez bas, à l’exclusion scolaire de nombreux enfants  et donc nuit à la création de richesse et à la productivité  nationale.

 Les conséquences du décrochage scolaire et de l’exclusion de l'éducation des enfants et des  jeunes à des répercussions graves sur les populations: développement de troubles du comportement, notamment des troubles au niveau cognitif, psychologique et mental, de la délinquance, troubles métabolique, et consommation de substances illicites, une faible participation citoyenne, une difficulté  à s’insérer sur le marché de l’emploi, avec souvent des revenus limités et des situations d’emplois précaires. Dans la commune de Porto Novo l’exclusion éducative engendre la mobilité vers le Nigeria pays voisin plus attractif en terme d’emploi ce qui engendre l’insécurité physique, la malnutrition, le travail forcé, l’esclavage, l’exploitation, la prostitution.

Il est urgent de penser à:

un mode d’enseignement qui favorise l’inclusion et booste la réussite éducative de tous les apprenants en développant leurs ressources, leurs talents et leurs potentiels

une école sécure, qui prend en compte  les besoins fondamentaux des apprenants, en s’adaptant à leur rythme avec bienveillance et coopération

 Je m'appelle Agnélé ADJETEY, togolaise vivant en France. Engagée à contribuer et à coconstruire une école béninoise respectueuse des droits de l’enfant, une école innovante, inclusive qui accepte la diversité des populations. et la différence individuelle.

Depuis que les gouvernements en Afrique de l’ouest ont imposé l'école sans bâton il se passe deux phénomènes nouveaux:

  • des professeurs qui se retrouvent en prison

  • des professeurs qui ont perdu l'autorité donnée par le bâton et qui parfois délaissent les élèves et souvent les élèves les plus en difficultés.

Professeurs d'activités physiques adaptées, consultante en réorganisation neuro- fonctionnelle et coach en neuro-éducation, je décide de lancer un projet de formation de professionnels après avoir fait des voyages au Bénin en 2021 pour faire un diagnostic des besoins en éducation et en épanouissement des apprenants.

En tant que togolaise de la diaspora, je souhaite faire ma part du colibri en Afrique tout comme ce que je fais en France.

Soutenue par des associations locales, je lance ce projet via mon association l’institut équilibre et santé  spécialisée dans la formation et l'accompagnement des professionnels de l'éducation.

1- Objectif global

Contribuer à la réduction du décrochage scolaire, à la réussite éducative, à l’amélioration de la santé mentale de l'apprenant béninois, des arrondissements de la commune de Porto Novo en formant et en accompagnant les professionnels de l’éducation  à la neuro-pédagogie méthode NVM, à l’apprentissage par le mouvement et la coopération. Il est question d' améliorer les compétences pédagogiques et neuro- éducatives des enseignants et d'accompagner l’élève dans sa réussite éducative en boostant ses compétences d’apprentissage dans une ambiance bienveillante et respectueuse.

Un travail collaboratif avec le partenaire le Laboratoire d’Innovations Sociales, le LABIS de Porto Novo et l’aide d’associations éducatives locales.

 2- Activités prévues

  • Séance de sensibilisation par des rencontres avec les directeurs d’écoles et enseignants au projet " Le bâton de palabre ” pour la santé mentale des apprenants et les violences ordinaires et institutionnelles.

  • Questionnaire de diagnostic terrain 

  • 3 Masterclass thème la biologie de l’apprentissage

  • Appel à candidature

  • Neuf séances de formation en ligne

  • 2 Conférences avec les parents d’élèves 

  • Un colloque de fin de projet et restitution de 2 jours 

3-  Les résultats attendus

  • Environ 30 professionnels de l'éducation (conseillers pédagogique, enseignants, directeurs, éducateurs) augmentent leur compétences et  acquièrent de bonnes pratiques éducatives par une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau de l’apprenant et des mécanismes et/ou stratégies d’apprentissage  avec la méthode neuro vitality Movement

  • Les professionnels acquièrent des compétences en pédagogie du mouvement et boostent leur productivité et leur bien-être 

  • L’apprenant bénéficie d'accompagnement bienveillant avec la neuro-pédagogie et la communication bienveillante avec son enseignants 

  • L'apprenant acquiert les compétences scolaires avec agilité 

  • Au moins 50 parents sensibilisés à la bienveillance afin de mieux soutenir l’investissement scolaire de leurs enfants. 

  • Sensibilisation à la gouvernance partagée et à la coopération

  • Meilleur suivi psycho-affectif de l’enfant à la maison, comme à l’école

  • Co-éducation harmonieuse entre enseignants et parents.

  • Impact positif sur le climat scolaire dans les écoles

  • 4 - A quoi va servir votre don ?

  • Fournitures  pour les cours: papeterie , feutres,  book de formation ect...

  • communication, internet pour les cours à distances 

  • Frais de prospections  et déplacement dans les 20 écoles sélectionnées 

  • matériels sportifs et culturels

  • indemnisation des divers intervenants locaux  socio-éducatifs et culturales

  • location salle pour la formation et le colloque

  • restauration et déplacement des enseignants  et assistants locaux

  • frais d'organisation  du colloque " Violence et Education" sur 2 jours avec spécialistes , sociologues

  • Matériels informatiques 

  • Billet d'avion et hébergement pour 2 personnes pour le Colloque  

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Institut Equilibre et Santé. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
R
Roser
01/02/2022
C
Christèle
19/01/2022
L
Laure
18/01/2022
Signaler la page