Institut Gustave Courbet

Préservation du patrimoine

Créée en 1939 à l'initiative du peintre Robert Fernier, l'Institut Gustave Courbet (anciennement association des amis de Courbet) a vocation à promouvoir l'Oeuvre de Gustave Courbet et à en être son ambassadeur autant en France qu'à l'étranger, par des expositions et publications de référence.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L’Institut Gustave Courbet, association créatrice du musée Gustave Courbet à Ornans

L’Institut Gustave Courbet (IGC) est l’héritier de l’Association des Amis de Courbet qu’a créée en 1939 le peintre comtois Robert Fernier. En 1977, à la disparition de son fondateur, l’association donne le musée au Département du Doubs pour qu’en soit assurée la pérennité. De 1971 à 2008, l’Institut Courbet a continué à gérer le Musée Courbet d’Ornans, Jean-Jacques Fernier en fut le Conservateur à titre bénévole pendant plus de 30 ans. 

Durant ces trois décennies fastueuses, plus de trente expositions auront été organisées, réunissant autour de Courbet non seulement des peintres du XIXe siècle mais aussi des artistes contemporains comme Balthus, Bernard Buffet, Jean Messagier, Paul Rebeyrolle, Lucien Clergue, André Masson, Robert Fernier, Jules-Emile Zingg, Raymond Legueult, Jean-Claude Bourgeois et bien d’autres. C’est aussi au Musée Courbet qu’en 1991 Jean-Jacques Fernier réussit à convaincre Sylvia Bataille de présenter pour la première fois au grand public européen le tableau mythique l’Origine du Monde avant sa présentation au Musée d’Orsay.

Aujourd’hui, Hervé Novelli, ancien Ministre, préside l’Institut Courbet.

L’Institut se positionne actuellement comme une société savante faisant promotion de l’Œuvre de Gustave Courbet. Grâce au bénévolat de ses membres et au travail de ses deux salariées, une Conservatrice et une assistante, l’Institut enrichit, augmente, développe et approfondit la connaissance de l’œuvre de l’artiste, édite des bulletins et des catalogues, anime des manifestations culturelles comme la Semaine des copistes, conçoit et organise des expositions dans les musées, les fondations et les centres culturels tant en France qu’à l’étranger.

L’Institut Gustave Courbet est le partenaire du Musée Courbet à Ornans / Conseil départemental du Doubs. 

Le patrimoine privé de l’Institut Courbet est important, il se compose de 1 000 œuvres et documents et d’une bibliothèque dédiée à l’artiste ouverte aux chercheurs avec un fonds ancien important qui permettent de comprendre l’artiste, son œuvre et l’influence qu’il a exercée à son époque et jusqu’à aujourd’hui :

  • 39 œuvres de Gustave Courbet : 28 peintures, 10 dessins, 1 sculpture
  • 66 peintures du 19ème siècle, dont des œuvres de collaborateurs de Courbet – Cherubino Pata, Marcel Ordinaire, Alexandre Rapin, Ernest Brigot, Emile Isenbart, et des œuvres d’amis de Courbet – Diaz, Théodore Rousseau, Daubigny, etc.
  • 50 peintures d’artistes contemporains du 20ème siècle rendant hommage à Courbet, dont Bernard Buffet, Paul Rebeyrolle, Jean Messagier, Pierre Célice, etc.
  • 150 œuvres graphiques
  • 153 photographies anciennes et contemporaines, dont Nadar, Lucien Clergue
  • 500 documents autographes dont 115 lettres originales autographes de Gustave Courbet

Ce fonds, complété d’œuvres de prêteurs, permet à l’IGC de proposer et d’organiser des expositions importantes sur des sujets qui abordent les thématiques chères à Courbet. Ainsi, depuis 2010 :

  • Espagne (2010) : Institut français de Valence, musée diocésain de Barcelone
  • Saint-Domingue (2011) : Palais des Beaux-arts de Saint-Domingue
  • Paris (2011) : Fondation Mona Bismarck
  • Suisse (2012) : Palexpo à Genève
  • Mortagne-au-Perche (2013) :Biennale d’art contemporain du Perche
  • Japon (2012/2013) : musée de Kitakyushu, musée de Kushiro à Hokkaido, musée Daimaru à Osaka, Kure city Museum à Hiroshima
  • Ornans / Musée Gustave Courbet : « Les graveurs de Courbet » (2011), « Le Retour de la conférence, un tableau disparu » (2014), « Courbet/Clergue, rencontre photographique » (2016)
  • Haute-Marne / Centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive (2016) : « Gustave Courbet et la nature, regards croisés avec des artistiques contemporains »
  • Indre et Loire - Loches / Maison-Musée Lansyer (2016) : « Gustave Courbet s’invite chez Lansyer ».
  • Saintes / Musée de l’échevinage (2019) : « Gustave Courbet, une histoire intime »
  • Flagey /Ferme familiale de Courbet (2019) : « Courbet / Isabey, le peintre et l’architecte »
  • Saint Claude /Musée de l’abbaye, donation Bardone/Genis (2020-2021) : « Gustave Courbet, l’école de la nature »
  • Trouville-sur-mer / Musée de la Villa Montebello (actuellement et jusqu’au 31 décembre 2022) : « Gustave Courbet, de la source à l’océan »

Le Comité Courbet

En 1977, Robert Fernier publie « La Vie et L'œuvre de Gustave Courbet, Catalogue Raisonné » (ouvrage en deux volumes édité par l’Institut Wildenstein), somme d’un travail d’une vie mené en parallèle de son métier de peintre et devenu l’ouvrage de référence sur la production de Gustave Courbet.

A sa mort, Jean-Jacques Fernier devient à titre bénévole Conservateur du Musée Gustave Courbet d’Ornans et poursuit le travail d’expertise initié par son père. Pendant 30 ans, jusqu’en 2015, il sera l’expert reconnu internationalement pour donner des avis sur la peinture de Gustave Courbet.

Aujourd’hui, cette activité essentielle et fondatrice de l’Institut, est portée par le Comité Courbet, créé en 2016. Animé par Sébastien Fernier, il rassemble des spécialistes français et américains, historiens de l’art et restaurateurs, experts de la peinture du XIXe siècle et plus particulièrement de l’œuvre de Gustave Courbet. Ils sont tous indépendants et bénévoles.

Les avis sur œuvre que donne le Comité s’appuient en partie sur les archives, les documents historiques et le savoir-faire accumulés à l’Institut depuis 80 ans. Ils sont reconnus par le marché de l’art français et international, et par les collectionneurs du monde entier. 

Rappelons qu’un avis sur œuvre est une opinion et ne constitue en aucun cas une garantie ni un certificat d’authenticité. Il peut varier en fonction des découvertes et des évolutions intervenues postérieurement à la date d’examen de l’œuvre et il peut être différent de tout autre avis précédemment donné par tout autre expert.

Gustave Courbet, La Source de la Loue, collection de l'Institut Gustave Courbet, Ornans