Participez à la production du projet Super Kodo, le super-héros de la protection de la nature au Congo

par Institut Jane Goodall France

Participez à la production du projet Super Kodo, le super-héros de la protection de la nature au Congo

par Institut Jane Goodall France

La série télévisée Super Kodo, tournée en République du Congo, est réalisée dans le but de sensibiliser et d’éduquer les jeunes générations, pour protéger l’environnement et les animaux sauvages.

Porté par l’esprit de la forêt, un jeune garçon ordinaire va développer de super pouvoirs qui vont faire de lui le plus grand gardien de la nature congolaise.
Sa mission : transformer les habitants en protecteurs de la nature et amis des animaux !

 

Message vidéo de Dr Jane Goodall pour Super Kodo :

 

2014-10-08_09h47_37

 

 

Cliquez ici pour aider Super Kodo

Votre participation et don permettra la production et la diffusion de nouveaux épisodes auprès de 40 millions de personnes, pour:
- Des jeunes gens plus impliqués dans les problématiques environnementales de leur pays,
- Un plus grand respect de la faune sauvage et des lois relatives à sa protection,
- Une diminution de la chasse dans tout le bassin du fleuve Congo,
- Une réduction du nombre de grands singes capturés ou rendus orphelins.
- Donner envie aux jeunes générations de devenir de meilleurs gardiens de leur patrimoine naturel.
- Améliorer la compréhension et le respect par tous des bonnes pratiques de gestion environnementales, telles que la gestion des déchets, les pratiques agricoles durables et l’exploitation de nouvelles sources de revenus pour réduire la dépendance aux ressources naturelles non renouvelables.
- Promouvoir le respect par tous des lois relatives à la protection de la faune sauvage.

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Trailer Super Kodo, Super-Héros de la protection de la Nature ! Carel, acteur principal, explique Super Kodo :

2014-10-23_11h27_51

Détails du projet :

La série télévisée Super Kodo, tournée en République du Congo, a été réalisée dans le but de sensibiliser et d’éduquer les jeunes générations. Elle met en scène un jeune garçon qui, après sa rencontre avec un esprit de la forêt, est doté de supers pouvoirs qui vont lui permettre d’aider les autres à comprendre comment protéger l’environnement et les animaux sauvages. C’est Fernando Turmo, le responsable de la communication du sanctuaire de Tchimpounga, qui est à l’origine de ce projet. Ayant décidé de travailler avec de jeunes villageois des environs du sanctuaire, des membres du personnel et leurs familles, Fernando a imaginé une histoire basée sur la culture et les croyances locales afin de sensibiliser et d’intéresser les jeunes gens aux questions environnementales. Premier programme de ce genre au Congo, la série a remporté un vif succès auprès des communautés locales. Pour le moment, quatorze épisodes ont été tournés et diffusés sur des chaînes de télévision locales. Le programme a été suivi par 30 % des enfants et adultes du pays, soit près de 1,4 million de personnes.


La série Super Kodo est devenue si populaire que des copies piratées des DVD ont circulé sous le manteau dans tout le pays. Les DVD ayant été mis à disposition gratuitement par l’Institut, il est plutôt amusant de les retrouver en vente sur les marchés…

 

Fort de ce succès initial, l’Institut Jane Goodall souhaite produire sept épisodes supplémentaires au cours des deux prochaines années. Tournée en français avec des sous-titres anglais, et accompagnée d’un support pédagogique, la série télévisée initialement conçue pour un public local sera bientôt diffusée à l’échelon régional, et devrait toucher 40 millions de personnes.

 

Pourquoi Super Kodo et si important et utile, l'avis de Patricia éducatrice :

2014-10-23_11h25_01

 

 

1409170891

Comment les fonds seront-ils utilisés ?

1409170205

Les fonds levés dans le cadre de cette campagne seront utilisés pour produire sept épisodes supplémentaires, pour élaborer le support pédagogique correspondant que les enseignants pourront utiliser dans leurs classes, et pour financer la diffusion de la série et du support pédagogique.

Les quatorze premiers épisodes ont été tournés en langue locale car les jeunes acteurs ne parlaient pas encore le français. Après quelques années d’école, les enfants sont désormais francophones et les prochains épisodes pourront être tournés en français, afin de toucher un public beaucoup plus large à l’échelle régionale. Les sept épisodes supplémentaires en français traiteront de sujets environnementaux importants pour tous les pays d’Afrique centrale.

 

Près de 7 000 EUR sont nécessaires pour réaliser, produire et diffuser un seul épisode. La réalisation de chaque épisode prend environ six à huit semaines, toutes étapes comprises. L’Institut Jane Goodall Congo les distribuera à toutes les chaînes télévisées du pays. Il fera appel aux autres Instituts, aux membres de la Pan African Sanctuary Alliance, ainsi qu’à d’autres ONG et partenaires gouvernementaux pour diffuser la série dans d’autres pays francophones d’Afrique centrale et de l’Ouest.


L’objectif global est de faire en sorte que les jeunes générations de la République du Congo et des autres pays de la région prennent conscience de la valeur de leur patrimoine naturel et de la nécessité de préserver les ressources naturelles et la faune sauvage. Ils deviendront ainsi de meilleurs gardiens de leur environnement et seront mieux à même de protéger les espèces sauvages avec lesquels ils le partagent.

1409171000

 

Objectifs

- Donner envie aux jeunes générations de devenir de meilleurs gardiens de leur patrimoine naturel.
- Améliorer la compréhension et le respect par tous des bonnes pratiques de gestion environnementales, telles que la gestion des déchets, les pratiques agricoles durables et l’exploitation de nouvelles sources de revenus pour réduire la dépendance aux ressources naturelles non renouvelables.

- Promouvoir le respect par tous des lois relatives à la protection de la faune sauvage.
- Favoriser une meilleure application des lois relatives à la protection de l’environnement et de la faune sauvage par les fonctionnaires.

 

Étapes du projet

Ce projet comporte les étapes suivantes :
- Écriture des scripts des sept nouveaux épisodes.
- Répétition de chaque épisode avec les acteurs et préparation du tournage.
- Tournage puis montage de chaque épisode.
- Finalisation de chaque épisode avec incrustation des sous-titres.
- Distribution des épisodes aux chaînes de télévision locales et à d’autres organisations partenaires.

Résultats attendus

- Des jeunes gens plus impliqués dans les problématiques environnementales de leur pays.
- Un plus grand respect de la faune sauvage et des lois relatives à sa protection.
- Une diminution de la chasse dans tout le bassin du fleuve Congo.
- Une réduction du nombre de grands singes capturés ou rendus orphelins.

Snap 2014-10-07 at 20.41.01

Participez avec nous à la production de nouveaux épisodes

pour diffuser la protection de la nature auprès de 40 millions de personnes en cliquant ICI

Donner 20 euros

Coût réel de 6.60 € après déduction fiscale !

Donner 50 euros

Coût réel de 17 € après déduction fiscale !

Donner 75 euros

Coût réel de 25,50 € après déduction fiscale !

Donner 150 euros

Coût réel de 51 € après déduction fiscale !

Donner 300 euros

Coût réel de 102 € après déduction fiscale !

Donner 500 euros

Coût réel de 170 € après déduction fiscale !

Donner 1000 euros

Coût réel de 340 € après déduction fiscale !

Donner 2000 euros

Coût réel de 780 € après déduction fiscale !

Association Institut Jane Goodall France

Institut Jane Goodall France

L'Institut Jane Goodall est une Organisation Non Gouvernementale pour la protection de la biodiversité, l'aide au développement durable et l'éducation environnementale

Anonyme
10/01/2015
Anonyme
30/12/2014
nathalie vial
30/11/2014