Institut Andin d'Etudes Ethnobiologiques

Environnement

L’Institut Andin d’Etudes Ethnobiologiques (BOMAREA ) est une association française (Loi de 1901) à but non lucratif, fondée à Paris en 2001. Elle a pour but d’agir en faveur de la conservation et de la revalorisation de la nature dans les Andes et d’en diffuser la connaissance dans le grand public

qui sommes-nous ?

En images

+15 Photos

Notre mission

ACTIVITES
 
Bolivie
·         Recherches sur la maca (Lepidium meyeni Walpers), une Brassicaceae cultivée des très hautes Andes (+ de 4000 m).
·         Réintroduction expérimentale de la maca en Bolivie (1999-2000), à Belen, au bord du lac Titicaca, avec des étudiants stagiaires de la Faculté d’Agronomie de l’Université Mayor de San Andrés (La Paz). La maca est aujourd’hui cultivée ans l’altiplano bolivien.
·         Inventaire botanique et zoologique de la région de Sorata (prov. Larecaja, dépt. de La Paz) en Bolivie, à l’est du lac Titicaca, sur les hauteurs du versant amazonien des Andes.
·         Collaboration avec l’Herbier national de Bolivie (Cota Cota, La Paz).
·         Encadrement d’étudiants thésards de la Faculté d’Agronomie de l’Université Major San Andrés de La Paz et stagiaires d’universités françaises (IHEAL, INAPG) et de volontaires.
·         Projet de jardin botanique Purani Churiquimbaya à Sorata. Stoppé en 2002 à cause de la situation insurrectionnelle.
·         Publications.
Pérou
·         Recherches botaniques sur la maca (Lepidium meyenii Walpers) et sur la Puya raimondi.
·         Collaboration avec le Muséum d’Histoire naturelle de Lima (UNMSM).
·         Inventaire botanique et zoologique de la province de Parinacochas.
·         Recherches (2002) sur la population de guanacos de Quicacha (Caraveli), sur le versant Pacifique des Andes méridionales. Ce camélidé sauvage, proche parent du lama, de l’alpaca et de la vigogne est devenu très rare au Pérou.
·         Depuis 2004 : restauration et développement du domaine agricole et conservatoire naturel Pitunilla (ex Costa Rica, Chumpi, Prov. Parinacochas, dépt. Ayacucho).
·         Accueil et formation annuels d’étudiants stagiaires (Agrocampus Ouest, lycées agricoles) et de volontaires.
·         Etude du village incaïque abandonné Incawasi au bord du lac Parinacochas. Elaboration d’un rapport remis au Ministère de la Culture du Pérou.
·         Travaux d’aménagement pour l’accueil de stagiaires (2012).
·         Recherches et conférences (Na wai taua ?) sur l’univers culturel commun des peuples du Pacifique.
·         Publications et conférences en France sur les Andes.


Publications


·         COMBELLES, P.O., 2000. Le Jardin botanique Purani-Churiquimbaya. Le Courrier de la Nature, n°188 (novembre-décembre) : 34-39.
·         COMBELLES P.-O. et K.K. COMBELLES, 2006, Faune et flore d’une vallée de la cordillère des Andes méridionales du Pérou. Le Courrier de la Nature, n°226 (mai-juin) : 24-31.
·         COMBELLES P.-O., 2014. Nouvelles du Pérou et de Pitunilla (2006-2014). Le Courrier de la Nature n°283 (mai-juin): 40-43.
·         HUMALA TASSO K., COMBELLES P.-O. : La Maca – Lepidium meyenii Walpers. Auffargis, IAEE (2007) 2017. 123 p.
·         COMBELLES P.-O., HUMALA TASSO Katia : Las ruinas de Incawasi – A la orilla de la laguna de Parinacochas (Ayacucho, Perú). IAEE, (2005-2006) 2017. 40 p.
Conférences
·         Printemps dans la Cordillère des Andes. Une découverte de la flore et de la faune des Andes méridionales du Pérou depuis la saison sèche jusqu’à la saison des pluies.
·         Na wai taua ? (« D’où viens-tu, quels sont tes ancêtres ? »), question rituelle des anciens Maori aux voyageurs qui arrivaient en pirogue). Une approche des multiples liens ancestraux entre les peuples du Pacifique, de l’Amérique du sud à l’Asie et Madagascar en passant par l’Océanie et la Polynésie.
·         En descendant le chemin de l’Inca des Hautes Andes vers l’Amazonie. Une exploration naturaliste et historique du Qhapaq Ñan depuis la cité incaïque de Pumpush au bord du lac Junin, à 4125 m d’altitude dans les Andes centrales du Pérou, en passant par les vertigineux sommets de la cordillère orientale.
. Conférences de Pierre-Olivier Combelles dans le cadre de l'exposition "Le chemin de la forêt" au Pôle culturel La Lanterne à Rambouillet en mai 2019: La forêt des origines, la forêt dans le cinéma, la  forêt dans la littérature.


Projets en cours et à venir


  • Aménagement et équipement du domaine de Pitunilla pour le meilleur accueil des stagiaires.
  • Inscription du domaine de Pitunilla comme "Reserva natural privada" (SERNANP).
  • Restauration de maisons incaïques à Incawasi pour en faire un centre d’observation du lac Parinacochas (3300 m), remarquable par son avifaune de haute altitude et que les ornithologues Maria et Hans Koepcke souhaitaient convertir en parc national péruvien. Le lac Parinacochas (en fait une lagune salée) est situé à une vingtaine de km de Pitunilla.
  • Ecotipi : un projet de maison écologique, à la fois moderne , traditionnelle et conviviale, inspirée de l’habitat amérindien et asiatique et des techniques de la Marine en bois.
  • Expositions photographiques itinérantes en France.
  • Exploration naturaliste du Chemin de l’Inca depuis Chala, sur la côte méridionale du Pacifique jusqu’au Cuzco, en passant par le lac Parinacochas.
  • Création d’une base naturaliste au bord du Rio Urubamba, près de Cuzco.
  • Construction d'un catamaran u d'une pirogue polynésienne et exploration maritime naturaliste de la côte Pacifique du Pérou.
  • Publications : guides naturalistes, récits historiques et relations de voyages naturalistes


Pitunilla est indiqué par la flèche rouge. En bas, le lac Parinacochas.



Comment nous soutenir ou collaborer avec nous ?


Vous pouvez nous soutenir par vos dons en espèces ou en nature. En espèces par chèque bancaire ou par virement au compte de l'association ci-dessous.
En nature, par des dons de matériel de recherche (jumelles, loupes binoculaires, livres, semences, etc.) ou par votre participation bénévole à nos activités sur place ou en France. Nous accueillons également des étudiants stagiaires de 2e année de lycées agricoles, de l'Agrocampus ouest, etc. intéressés par l'agriculture, l'horticulture, la botanique, la reforestation, la zoologie, l'écologie. Etudiants en sciences humaines (sociologie par ex.) s'abstenir. Nous consulter.


Nouvelle exposition (2019): Le chemin de la forêt





INSTITUT ANDIN D’ETUDES ETHNOBIOLOGIQUES (BOMAREA)


Site internet : http://bomarea.blogspot.fr/

Courriel : iaeeasso@gmail.com


Bomarea est un genre de plantes grimpantes, principalement des Andes, aux fleurs ornementales. C’est une Bomarea qui est représentée sur le logo de l’association, emprunté au décor d’une poterie péruvienne préhispanique. Le genre a été nommé en l’honneur du naturaliste français Jacques-Christophe Valmont de Bomare (1731-1807), auteur du Dictionnaire universel d’histoire naturelle (1764).

Siège social

22 Allée de la Forêt 78610 Auffargis

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Initiative Languedoc-Roussillon
Initiative Languedoc-Roussillon
Association FNE PACA
FNE PACA
Association Générations Futures
Générations Futures
Association France Nature Environnement Bouches-du-Rhône
France Nature Environnement Bouches-du-Rhône